Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Six médailles pour les régatiers français

[Equipe de France]  - le 04/07/2005

[Equipe de France]

Sous les yeux de Jean-Pierre Champion, Président de la FFVoile, et d'Henri Bacchini, Vice-Président chargé du haut niveau, la voile française a apporté un joli tribut au classement général des nations de cette 15ème édition des Jeux Med.
Avec 6 médailles pour 6 séries engagées, on n'est pas loin du sans faute d'autant que nos championnes d'Europe 2005 de 470, Ingrid Petitjean et Nadège Douroux, avaient du déclarer forfait à mi-régate.
Avec six médailles dont trois d'or la France fait largement mieux que la Slovénie (3 dont une d'or), l'Espagne (2 dont une d'or) et l'Italie (3 mais sans or).

Parmi ces récompenses, trois médailles d'or pour Nicolas Huguet en Mistral, Sophie de Turckheim en Laser et Benjamin et Romain Bonnaud en 40 hommes.
Pour Nicolas la nouvelle datait d'hier. Pour Sophie, la médaille s'est doublée d'une nouvelle victoire de manche - la 7ème dont six consécutivement ! - avec, en prime, un joli doublé français, Solenne Brain suivant l'Antiboise sur la ligne. Pour les Bonnaud enfin, elle récompense une dernière régate intelligemment menée puisqu'il fallait surveiller deux adversaires dont les champions du monde 2003, les italiens Gabrio Zandona et Francesco Dellatorre.

Dans une brise d'une bonne quinzaine de noeuds, Camille Lecointre et Gwendolyn Lemaître ont su également terminer en beauté leurs Jeux Med en enlevant leur 4ème manche !
Médaillées d'argent à 2 pts derrière un équipage aussi huppé que les espagnoles Natalia Via Dufresne et Laia Tutzo : les Brestoises ont franchi un pallier.
Avant l'épreuve, François Lecastrec, entraîneur des Laser, espérait une médaille chez les filles et assurait qu'un tel résultat chez les garçons constituerait une bonne performance. La 3ème place a donc valu à Thomas Lebreton un bain de mer en compagnie de son entraîneur ! Il est vrai qu'il s'agit tout simplement du premier podium pour le Laser masculin tricolore depuis qu'il est série olympique.

On en était alors à cinq podiums pour la France. Le jury allait lui en donner une 6ème avec Julien Bontemps en bronze.
Deuxième de la manche derrière le chypriote Andreas Carioulou, le nantais avait aussitôt réclamé en invoquant la règle 11 qui signifie qu'un bateau au vent doit s'écarter de celui sous le vent. Or, au départ, le chypriote ne l'avait pas fait au point de heurter Julien. Le jury n'a pas hésité. Notre champion du monde 2004 clôt ainsi sa carrière internationale sur Mistral par un podium. Son talent le méritait. Julien comme Nicolas vont maintenant prendre possession d'une RSX et poursuivre leur préparation pour les JO.

S'achève ainsi pour la voile française des Jeux méditerranéens particulièrement riches qui, après nos deux médailles à Athènes (3 avec Damien Séguin en Paralympique) et les divers titres de champions du monde et de podiums internationaux obtenus depuis quatre ans, prouve que le bateau France progresse dans le bon sens. Cap sur Pékin.

Thomas Lebreton :
« Je crois qu'il s'agit du premier podium français depuis que le Laser est série olympique ! C'est top. Cela montre que cela sert à quelque chose de bosser. Je savais que je disposais de la vitesse et du physique mais dans la tête cela ne suivait pas.
Depuis la SOF tout va bien. Quand je regarde l'âge de ceux qui m'entourent (plus de 30 ans, ndr) je me dis que c'est mieux encore. Avant je me situais bien, près du podium, jusqu'à la mi-régate et puis je perdais des places dans la deuxième moitié. Là j'ai tenu jusqu'au bout et pour moi ce podium est une étape importante. Je ne suis pas déçu pour l'argent, même si cela se joue à rien, car ce matin j'étais parti pour assurer le podium. C'était mon objectif, je l'ai atteint. Dans cette dernière manche je suis mal parti mais je ne me suis pas affolé. J'ai abattu, retrouvé de la vitesse, viré au bon moment et c'est reparti. Je suis heureux et je peux partir en vacances le devoir accompli ! La prochaine étape est le Mondial au Brésil à mi septembre. Comme j'ai atteint mes objectifs de la saison, j'irais décontracté et cela ne peut me faire que du bien ».

Camille Lecointre et Gwendolyn Lemaitre :
« C'est la première fois que nous gagnons autant de manches dans une épreuve internationale alors nous sommes contentes. Nous avions pour objectif aujourd'hui de gagner la dernière, c'est fait. Nous avons beaucoup progressé depuis un an. La preuve, en 2003 nous nous classions dernière de la SOF et cette année 8ème ! Notre travail de l'hiver avec Nicolas (Leberre, équipier de Gildas Philippe) paye. Notre prochain objectif ? Les championnats du monde jeunes du 16 au 30 juillet. La suite ? Intégrer l'équipe de France et pourquoi pas tenter la sélection pour Pékin ! »

Sophie de Turckheim :
« Je suis contente. Aux derniers Jeux Med, l'italienne m'avait battu et là c'est l'inverse. Les coachs m'ont bien aidé. Au début je n'étais pas trop dans la régate et je me suis secoué. C'est curieux car sur l'eau je suis plutôt agressive dans le bons sens du terme et là non. Et puis je me suis battue et c'est revenu. C'est une bonne étape dans ma préparation olympique. Ce sont des mini JO mais c'est justement une expérience à prendre. Je suis plutôt une battante mais avant tout j'aime prendre du plaisir sur l'eau. Favorite pour les championnats du monde ? Je ne veux surtout pas me mettre cela dans la tête car j'ai peur que cela me perturbe. Si mes résultats se confirment on verra, je travaillerais cet aspect ».

Benjamin Bonnaud :
« je ne suis pas sur qu'il y ait déjà eu une victoire française en 470 hommes aux Jeux Med. Cette saison c'était un objectif majeur car le format se rapproche des JO. C'est une belle régate vraiment pas facile. Dans la hiérarchie de nos performances je pense que cela vient après notre titre de vice-champion du Monde ISAF 2002 et notre victoire dans la SOF. C'est d'autant mieux que nous avons eu tous les types de temps et que nous partions avec un OCS donc sans joker. Cette dernière régate n'a pas été la plus simple car nous ne voulions pas laisser partir l'italien qui est un client (champion du monde 2003) ni les slovènes. Depuis deux ans nous régatons dans un esprit différent, non plus pour faire une place mais pour le podium ».

PODIUM DES JEUX MED (11 manches)

Laser Hommes
1er Vasilij Zbogar (SLO) 28 pts
2ème Diego Negri (ITA) 40 pts
3ème Thomas Lebreton (SR Brest - Marine Nationale) 40 pts (même nombre de victoire mais une 2ème place en moins que l'italien)

Laser Femmes
1ère Sophie de Turckheim (YC Antibes) 24 pts
2eme Larissa Nevierov (Ita) 31 pts
3ème Eftychia Mantzaraki (Gre) 36 pts
4ème Solenne Brain (SR Brest) 39 pts

470 Hommes
1er Benjamin et Romain Bonnaud (SN Sablais) 34 pts
2ème Gabrio Zandona et Francesco Dellatorre (Ita) 38 pts
3e Tomaz Copi et Davor Glavina (Slo) 40 pts

470 Femmes
1er Natalia Via Dufresne et Laia Tutzo (Esp) 17 pts
2ème Camille Lecointre (SR Brest) et Gwendolyn Lemaitre (USAM) 19 pts
3ème Teja et Alja Cerne (Slo) 30 pts
Ingrid Petitjean et Nadège Douroux (SN Marseille) abandon

Mistral H
1er Nicolas Huguet (CN la Pelle) 21 pts
2ème Francisco Manchon (Esp) 26 pts
3ème Julien Bontemps (ASPTT Nantes) 33 pts

 

Par :


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :