Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Le Dispositif France Jeunes Inshore à l'attaque de la Méditerranée

[Collectif France Espoir Monotype]  - le 17/07/2014

[Collectif France Espoir Monotype]

Les bateaux sont grutés et les équipages ont pris la route. Après trois parcours en baie de Roscoff lundi, le Tour de France à la Voile a maintenant rendez-vous à Roses pour le début de l'aventure méditerranéenne qui commencera dès vendredi. L'occasion de faire un point à mi-parcours avec les membres du Dispositif France Jeunes Inshore, embarqués sur différents projets M34, amateurs ou professionnels.
 
Robin FOLLIN, Toulon Provence Méditerranée / COYCH
« Le Tour est déjà fini pour moi car je ne suis pas à bord de TPM en Méditerranée, je pars sur le Mondial 420. C'était une première pour moi de participer à cette épreuve et c'était que du bonheur ! Les équipages sont affûtés et naviguent tous très bien. Nous avons réussi à tirer notre épingle du jeu en Manche et l'objectif est de prendre la 1ère place du classement amateur à la fin de la Méditerranée. J'enviais mes copains du COYCH avec qui je faisais, plus jeune, de l'Optimist et du Laser, de participer à ce projet M34 alors quand ils m'ont proposé de faire partie de l'équipage, j'ai dit oui tout de suite ! »
 
Jean-Baptiste GELLEE, skipper de Nantes / Saint-Nazaire
« Nos débuts en Manche n'ont pas été très probants mais notre équipe est jeune et la marge de progrès est d'autant plus importante. Le plus dur à gérer a sans doute été la navigation de nuit. Nous ne sommes pas forcément habitués à ce rythme et il faut continuer de faire avancer le bateau tout en gérant la fatigue. Il nous a souvent manqué 0,2 / 0,3 nœuds de vitesse et les autres devant réussissent à creuser l'écart.
Sur les parcours inshore, nous sommes contents de notre vitesse mais nous ressentons le manque d'expérience notamment dans les phases de contact. L'objectif est de faire le moins d'erreurs possible pour ne pas donner l'avantage aux autres équipes. a reste tout de même assez serré entre les équipages amateurs, on joue avec TPM et les Normands pour se rapprocher des premières places amateurs.
Grâce au Dispositif France Jeunes Inshore, nous étions suivis par Philippe Michel sur les deux premières étapes du Championnat de France Elite de Course au Large en Equipage. En amont du Tour, les navigateurs des trois projets ont pu suivre un stage très formateur avec Jean-Luc Nélias et Jeanne Grégoire nous a préparé des road-book météo avant chaque étape en Manche."

 
Quentin PONROY, régleur de grand-voile sur Courrier Dunkerque 3
« J'ai été intégré cette année à l'équipage de Courrier Dunkerque 3. Malgré mon peu d'heures de navigation avec eux, j'espère compenser cela par ma fraicheur à l'arrivée en Méditerranée au sein d'une équipe qui effectuera assez peu de rotation sur ce Tour. On est actuellement 1er au général provisoire, il va falloir résister aux attaques de Groupama 34 pour tenir cette place.
Le fait d'être membre du Dispositif France Jeunes Inshore m'a permis d'être mis en contact avec des personnes de mon âge qui gèrent parfois leur propre projet. Ca a notamment été le cas lorsque j'ai rejoint le projet J80 EV Castaschool avec qui nous avons gagné le titre européen en J80 ! »

A noter
Les projets TPM/COYCH,  Normandy/Acerel et Nantes/Saint-Nazaire bénéficient d'un accompagnement particulier de la part de la FFVoile dans le cadre du Dispositif France Jeune Inshore dont plusieurs membres sont embarqués sur chaque projet. Pour ces équipages, le TFV est à la fois un objectif sportif à part entière et une véritable formation à la course au large en équipage.

Retrouvez toute l'actualité du Dispositif France Jeunes Inshore sur le site dédié, sur Twitter et Facebook avec le hashtag #2014DFJI

Photo : JMLiot/ASO

 

Par : Communication


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :