Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Début aujourd'hui de la Miami Rolex OCR

[Equipe de France]  - le 23/01/2006

[Equipe de France]

La Rolex Miami OCR se déroulera du 22 au 27 janvier. C'est le premier rassemblement international de l'année. La plupart des membres de l'Equipe de France a fait le déplacement en Floride. L'épreuve peut permettre aux Français de qualifier deux équipages par série pour le championnat du monde ISAF qui se déroulera en Autriche au mois de mai prochain. Olivier Backes fait son retour sur la scène internationale aux côtés de son nouvel équipier : Paul Ambroise Sevestre.

L'année 2006 n'a pas un mois et déjà le circuit international reprend du service avec la Miami Rolex OCR. Cette semaine olympique organisée de l'autre côté de l'Atlantique réunit cette année plus de 260 équipages dans toutes les séries présentes aux Jeux.

Le Star joue un peu « à domicile » dans la péninsule considérée comme le berceau de la culture de ce quillard presque centenaire. Miami constitue même, pour cette série, le point de départ d'une tournée américaine qui ne s'achèvera qu'à l'automne avec le championnat du monde disputé à San Francisco. Xavier Rohart et Pascal Rambeau, doubles champions du monde, champions du monde en titre et médaillés de bronze à Athènes sont favoris mais n'en oublieront pas pour autant de garder un oeil sur leurs compatriotes Philippe Presti et Jean Philippe Saliou.
Le duo a en effet déjà fait parler la poudre il y a quinze jours en terminant 3éme de la Levin Cup à bord d'un bateau loué à la dernière minute. En dehors des habituelles têtes de série, il faut noter la présence de l'inoxydable Robert Scheidt. Le Brésilien, récent transfuge du Laser, brille déjà parmi les Star.

La flotte des Yngling, quillard féminin, est également bien représentée. Les deux trios français, celui d'Anne Le Helley ainsi que l'équipage espoir de la Brestoise Anne Claire Leberre feront tout pour mettre la championne du monde en titre Sally Barkow dans leurs sillages. Même si Marc Laurent, l'entraîneur rappelle que « c'est une régate d'entraînement » et qu'il n'y a pas d'enjeu particulier pour les tricolores.

Mais c'est sur deux coques que la délégation française est la plus importante. Trois équipages de Tornado sont en effet en lice pour cette semaine de Miami et l'un des barreurs fait une rentrée remarquée : Olivier Backes. Le champion d'Europe effectue son retour accompagné de Paul-Ambroise Sevestre, en lieu et place de Laurent Voiron. Les duos Revil / Espagnon et Guichard / Guyader ne sont pas en reste, ils seront une nouvelle fois confrontés aux champions du monde en titre, les Espagnols Echavarri / Paz.

Les meilleures chances françaises sont sans doute du côté des filles en 470. Ingrid Petitjean et Nadège Douroux, en tête de la ranking list depuis deux ans, viennent de remporter le championnat nord américain qui s'est déroulé à ... Miami !
Chez les hommes, les frères Bonnaud ainsi que la paire Charbonnier / Bausset pourront se jauger face au champion du monde Gabrio Zandona et à son équipier Andrea Trami. A noter également, la présence du N°1 mondial, le Portugais Alvaro Marinho accompagné de Miguel Nunes.

Félix Pruvot et Solenne Brain sont les seuls représentants tricolores en Laser. Ils chercheront à grappiller les quelques points qu'il leurs manque pour se hisser dans le Top Ten de la ranking list éditée par l'ISAF. Une telle position leur assurerait une invitation pour le championnat du monde multi séries ISAF organisé dans les Alpes autrichiennes au mois de mai. Félix et Solenne sont aujourd'hui 12e et 14e du classement de la Fédération Internationale.

Enfin, Nicolas Huguet, 2ème du championnat du monde de Race Board 2005 et 1er en RS:X, ainsi que Fabrice Hassen seront présents à Miami pour l'une des premières épreuves de grade 1 depuis que la RS :X est devenu support olympique.

Interview de Claire Fountaine, directrice des Equipes de France
« Il y a un peu plus de monde que les autres années car d'habitude, les coureurs participent plutôt aux régates de l'hémisphère sud. Les séries des Tornado, des Star et des Yngling seront bien représentées car elles sont bien implantées aux Etats Unis. En 470, c'est une épreuve intéressante car il y a pas mal d'étrangers. Cette régate compte pour le classement sur la ranking list, et les dix premiers de cette liste sont systématiquement invités au championnat du monde ISAF en Autriche. Dans ces cas là, cela permet de présenter un deuxième équipage par nation. D'une manière générale, c'est une régate d'entraînement et l'objectif est de viser la ranking list. »

Interview de Ingrid Petitjean, (SN Marseille) 1ère de la ranking list ISAF en 470
« Nous avons des objectifs de travail, la Rolex n'est pas une épreuve à performance. Nous allons travailler la communication à bord ainsi que les voiles. Il y a des prévisions météo pour la semaine prochaine, mais j'ai du mal à les croire car pour l'instant elles n'ont pas été justes. Après, nous resterons à Miami jusqu'au 8 février pour nous entraîner. »

Interview de Olivier Backes (SN Marseille)
« La Miami Rolex est effectivement notre première épreuve ensemble avec Paulo. Pour moi, c'est également la première épreuve depuis les Jeux d'Athènes. Elle se situe pour nous entre deux sessions d'entraînement en Argentine où nous effectuons notre préparation hivernale.
Nous n'avons pas d'objectif en terme de résultat. Nous avons vraiment hâte de régater, car nous voulons savoir comment nous allons nous comporter ensemble en régate, et savoir ce que nous allons devoir travailler pour être prêt pour le début de saison en Europe. Nos objectifs majeurs de la saison étant les championnats d'Europe et du Monde. »

Interview de Xavier Rohart (CFV Fos sur Mer)
« Nous n'avons pas d'objectif de résultat, juste du travail sur les voiles et surtout de la gestion de l'équipage. On travaille sur ce point sous la direction de Daniel Dahon avec des images et du son de Lionel Cottin et les régulations de Gilles Monnier. Nous allons chercher à trouver quelques situations intéressantes pour le travail sur la gestion de l'équipage que l'on pourra retravailler dans le futur. C'est le milieu de notre première partie américaine, nous étions à San Francisco en Octobre, Miami en Novembre et nous serons encore à Miami en Mars pour la fameuse Bacardy. Nous rentrerons ensuite en Europe avant de revenir pour le mondial en octobre. »

Principaux français engagés :
470 Féminin : Ingrid Petitjean / Nadège Douroux (SN Marseille / SN Marseille)

470 Masculin : Benjamin et Romain Bonnaud (SN Sablais / SN Sablais), Nicolas Charbonnier / Olivier Bausset (YC Antibes / CN Sainte Maxime)

Laser Standard : Félix Pruvot (CN Fouesnant Cap Coz / Equipe de France militaire)

Star : Xavier Rohart / Pascal Rambeau (Club Fosséen de Voile / SRRochelaises), Philippe Presti / Jean Philippe Saliou (ASPTT Bordeaux / SN St Quay Portrieux)

Yngling : Anne Le Helley / Marion Deplanque / Catherine Lepesant (SRRochelaises / YC Antibes / équipe de France militaire / CV Paris), Anne Claire Le Berre / Alice Ponsar / Julie Gerecht (USAM Voile / CVB Erquy / SN St Quay Portrieux)*

Tornado : Olivier Backes / Paul Ambroise Sevestre (SN Marseille / CN La Pelle), Xavier Revil / Christophe Espagnon (SRV Annecy/ SR Rochelaises / Equipe de France militaire), Yann Guichard / Alexandre Guyader (SRRochelaises / CN Angoulins)

Laser Radial : Solenne Brain (SR Brest)

Neil Pryde RS:X : Nicolas Huguet (La Pelle Marseille), Fabrice Hassen (YC Pointe Rouge)

Finn : Ismael Bruno (CN Schoelcher)*

* membres de l'équipe de France espoir

Tous les résultats sur : http://www.ussailing.org/olympics/RolexMiamiOCR/

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :