Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

La Sail For Gold... sur off

[Equipe de France]  - le 08/06/2012

[Equipe de France]

Le vent a eu raison de cette avant dernière journée de la Sail For Gold Regatta. Au matin, les organisateurs ont découvert quelques bateaux accompagnateurs presque immergés dans le port de Weymouth. Rien de grave heureusement mais cette situation donne la mesure de la tempête qui est passée sur la péninsule dans la nuit. Ce matin, le vent soufflait encore à près de 40 nœuds et même s'il a baissé en milieu d'après midi, le Comité de Course n'a pas pris le risque d'envoyer les concurrents sur l'eau. Ils seront sept français demain en finale. Six participeront à la medal race et l'équipage de Claire Leroy continuera sa route vers la finale même si, en match race, le déroulé précis de la journée n'est pas encore arrêté. Trois bateaux français ont donc terminé la Sail For Gold aujourd'hui, le 470 Homme, le Laser et le Radial mais les autres tenteront leur chance demain dans cette ultime course qui compte double. Julien Bontemps, en tête avec huit points d'avance, est le grand favori et seul le Néerlandais Dorian Van Rijsselberge peut encore venir lui barrer la route. En 470 féminin, Camille Lecointre et Mathilde Géron peuvent encore jouer la première place mais il leur faudra mettre près de la moitié de la flotte entre elles et les Néo Zélandaises Jo Aleh et Olivia Polly Powrie. La situation est sensiblement identique pour Manu Dyen et Stéphane Christidis qui peuvent mathématiquement jouer la première place. Leur destin n'est toutefois pas entièrement entre leurs mains puisque Nathan Outteridge et Iain Jensen (AUS) ont creusé une avance confortable. Enfin, Jonathan Lobert, 5ème ce soir, peut encore grimper sur le podium en Finn même s'il lui faut mettre dans son tableau arrière deux clients, l'Américain Zach Railey et le Batave Pieter Jan Postma. Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot (Star) ainsi que Charline Picon (RS :X) disputeront également cette ultime course dans des conditions plus clémentes puisque la météo semble accorder un répit. La perturbation qui a secoué Weymouth toute la semaine s'éloigne et la dépression qui lui succède n'est pas encore arrivée. On attend donc un vent medium de moins de quinze nœuds demain avec quelques rayons de soleil.

Interview de Philippe Gouard : 

« On a potentiellement 5 médailles demain. On se rend compte que nos médailles ne sont pas forcément là où on les attendait. Il y avait cette semaine tout le plateau mondial et des conditions extrêmes et les Français ne lâchent pas. (…) Demain, c'est important car tout le monde sera sur l'eau pour soutenir ceux qui sont en course. Il y a un effet moteur de groupe qui est encourageant. Nous avons vu cette semaine que la dimension humaine était un plus à la performance. Nous étions sur une petite équipe, avec un encadrement réduit et ça s'est bien déroulé. Il n'y aura pas de découverte aux Jeux, tout le monde va dans le même sens et c'est ce que je voulais ».

Interview de Jean-Baptiste Bernaz :

« Je suis content de ma semaine. A un mois des Jeux, il n'y a plus beaucoup de choses à travailler. Je suis 8 ou neuvième nation, donc c'est encourageant. Je repars d'ici avec des billes et il me reste un mois pour combler les retards. Je suis un peu déçu de ne pas avoir couru aujourd'hui. J'aurais aimé pouvoir défendre mes chances en medal race. C'est mon meilleur résultat sur une semaine anglaise. Jusque là, je n'étais pas dans le coup sur le plan d'eau. J'ai compris des choses. »

Interview de Pierre Leboucher :

« Nous sommes un peu déçus du résultat. a ne s'est pas super bien enchaîné. Vincent est arrivé tard sur le championnat, la veille de la première manche et le premier jour a été un peu dur. Ensuite, nous n'étions plus trop dans le match. C'est dur de revenir à 100 % après un début comme ça. Ce n'est pas très grave. Maintenant on va se reconcentrer. On ira voir nos concurrents demain sur la medal race et, ensuite, on encouragera les autres Français.

Programme des medal race (Heure Française) :

Laser : 11h00

470 H : 11h40

Laser Radial : 12h20

470 Féminin : 13h00

49er : 13h40

RS :X Feminin : 14h20

Star : 14h50

RS :X Homme : 15h30

Finn : 16h00

 

Par :


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :