Actualités

Un Spi Ouest-France - Banque Populaire Grand Ouest automnal qui aura tenu toutes ses promesses !

Le : 11/10/2021 00:00:00

Le 43e Spi Ouest-France - Banque Populaire Grand Ouest a offert aux 1 646 concurrents un dernier week-end d'été. Des conditions de rêve ont balayé la baie de Quiberon durant trois jours permettant aux 341 équipages de régater jusqu'à plus soif et au public de profiter du village de la course sur les quais de La Trinité-sur-Mer. Le rendez-vous est déjà donné le week-end de Pâques 2022, du 14 au 18 avril dans 6 mois !

Un dimanche venté pour finir en beauté

15 n?uds de vent de nord-est sur mer plate, de quoi envoyer un maximum de régates sur les 5 ronds répartis dans la baie : de grands parcours côtiers pour les Multi 2000 et les IRC, et des parcours banane bien rythmés pour les séries monotypes. Du sport, de la compétition de haute voltige, du grand Spi qui révéle un niveau de jeu de plus en plus élevé chaque année.

 

Rond Breizh Cola : du monde aux bouées et des Champions de France ! 

J/80, J/70, Mach 6,50, Open 7,50 et Open 5,70, les monotypes présents sur ces parcours banane ont enchaîné les manches et les équipages ont mouillé le maillot ! En Open 7,50, la victoire sans partage revient à l'équipage de Mattieu Leys (Petton Energies). Chez les Open 5,70, qui couraient dans le même temps la dernière épreuve de leur Championnat de France, écrasante suprématie de Gras Nautique Paimpol mené par Titouan Giannantoni qui relègue son plus proche concurrent finistérien à près de 30 points ! Les Mach 6,50, au nombre de 7, ont connu des manches ultra serrées : victoire à l'arrachée des Dieppois sur Mach à Potes. Les Rennais sur Sage Engineering Sailing Team ont eu aussi fort à faire dans une flotte très homogène (17 concurrents) en J/70. Ils devancent de 4 petits points les Espagnols sur Noticia. Des Espagnols très accrocheurs en J/80 également qui finissent sur la deuxième marche du podium derrière Ecole Navale CG29 de Patrick Bot. Il y avait 52 équipages inscrits en J80 !

 

Rond Banque Populaire Grand Ouest : régates acharnées, équipages au taquet

Pour la première fois et sûrement pas la dernière, le Spi accueillait les Figaro Bénéteau 3 en équipage. Le gratin de la course au large avait pour l'occasion embarqué copains, partenaires, amis pour régater. Et le match était serré ! Au final, l'équipage de Pierre Leboucher sur Guyot Environnement l'emporte grâce à deux victoires de manches sur Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) et ses équipiers de haute voltige. Corentin Horeau (Mutuelle Bleue pour l'Institut Curie) s'adjuge 3 courses mais commet une grosse erreur qui le relègue, au final, à la troisième place. Sur le même rond, les filles de MACSF ont brillé en Grand Surprise (32 inscrits) mais pas suffisamment pour bien se placer. Ce sont les Normands sur Rouen Port Maritime qui l'emportent, à un cheveu des Parisiens barrés par Benoît Morane. Enfin, dans la catégorie des 31.7, Philippe Delhumeau, grand amoureux du Spi, sur Bonne Nouvelle 2, prend la première place devant le très accrocheur Christian Laube sur Auto Performance, un autre grand habitué du rendez-vous annuel des amoureux de voile.

 

Rond Saint-James : des côtiers de toute beauté

Sur ce rond, un mélange heureux de monocoques de toutes tailles et de tous âges. Les équipages ont à la fois réalisé de longs parcours dans toute la baie et des parcours construits. En IRC A, l'immense et magnifique Saga d'Alain Foulquier monte sur la première marche du podium devant le Frers 44 Amanjiwo et Pen Koent, le First 40.7 de Emmanuel Le Men. La régularité du JKP 10.10 de Dimitri Caudrelier a payé tout au long des trois jours de régate. Il devance de quelques points l'A35 Realax de Jean-Yves Le Goff. La multitude de petites flottes Osiris 1, 2, 3 et 4 a vu des pros, amateurs, et très jeunes régatiers s'en donner à c?ur joie : Rémy Thuillier (Spirit of Salufred), Philippe Guennal (J In Motion), Samuel Prietz (Blue Moon) et Michel Van Koninckxloo (Axiome) remportent la palme !

 

Rond Département du Morbihan : runs endiablés en Multi 2000 et Class40, grandes man?uvres en IRC Double

15 Mini 6,50 de toute génération dont le plus ancien, le 198 (vainqueur de la Mini Transat 1997 et 1999), participaient à ce 43e Spi Ouest France Banque Populaire Grand Ouest. April Marine mené par Baptiste de Sutter et son co-skipper l'emportent devant Martin Revol sur Martin en Mini. Chez les Multi 2000, les équipages se sont léchés les babines ce dimanche dans des conditions météo ventées : des runs endiablés dans toute la baie et du plaisir, rien que du plaisir ! Au final, c'est le trimaran de Charlie Capelle (Acapella ? La Chaine de l'Espoir) qui gagne. Un beau cadeau d'anniversaire : le trimaran fête cette année ses 40 ans ! Avec 39 inscrits dans la catégorie des IRC Double et du très beau monde aux manettes, Nicolas Groleau sur BT Blue fut indétrônable. 3 Class40 seulement, mais l'occasion d'admirer deux unités de dernière génération : Crosscall d'Aurélien Ducroz, premier, et Project Rescue Ocean d'Axel Trehin, deuxième !

 

Rond Région Bretagne : Tactique en plein vol !

Des petites flottes (5 Diam 24 et 6 ETF 26) mais du grand spectacle malgré les conditions légères des deux premiers jours. Au final, chez les trimarans du Tour Voile, Groupe Atlantic barré par Clément Cron devance Batistyl Habitat de Louis Legloahec. En ETF 26, l'équipage de Jean-Christophe Mourniac (Teampro) s'est montré intraitable en gagnant 8 courses sur 13 devant le médaillé olympique en 49er Kevin Fisher (ABC Arbitrage Entreprises du Morbihan).

 

Retrouvez les résultats ici 


Ils ont dit :

 

Gael Desgrées du Lou, responsable du Spi Ouest-France ? Banque Populaire Grand Ouest :

« Ce fut une édition 2021 magnifique avec plus de 340 équipages, entre 1 600 et 1 800 régatiers, un ballet mémorable sous un soleil estival, une légère brise, durant trois jours. Le spectacle en mer fut incroyable et à terre, le village a vécu au rythme des animations et des concerts. C'était une édition pourtant particulière après deux ans de crise sanitaire, mais tout le monde a répondu présent. Plus que jamais le Spi est la première épreuve de voile habitable en France. »

 

Didier Visbecq, président de la Société Nautique de La Trinité-sur-Mer :

« C'était une édition de rêve, avec une météo de rêve, des compétiteurs heureux d'être là, des bénévoles heureux de revenir sur cette régate qu'ils aiment. La Trinité-sur-Mer est heureuse d'avoir été ce week-end le phare de cette Bretagne qui revit. Les Belges, Anglais, Espagnols sont toujours heureux de revenir et en plus, ils donnent du fil à retordre aux Français dans certaines séries. C'est bonheur ! »

 

Gaston Morvan, Bretagne ? Crédit Mutuel Espoir, Figaro Bénéteau 3 :

« C'était super sympa de changer de mode de régate après La Solitaire, de passer sur des petits parcours, de dormir dans un vrai lit ! C'était sympa de faire des man?uvres à plusieurs, c'est un exercice très différent du solitaire. Il y avait une belle flotte de 18 bateaux, je pense que l'on sera encore plus l'année prochaine. Il y avait beaucoup d'intensité sur les régates, avec des cadors, notamment l'équipe de Banque Populaire. Ca jouait fort ! »

 

Hugues Moulin, Tchouk Tchouk Nougat, IRC B :

« On était ravi de se retrouver et de passer un bon moment sur l'eau. Nous sommes une bande de copains, on se connaît bien. Nous n'avons pas le résultat espéré mais ce n'est pas grave. Vivement l'an prochain, on sera là sans faute. C'est une super ambiance sur l'eau à chaque fois »

 

Louis Veillon, Georgia pour à chacun son Everest, IRC Double :

« Le temps était incroyable. Ca a été très disputé, et globalement nous sommes contents. Je découvrais l'IRC double, j'ai énormément appris. C'était mon cinquième Spi, et j'ai envie de revenir. Ce qui me plaît dans le Spi, c'est l'ambiance entre les pros et les amateurs. On échange, on apprend énormément et sur l'eau ça se bagarre sérieusement. »

 

Jacques Vapillon, Irvi, Multi 2000 :

« Ce fut un Spi plutôt festif à bord, vraiment sympa. Aujourd'hui, c'était important pour nous car la météo nous était plus favorable que les jours précédents. Quand il y a du vent régulier, nous avons plus de chances de nous en sortir. Fleury Michon est l'ancien bateau de Philippe Poupon lancé en 1987, et nous avons monté une association pour le restaurer. En 2017, nous avons participé à notre premier Spi Ouest France car la course s'ouvrait aux multicoques cette année-là. Notre équipage est fait de rencontres et de gens motivés pour naviguer. »

 

Philippe Girardin, Hey Jude, IRC Double :

« On n'a jamais mis le ciré, c'est exceptionnel sur le Spi ! Le week-end de Pâques fin septembre-début octobre, c'est pas mal ! Cela s'est bien passé, nous n'avons rien pu faire face au bateau de Nicolas Groleau, mais on a battu nos camarades habituels. C'est magnifique ! J'ai fait mon premier Spi en 1978 avec Gilles Gahinet, et je prends toujours autant de plaisir. Maintenant, il faut demander au Pape qu'il déplace le week-end de Pâques en octobre, parce qu'en avril, ça caille !»

 

 

Par : Spi Ouest France

 

Précédement ...

Le Guide OSIRIS

Lire en ligne

Cette page est à vous !

Faites nous parvenir vos communiqués d'annonce de régate ou les résumés de course, accompagnés de belles photos en envoyant un mail à habitable@ffvoile.fr.

Partenaires FFVoile

Fédération Française de Voile
Département Habitable
17 rue Henri Bocquillon - 75015 Paris
habitable@ffvoile.fr