Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Valérie Arrighetti - Ghibaudo au sommet du monde !

[Equipe de France de Funboard]  - le 01/09/2012

[Equipe de France de Funboard]
C'est une grande nouvelle pour la planche à voile française, Valérie Arrighetti - Ghibaudo vient d'être sacrée - à 40 ans - championne du monde PWA de Slalom pour la deuxième fois de sa carrière. En terminant seconde de la troisième et dernière étape du circuit, en Turquie, la sudiste a pris l'ascendant sur sa concurrente suisse Karin Jaggi. Preuve que la compétition était disputée, les deux rivales terminent à égalité de points ce soir mais c'est la dernière étape qui fait la différence et elle est en faveur de la Française. Tout au long de la compétition turque, Valérie et Karin Jaggi ont joué au coude à coude et c'est aujourd'hui seulement que la Suisse a craquée, sur l'avant dernière manche qu'elle termine 10ème. Ce soir, à Alacati, Valérie soulève le lourd trophée du circuit PWA, une récompense à la hauteur de son engagement hors norme puisque c'est en amateur qu'elle pratique la planche à voile. Elle rapporte ainsi le premier titre mondial à la toute jeune équipe de France. Chez les hommes, l'ambiance est tout aussi euphorique avec un Antoine Albeau qui remporte, pour la première fois de la saison une étape de la Coupe du Monde. Le Rétais est revenu à son meilleur niveau en remportant 6 des 9 manches disputées pendant la compétition. « Tout s'est bien déroulé » commente t'il sobrement alors qu'il a mis un caramel - près de 20 points - à son grand rival Bjrn Dunkerbeck. Cette performance lui permet de croire plus que jamais à un nouveau titre mondial. Pour l'étape allemande qui devrait clôturer la saison fin septembre Antoine devra absolument terminer devant « Dunkie ». 

Interview d'Antoine Albeau :
« Tout s'est bien déroulé à part une manche où j'ai reçu la voile de Sylvain sur la tête ce qui ne m'a pas permis de passer les qualifs. J'avais cette épée de Damoclès au dessus de la tête, ça met la pression mais je suis revenu dans le match. Pour avoir le titre, il faut que je termine devant Bjrn Dunkerbeck en Allemagne (du 28 septembre au 7 octobre) ».

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :