Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Hommage à Jean Maurel

[FFVoile]  - le 07/06/2012

[FFVoile]

Adieu l'Ami,salut Jean

 

Aperçu sur H toutes les courses sont annulées.

Le commodore

Amenez les couleurs

 

Toi le témoin de tous les bons jours, des jours de liesse, le battant de toutes les journées de tempêtes surtout les humaines, celui qui ne choque pas lors des violents coups de vent ; discret compétent, respecté, tu as dû amener ton  pavillon. Tu nous as marqués de ton œil vif, toujours pertinent, de ta passion pour la mer, les femmes et les hommes de mer, la confiance que tu as su leur communiquer, à toutes celles et ceux que tu as choisi comme capables.

Là où tu es, tu nous manques.

Ton opiniâtreté, ta volonté sans faille, ta droiture, ta discrétion, ton affection pour ta famille les tiens, ton épouse.

Humaniste, généreux sensible, soucieux en permanence de la liberté de l'autre, car pour toi seule l'expression claire est souveraine, sans détour, ni faux fuyant ; la parole est directe car pour toi l'homme doit comprendre rapidement, sa vie peut en dépendre.

Fidélité à ton œuvre, à ton pavillon, car tu es de ceux qui veillent en permanence et restent à la barre quand des marins, un bateau sont en difficulté.

Comme tant d'autres tu nous permis de grandir, d'appréhender l'organisation de notre sport, la voile, et en particulier  de partager ta passion pour la course au large et en particulier tes apports sur la direction de course.

Pour ce que tu as apporté à la voile française et à l'ensemble de la FFVoile nous te remercions et te saluons.

De là ou tu es, veille à ce que chacun d'entre nous navigue avec la toile du temps.

Nous savons que la tâche n'est pas achevée mais soit rassuré : aucun de tes fils ou de tes filles spirituels n'aspire au repos.

 

Par :


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :