Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Fin du Championnat du Monde de 49er et titre mondial pour Damien Seguin en 2.4

[Equipe de France]  - le 06/09/2005

[Equipe de France]

Débuté le 28 août sur un lac proche de Moscou, le championnat du monde de 49er s'est achevé hier par la victoire des Ukrainiens Rodion Lukas et George Leonchuk.

C'est le premier titre de ces deux hommes qui avaient jusqu'alors cumulé les places de seconds : aux championnats du monde 2001 et 2003 ainsi qu'aux JO d'Athènes.
Ils devancent deux autres duos également habitués aux podiums : les britanniques Chris Draper et Simon Hiscocks - c'est leur troisième médaille d'argent après celles obtenues aux mondiaux 2002 et 2004 ! - et les frères italiens Piero et Gianfranco Sibello.

Les français n'ont pas démérité dans un championnat qui aura vu 24 manches se disputer : 12 pour les qualifications et 12 pour les finales ! Premier bon résultat : trois équipages tricolores se sont qualifiés pour le rond or (opposant les 25 finalistes) - « cela ne nous était jamais arrivé lors de la dernière P.O » commente l'entraîneur national Guillaume Chiellino - et pour des raisons diverses chacun de nos trois représentants peut être satisfait.
Emmanuel Dyen et Yann Rocherieux, 13ème et premiers français, confirment leur niveau actuel. Les deux jeunes espoirs Alexandre Monteau et Damien Guillou font irruption dans le gotha mondial en se classant 15ème après avoir achevé les phases qualificatives à la 3ème place ! Enfin le nouveau tandem composé de Pierre Pennec et Stéphane Christidis, trouve ses marques progressivement comme en témoigne sa 19ème place qui ponctue une remontée régulière au classement.

Dimanche, également, notre champion paralympique Damien Seguin (SNO Nantes) est devenu champion du monde de 2.4 au Danemark. C'est paradoxalement le premier titre mondial de notre médaillé d'or d'Athènes.

Le bilan de Guillaume Chiellino, entraîneur des 49er :
« Nous avons navigué sur un petit lac avec des vents oscillants et une mer plate. Au départ on craignait un peu que ces conditions ne soient pas très propices à un mondial mais comme nous avons pu disputer 24 manches cela a nivelé le facteur chance et ceux qui sont sur le podium ont vraiment été les meilleurs.
Le bilan français est assez satisfaisant à commencer par le résultat des deux jeunes espoirs Alexandre Monteau et Damien Guillou qui étaient 3ème à l'issue des qualifications ! Cela fait quelque temps qu'ils s'entraînent avec les deux équipages de l'équipe de France et cela commence à payer. Pour Manu et Yann c'est la confirmation du championnat d'Europe. Ils sont maintenant capables d'être à leur niveau sur plusieurs compétitions internationales de suite. C'est une bonne base. Enfin Pierre et Steph ont montré un beau potentiel malgré peu d'entraînements ensemble. Trois équipages dans le groupe or c'est une première donc c'est bien. Si on compare avec le mondial 2001, la précédente année post olympique, pas un n'avait même pu se qualifier dans le rond or ! Nous allons continuer à travailler. »

Classement final (66 classés en trois ronds dont 25 dans le rond or)
1 UKR Rodion LUKA George LEONCHUK 104 pts
2 GBR Chris DRAPER Simon HISCOCKS 117 pts
3 ITA Piero SIBELLO Gianfranco SIBELLO 140 pts
13 Emmanuel Dyen ((CNV Aix les Bains) /Yann Rocherieux (CN Sciez) 198
15 Alexandre Monteau et Damien Guillou (CN Lorient) 206,90
19 Pierre Pennec (SR.Rochelaises)/Stephan Christidis (EV Cagnes s/mer) 235,70

 

Par :


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :