Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Dispositif France Jeunes inshore : l'équipage Salomon - Delapierre se qualifie pour le World Tour

[Habitable]  - le 07/06/2017

[Habitable]

Nous avons rencontré Matthieu Salomon qui nous raconte leur qualification pour l'étape Américaine du World Tour. Une interview intéressante à quelques jours du départ du Tour de France à la Voile où l'équipage Lorina Limonade-Golfe du Morbihan défendra son titre.

Matthieu, comment vous êtes-vous retrouvés en Croatie pour ce « qualifier » du World Tour ?

Tout d'abord cet hiver nous avions fait beaucoup de Match Racing. Notre objectif était de nous qualifier pour le Championnat de France à Pornichet. Nous avons terminé premier des qualifications pour le bassin Atlantique, puis nous faisons 3ème à Pornichet. Pour nous qui ne sommes pas des spécialistes c'est un bon résultat et c'est une discipline complémentaire très intéressante. En parallèle nous avions fait une demande d'invitation au World Tour.

Qu'est-ce qui vous attirait dans ce circuit ?

Le support et le format sont des éléments intéressants. Faire du Match Racing en catamaran est un concept passionnant que nous n'avons pas vraiment l'opportunité de faire. Participer au World Tour c'est également très intéressant car il s'agit d'une épreuve internationale de haut niveau avec une organisation très poussée. Même en Croatie qui n'était qu'un « qualifier » l'événement était déjà très impressionnant.

Comment s'est passée l'épreuve en Croatie ?

Nous avons eu trois jours de formation pour appréhender le bateau, le format et s'imprégner des règles de sécurité. Tout de suite nous nous sommes sentis très à l'aise sur le bateau. Les premières courses se sont bien passées. Nous étions un peu surpris car nous allions bien en manœuvres et en vitesse. Nous avons également bien assimilé les quelques règles spéciales telles que les « Boundaries » copiées de l'America's Cup afin d'éviter des écarts trop importants entre les bateaux.

Est-ce que la navigation était similaire à celle du Diam 24 ?

Le bateau est plus grand. Donc il est plus physique et aussi plus technique. Mais finalement nous nous en sommes bien sortis. L'organisation à bord est assez similaire à part que nous sommes quatre à bords à la différence du Diam 24. Cela nous a permis de prendre confiance assez vite et surtout sur les départs.

Finalement vous remportez l'épreuve ?

Nous terminons premiers du Round Robin, puis ensuite nous avons eu un peu chaud en demi-finale car nous perdons le premier match. Finalement on se qualifie pour la finale contre Postma (NDRL : Sélectionné en Finn au dernier JO pour la Hollande) qui nous avait formé lors des trois premiers jours. Nous avons vite appris puisque nous le battons deux à un. C'est une belle victoire d'équipe. Kevin (Peponnet) a été bon en tactique, Corentin (Hoareau) nous a apporté toute son expérience du D35 et Quentin (Delapierre) a vite pris en main le bateau.

Que vous rapporté cette victoire ?

Nous sommes qualifiés pour l'étape Américaine du World Tour qui aura lieu fin août. C'est super car nous allons découvrir une vraie étape du World Tour et y affronter les meilleurs match-racers mondiaux. Cela va être une super expérience après le Tour de France à la Voile.

Justement cette épreuve ne vous a-t-elle pas éloignée de votre préparation pour le Tour de France à la Voile ?

C'est vrai que le Tour arrive vite, mais nous avons encore une belle épreuve avant le départ à Dunkerque. La Normandy Cup va être une très bonne répétition sportive mais également logistique afin de caller les derniers détails. Au Havre nous serons Kévin, Quentin et moi-même. Corentin lui naviguera en D35 tandis que Bruno est aux Bermudes avec Team France Jeunes. Le Tour de France à la Voile est une longue compétition. Il va d'abord falloir se concentrer sur nous et naviguer proprement pour être dans le rythme rapidement car les prétendants sont nombreux.

 

Par : Communication


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :