Menu Espace licencié Espace club
Decouvrez les Ecoles de Sport de la Voile Fédération Francaise de Voile FFVoile.fr

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

L'Agenda

En ce moment

Prochainement

Dernièrement

  • Trophée Ile Pelée - Chpt d'Europe Universitaire
    Du 11/10/2017 au 15/10/2017
    Y C CHERBOURG - RADE CHERBOURG [Web]
  • Marseille One Design
    Du 12/10/2017 au 15/10/2017
    SIRIUS EVENEMENTS - MARSEILLE [Web]
MDS, Assureur de la FFVoile et de ses licencies

> Actualités


Top 10 pour les Français aux Championnats du Monde RS:X à Enoshima (Japon) : Pierre Le Coq 6ème et Louis Giard 7ème

[Equipe de France]  - le 23/09/2017

[Equipe de France]

Les Championnats du Monde RS:X se sont achevés aujourd'hui à Enoshima au Japon, futur plan d'eau des prochains Jeux Olympiques. Après une semaine de compétition de petit temps, les grands vainqueurs ont été désignés. Côté français, le médaillé de bronze des Jeux de Rio, Pierre Le Coq et son compatriote Louis Giard terminent tous les deux dans le top 10, respectivement à la 6ème et 7ème place.

 

Pierre Le Coq réalise la meilleure performance française de ces Championnats du Monde, en terminant à la 6ème place du classement général, un résultat satisfaisant pour le Briochin pour son retour à la compétition après une année plus légère. « La semaine a été très particulière et c'est bien la première fois que nous faisons un Mondial sans une manche de planning ! Nous avons effectivement eu majoritairement du petit temps, entre 5 et 9 nœuds de vent. Ce n'était pas forcément ce à quoi je m'attendais car pendant le bloc d'entraînement qui a précédé le Championnat du Monde, nous avions eu un peu de tout. Mais je suis quand même plutôt content de finir 6ème ; je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre après le bon break que j'avais fait. Et c'est rassurant car j'étais dans le coup ! D'autant plus que ceux qui sont devant sont vraiment des véliplanchistes typés « petit temps » avec une très bonne technique. C'était très intéressant de naviguer au contact de ces personnes-là. Et puis forcément, je retiens beaucoup de bonnes choses sur ce plan d'eau : il est très technique quelles que soient les conditions de vent avec du clapot et de la houle. Les départs seront également une clé importante pour performer ici. », confie le médaillé de bronze des Jeux de Rio.

 

Pierre Le Cop en a fini de sa saison sportive mais un gros bloc d'entraînement l'attend pour démarrer la saison 2018 dans les meilleures conditions.

 

Louis Giard, de son côté, termine juste derrière Pierre à la 7ème place de ces Championnats du Monde. En tête à l'issue des deux premiers jours, le Champion d'Europe en titre n'a pas aussi bien négocié la phase de qualification. « Je suis forcément un peu déçu, car même si j'ai bien commencé, j'ai fait des erreurs qui m'ont enlevé toute chance de podium. Sur la première phase de compétition, j'étais en confiance et cela confirmait ma bonne forme du moment, et sur la seconde phase j'ai pris des départs très moyens, qui m'ont relégué plus loin au général. Après il faut reconnaître que c'était un Championnat très typé léger avec du petit temps ; ceux qui sont devant sont des petits gabarits. J'ai cependant envie de garder en mémoire que je fais une très belle saison et que j'ai pu apprendre beaucoup, tant d'un point de vue personnel que sur la pratique de la planche. Et puis cela me donne encore plus envie de revenir avec détermination l'an prochain », déclare Louis Giard.

 

Enfin, Thomas Goyard, troisième homme de l'Equipe de France, termine quant à lui à la 13ème place du classement général. « Je m'étais fixé un top 10 mondial, de ce côté, on peut dire que le contrat n'est pas rempli mais je trouve que j'ai réalisé une belle régate : les conditions très légères n'étaient clairement pas à mon avantage dans la mesure où je me sens bien quand il y a du vent ! Malgré tout, j'ai réussi à remonter au général pour finir à la 13ème place du général. Je pense que nous n'avons pas pris toute la mesure du plan d'eau qui est cependant très technique. Il faut pouvoir s'adapter et être bon dans toutes conditions pour réussir, c'est un beau challenge ! », déclare Thomas Goayard.

 

Du côté des femmes et en l'absence de la Championne Olympique, Charline Picon, la première française est Hélène Noesmoen, qui termine à la 12ème place du classement de ces Championnats du Monde.

 

Enfin, à noter que le Français Adrien Mestre termine sur le podium des moins de 21 ans, à la seconde place chez les hommes et Bérénice Mège à la troisième place des moins de 21 ans chez les femmes.

 

Les résultats :

 

RS:X hommes

1er - CHN - Bing Ye - 51 points

2ème - SUI - Mateo Sanz Lanz - 53 points

3ème - CHN - Mengfan Gao - 68 points

6ème - FRA - Pierre Le Coq (CMV St Brieuc / Armée de Champions) - 75 points

7ème - FRA - Louis Giard (YC Carnac) - 80 points

13ème - FRA - Thomas Goyard (A. Caledonienne P.A.V) - 113 points

 

RS:X femmes

 

1ère - CHN - Peina Chen - 44,7 points

2ème - CHN - Jiahui Wu - 50 points

3ème - Yunxiu Lu - 56 points

12ème - FRA - Hélène Noesmoen (SN Sablais) - 99 points

 

Pour consulter tous les résultats : cliquez ici

 

Par : Havas SE


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :

 

Nous contacter par mail

Fédération Française de Voile
17 rue H. Bocquillon - 75015 Paris
Tel : 01 40 60 37 00
Fax : 01 40 60 37 37

Voir aussi

World Sailing Ministere des Sports