Voile Féminine

Women Leading & Sailing - WLS




« DES FEMMES QUI ENTREPRENNENT ET NAVIGUENT »

Optimiser et développer l'accessibilité à la pratique de la voile pour tous les publics féminins, dès le plus jeune âge, que ce soit une pratique de loisirs ou de compétition voire de haut niveau est un des objectifs de la commission féminine de la Fédération Française de Voile. Est alors née l'idée du concept Women: Leading and Sailing, concept simple qui se décline en 3 lettres W L S avec son pavillon emblématique !



Ce concept WLS se veut rassembler tous les « projets au féminin » quels que soient leurs origines (locales, nationales) ou leur niveau (animation, compétition, encadrement, formation, arbitrage, haut niveau, etc…) afin d’avoir un « pavillon de reconnaissance » sous lequel l’ensemble des actions peuvent se ranger, identifié au delà des frontières.

Visionner ci-contre la vidéo de présentation du concept WLS >>



WLS TROPHY : EPREUVE NATIONALE

La Commission Féminine de la FFVoile a décidé de mettre en place en 2019 le WLS TROPHY regroupant des épreuves purement féminines sous l’égide Women Leading & Sailing.

L’objectif de ce concept est de favoriser la confrontation entre plusieurs équipes féminines dont chaque membre est licencié à la FFVoile, sur plusieurs compétitions annuelles. Le WLS TROPHY s’appuiera sur les régates déjà mises en place dans le cadre du concept WLS. Il permettra de désigner le meilleur équipage féminin WLS de l’année.

La remise des prix du WLS TROPHY aura lieu au salon nautique lors d’un évènement de fin d’année. L’équipage vainqueur du WLS TROPHY 2022 se verra offrir le Trophée WLS ainsi que son inscription à l’épreuve internationale de voile de Hambourg, la Helga Cup.


Télécharger le réglement 2022 du WLS Trophy



La Voile se conjugue bien au féminin !

Samedi 10 octobre, 8h du matin, sur les pontons du Port de Cherbourg, seulement des Filles ! Plus de 60 régatières de tous âges et venues de toute la France s'apprêtent à entamer la première journée des "Demoizelles de Cherbourg", la 2e étape du WLS Trophy, la compétition 100% Féminine lancée par la FFVoile ! Nous avons suivi ces femmes tout au long de ce weekend très spécial.

La Ligue Nationale de Voile, une aventure à vivre au féminin !

La voile se conjugue bien au féminin sur la Ligue Nationale de Voile. 7 équipes mixtes sont engagées cette année à La Rochelle mais on accueille surtout 2 équipages 100% féminin venus de Brest Bretagne Nautisme et du Yacht Club du Calaisis !

Actualités

Championnat de France Elite de Course au Large : Une filière féminine pour le Bretagne-CMB en 2020 ! - [21/06/2019]

 

En 2020, la filière Bretagne-CMB s’agrandit ! En effet, la Région Bretagne et le Crédit Mutuel de Bretagne en partenariat avec le Pôle Finistère Course au Large et la Fédération Française de Voile, dans la perspective de développer une filière féminine, lancent un appel à candidatures. À l’issue de celui-ci, des modalités et critères seront définis pour organiser un challenge spécifiquement féminin intégré à la filière. La vocation de ce projet se calque sur celle d’Espoir et de Performance : assurer la détection et la formation de coureurs au large, dans un but d’excellence.

 

Cette démarche a pour volonté de donner pleinement leurs chances aux femmes sur le circuit de course au large. La voile est l’une des rares disciplines où les hommes et les femmes concourent ensemble ;  autant donner à ces dernières les mêmes moyens de performer au même niveau !

 

Cette démarche vise non seulement à proposer un projet féminin de course au large en solitaire au plus haut niveau mais également à renforcer la présence féminine dans la course au large, notamment dans la perspective des Jeux Olympiques de Paris 2024 (épreuve de course au large en équipage mixte). Elle est initiée et soutenue par des acteurs majeurs de la course au large déjà très engagés dans la détection et la formation en voile : le Crédit Mutuel de Bretagne, la Région Bretagne, la Fédération Française de Voile, le Pôle Finistère Course au Large

 

A la clé ? La femme sélectionnée prendra la barre d’un Figaro Bénéteau 3 et bénéficiera d’un budget de fonctionnement (salaire compris) pour disputer le circuit du Championnat de France Élite de Course au Large. Elle intégrera le Pôle Finistère Course au Large, gage d’une formation sportive et professionnelle de qualité avec un apprentissage au contact des meilleurs navigateurs français. Son contrat d’un an pourra être renouvelé.

 

 Les conditions ? Les candidates seront âgées de 18 à 30 ans, devront posséder une solide expérience en dériveur et course au large, n’avoir jamais participé à la Solitaire Urgo Le Figaro et être totalement disponibles sur la durée de cet engagement sportif et professionnel

 

 Vous êtes intéressée par cette sélection unique en France ? Inscrivez-vous avant le 31 août 2019 ICI

 

Ils ont dit :

 

Loig Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne :

Après avoir été pionniers dans la création d’une filière professionnelle de détection et de formation à la course au large, je suis particulièrement fier et enthousiaste, qu’en Bretagne, nous soyons également les premiers à engager un accompagnement entièrement dédié aux femmes. Arthaud, Autissier, Chabaud, MacArthur, Davies... : ces quelques grands noms de la voile au féminin nous ont fait vibrer ! Et pourtant, le monde de la voile reste encore très masculin. Nous voulons, avec ce 3e bateau Bretagne-CMB, donner la possibilité aux skippeuses d’exprimer tout leur talent au plus haut niveau et contribuer au développement de la mixité dans la pratique de la voile. Montrons l’exemple et soyons prêts à voir monter sur le podium, en 2024, le premier équipage mixte de course au large de l’histoire des JO. 

 

Jean-Pierre Denis, Président du Crédit Mutuel de Bretagne et du groupe Arkéa :

Au Crédit Mutuel de Bretagne, et plus largement au sein du Groupe Arkéa, nous sommes convaincus que la mixité, à tous les niveaux, est une source de richesse et un vecteur de performance pour l’entreprise. Depuis plusieurs années, nous accompagnons des initiatives favorisant la diversité parmi nos équipes et l’accès des femmes aux postes à responsabilité. Ces démarches volontaristes portent leurs fruits.

Dans le même esprit, nous avons souhaité, avec nos partenaires de la filière d’excellence de course au large Bretagne CMB, donner à une femme tous les moyens d’exprimer son talent de marin au plus haut niveau. Avec l’arrivée de la course au large en double mixte aux Jeux Olympiques 2024, le moment est venu de prendre le bon cap. C’est ce que nous faisons aujourd’hui avec conviction, passion et envie !

 

Corinne Migraine, Vice-Présidente de la Fédération Française de Voile :

La Fédération Française de Voile accompagne depuis de nombreuses années la détection des filles sur les circuits Voile Légère et Inshore ;  il fallait aller plus loin et la perspective d’une épreuve offshore mixte aux JO de PARIS 2024 est un magnifique objectif et une formidable opportunité à saisir.

Le Pôle Finistère Course au Large aux côtés de la Région Bretagne et du CMB ont construit une filière d’excellence qui a formé avec succès de nombreux skippers très talentueux. Nous sommes très heureux d’accompagner ces acteurs et partenaires fidèles de notre sport dans la création d’une filière de détection spécifique pour les filles.

Je ne doute pas que nous verrons arriver des candidates aux profils très divers venant de tous les horizons de la voile française et nous devons les accompagner vers des objectifs de haut niveau à la hauteur de leurs ambitions.

Enfin, si cette perspective de médaille olympique peut favoriser l’accès des femmes en Course au Large, ce sera merveilleux.

 

Christian Le Pape, Directeur du Pôle Finistère Course au Large :

Depuis de nombreuses années, le Pôle Finistère Course au Large entraîne des navigatrices de grands talents. Parmi ces femmes, on peut citer Sam Davies, Karine Fauconnier, Jeanne Grégoire. Toutes les trois ont performé sur le circuit Figaro faisant souvent jeu égal avec leurs concurrents masculins. Jusqu’à présent, aucun dispositif complet de détection n’offrait aux femmes qui le souhaitaient des moyens financiers et techniques pour réaliser leurs ambitions au plus haut niveau sportif et professionnel.

Dans la perspective des JO 2024 organisés à Paris sur une compétition au large en double mixte, la FFVoile affiche, dès 2019, la volonté de détecter les profils des candidates pouvant concourir à cet objectif suprême.

Dans une ambition commune de sélectionner un équipage mixte aux J0 2024 et de détecter, former une jeune femme sur le circuit Figaro, je suis très heureux que nos fidèles partenaires unissent leurs moyens pour cette cause prioritaire.

Les projets ESPOIR et PERFORMANCE financés par la Région Bretagne et le CMB ont démontré à travers leurs résultats et les valeurs humaines qu’ils véhiculent, l’excellence de cette filière.

Sur des modalités et des critères de sélection très proches de celle-ci et qui ont fait leurs preuves, je suis persuadé que de nombreuses jeunes navigatrices de 18 à 30 ans vont relever ce défi de concourir dès l’automne 2019 à ce Challenge sportif exceptionnel.

Au nom du Pôle, je remercie sincèrement le CMB, la Région Bretagne et la FFVoile pour leur confiance renouvelée.

 

 

Toutes les infos : http://www.bretagnecmb-voile.fr


Rendez-vous à Leucate pour le premier stage du programme « Elles de Kite – Horizon 2024 » ! - [23/05/2019]

 

La Fédération Française de Voile, en s’appuyant notamment sur les résultats d’Alexia Fancelli,3eme des derniers Championnats du Monde et de Poéma Newland, vice-championne olympiques lors des derniers Jeux Olympiques de la Jeunesse, lance le programme « Elles de Kite – Horizon 2024 »  pour accompagner la performance féminine en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024. La FFVoile propose, dans un premier temps, à toutes les licenciées de 13 à 23 ans des stages d’initiation et d'apprentissage de la compétition en kiteboard Foil. Suivront ensuite des stages d’entrainement sur ce même support. L’objectif du programme est de détecter les talents féminins tricolores et de les accompagner dans la performance jusqu’aux Jeux Olympiques en 2024, les premiers à accueillir le Kiteboard.

Les deux premiers stages du programme « Elles de Kite – Horizon 2024 » (le 1er à Leucate fin mai et le 2nd à Quiberon fin juin) constituent les premières étapes d’un projet qui renforcera le développement de la pratique féminine du kiteboard en compétition. Ces stages permettront d’aller à la rencontre du public féminin, de détecter les meilleurs potentiels et d’accompagner leur progression avec l’intervention des entraineurs du Dispositif Relève Kiteboard. Ces derniers mettront en place, par la suite, un suivi des participantes, avec une finalité à court terme, sur l’année de compétition mais aussi à long terme, à l’horizon 2024 via une intégration dans les pôles.   

Les informations pratiques :

1er stage à Leucate les 30 et 31 mai 2019
-> Participation aux Frais = 80 euros
-> Mis à disposition du matériel
-> Présence des coachs du Dispositif Relève Kiteboard
-> Hébergement et restauration compris
-> Nombre de places limité à 20. 

2e stage du 24 au 25 juin à Quiberon. 

Cliquez ici pour télécharger la fiche d'inscription 

Contact : antoine.weiss@ffvoile.fr


 

Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - [ 7 ] - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 -

 


Composition de la Commission Féminine et représentation dans les ligues



Les femmes et l'arbitrage



Bibliographie