Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Solitaire du Figaro - Eric Bompard Cachemire : Yann Eliès, 1er à Porto

[Habitable]  - le 06/06/2013

[Habitable]

Ce mercredi 5 juin à 16 heures 03 minutes et 26 secondes, Yann Eliès a franchi la ligne d'arrivée de la première étape de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire entre Bordeaux et Porto (Portugal) en première position. Le skipper de Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir a mis 3 jours, 3 heures 3 minutes et 26 secondes pour parcourir les 536 milles (vitesse moyenne de 7.13nds) d'une course qui a connu des extrêmes météorologiques et de très nombreux changements en tête.

 

Le marin briochin, vainqueur de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire l'année dernière, signe ici sa huitième victoire d'étape. Dans son sillage, Frédéric Duthil (Sepalumic) et Jean-Pierre Nicol (Bernard Controls) ont complété le podium.
Sur les 536 milles de cette étape d'ouverture, plus de 500 se sont déroulés au portant, dans des conditions de vent très contrastées : du médium pour la traversée du golfe de Gascogne, puis 8 heures de baston le temps d'enrouler la pointe occidentale de la péninsule ibérique, avant un final de plus de 24 heures dans la pétole (calmes prolongés). Il fallait donc être un marin très complet pour s'imposer dans toutes les gammes du jeu ; faire preuve d'anticipation et d'opportunisme pour réussir à bonifier toutes les transitions météo.

La nuit très musclée de lundi à mardi a été un des moments forts et une des grandes difficultés de l'étape. Entre deux surfs à plus de 20 nœuds, plusieurs bateaux se sont retrouvés couchés le mât dans l'eau et certains y ont laissé leur grand spi. Or, cette voile de portant était indispensable pour la dernière portion de parcours. Car tout s'est finalement joué la dernière nuit au large des côtes espagnoles puis portugaises. C'est dans ces cent derniers milles de pétole, en tout cas, que Yann Eliès, dont c'est la 14ème participation, a réussi à creuser un écart irrémédiable avec ses poursuivants pour remporter au Portugal la 8ème
 étape de sa carrière, se rapprochant ainsi du record de Jean Le Cam (9 étapes).
Sa victoire n'a rien d'un hold-up de dernière minute. Un peu en retrait dans les trente premiers milles de louvoyage sur la Gironde, le skipper de Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir a ensuite toujours joué aux avant-postes de cette course marquée par de très nombreux changements de leaders.

Jérémie Beyou (Maître CoQ), Paul Meilhat (Skipper Macif 2011), Armel Le Cléac'h (Banque Populaire), Michel Desjoyeaux (TBS), Adrien Hardy (Agir Recouvrement), Alexis Loison (Groupe Fiva) et Jean-Pierre Nicol (Bernard Controls) ont tous excellé à un moment du parcours et se sont relayés aux commandes. Mais Yann Eliès est le seul à avoir été pointé en tête du classement au moins une fois tous les jours. Il a toujours été rapide et très bien placé pour saisir au vol toutes les opportunités stratégiques. Bref, pour dérouler le fil jusqu'à la ligne...

Les 10 premiers

1.    GROUPE QUEGUINER - LEUCEMIE ESPOIR / Yann Elies

2.    SEPALUMIC / Frédéric Duthil

3.    BERNARD CONTROLS / Jean-Pierre Nicol

4.    SKIPPER HERAULT / Xavier Macaire

5.    GROUPE FIVA / Alexis Loison

6.    CERCLE VERT / Gildas Morvan

7.    GEDIMAT / Thierry Chabagny

8.    SHELTERBOX - DISASTER RELIEF / Sam Goodchild

9.    SKIPPER MACIF 2011 / Paul Meilhat

10.  DLBC / Yoann Richomme

 

Retrouvez le classement complet et l'actualité de la course sur le site de La Solitaire du Figaro - Eric Bompard Cachemire 

 

 

Par : Communication


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :