Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Clap de fin sur le Le Tour de Belle-Ile

[Habitable]  - le 12/05/2014

[Habitable]

Ils étaient plus de 517 cette année à vouloir prendre le départ de ce Tour de Belle Ile. Edition record puisqu'elle dépasse celle de l'année 2012 avec 504 unités inscrites. Mais cette année, la météo musclée a compliqué la tache des organisateurs qui on été contraints de garder au port les plus petites unités et à limiter le parcours pour les autres. Le spectacle a toutefois été au rendez-vous, avec la victoire du trimaran Sensation Océan d'Alain Gautier.

Un Tour Express pour le Sensation Océan

Ils se sont élancés à 11h18, d'entrée de jeu, Sensation Océan, le trimaran ORMA skippé par Alain Gautier s'est emparé des commandes de la flotte et ne l'a plus quittée. Il arrive sur la ligne à 13h27 après deux heures et 9 minutes de course. Pour lui, la quatrième aura donc été la bonne. Rappelons, en effet, qu'il avait terminé deuxième en 2011, puis quatrième en 2012 et 2013. « J'ai pris un très grand plaisir même si c'était quand même tendu. Sur ces engins dans le vent fort, on n'est pas serein, même nous les pros, on sait qu'un tel trimaran peuvent chavirer, je suis bien placé pour le savoir ! Je suis très heureux de cette victoire » a commenté Alain Gautier, qui a donc bouclé les 39 milles à la vitesse moyenne de 18,14 nœuds, avec 9 minutes et 15 secondes d'avance sur le Mult50 Actual skippé par Yves Le Blévec : « C'était un Tour de Belle-Ile tonique, exactement comme on s'y attendait ! Le tout petit regret, c'est que nous n'ayons pas pu accrocher notre camarade devant nous, mais 60 pieds contre 50, nous ne pouvions rien faire et je trouve que nous avons fait une super navigation, nous avons bien attaqué sans prendre de risques, je suis vraiment content. »

Côté Monocoques

Imagine, le nouvellement baptisé, 60 pieds Imoca d'Armel Tripon, s'est imposé en 3h53. Une satisfaction évidente pour le skipper qui a ainsi connu un week-end riche en émotions. « Première course et première victoire pour Imagine. Nous partions pour découvrir le bateau dans des conditions musclées, nous avons connu un départ très piano, puis pris peu à peu la mesure du bateau. Nous avons passé un super moment. Le bateau se comporte très bien, il est très doux à la barre, c'est un vrai plaisir, je ne retiens que des points positifs de la journée » a commenté le navigateur qui a devancé le Mach 45 Alternative Sailing skippé par Nicolas Groleau et le Class40 GDF SUEZ de Sébastien Rogues. Au final, ils sont 274 à avoir franchi la ligne d'arrivée de cette septième édition du Tour de Belle-Ile. Le dernier, l'Océanis 31 Gov Biahn de Jacques Surzur a terminé à 19h59 après 9h41 de course.

Plus d'infos et tous les résultats sur le Site du Tour de Belle Ile

Crédit Photo :  Eloi Stichelbaut / Tour de Belle-Ile

 

Par : Communication


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :