A télécharger : [Devenir champion avec ou sans bateau]

Actualités

Aller à la page : 1 -

 

3 juin - Portrait de Pau Schilt-catafal, Espagnol- Europiste

 

Pau nous livre son sentiment sur la régate à la française...

 

« Je viens de Barcelone où je m’entraîne régulièrement. A ce jour je suis 2

ème

sur la régate mais devant moi il y a le marseillais Sylvain Notonier , que es muy bueno !
Je suis souvent ce qui se passe en France et j’ai lu il y a quelques mois sur le site de la FFVoile qu’un Championnat de France Open se déroulait dans le sud du pays, une très bonne opportunité pour moi de venir naviguer avec mon bateau. Je prépare actuellement le Mondial qui se déroulera cet été en Italie sur le Lac de Côme, un super site au passage, c'est donc très bien pour moi de venir régater ici avant.
Ca fait 2 ans et demi que je cours en Europe. Jusqu’à 15 ans j’étais sur le bateau L’Equipe puis je suis passé au 420 pendant 6 ans avant de me concentrer sur l’Europe.
Sur l’épreuve je suis venu en camion, seul !! Muy Bueno ! Habituellement je me déplace avec mon coach et ma famille mais cette fois ci ce n’était pas possible.
C’est toujours un vrai plaisir de venir sur les compétitions françaises. L’organisation est toujours bien au dessus du niveau des compétions en Espagne. Les gens à terre comme sur l’eau respectent plus les autres et les règles de course. Ils se crient moins dessus qu’en Espagne où c’est souvent la guerre ! (rire) du coup c’est bien plus agréable de régater ici.
Je reviendrai, d’ailleurs, je fais près de 3 courses par ans en France, le Grand prix de l’Armistice, le Championnat de France Dériveur et Quillard de sport, la régate de Nöel. Merci de l'accueil "

 

 

 


 

 

 


Tous droits réservés. © Fédération Française de Voile. Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance des Conditions générales d'utilisation du site et les avoir acceptées.