Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Le sursaut bleu

[Equipe de France]  - le 05/06/2012

[Equipe de France]

So british ! Les clichés ont la vie dure et ce n'est pas aujourd'hui que celui qui concerne le temps britannique va changer. Depuis que les premiers bateaux ont quitté le port, ce matin, le ciel se déverse avec constance sur les concurrents et cette pluie, tantôt battante, tantôt plus fine, est programmée pour tout le reste de la semaine. Dans ces conditions à ne pas mettre un chien - même anglais - dehors les Bleus relèvent la tête après une première journée difficile. « J'avais beaucoup d'amertume » confie Philippe Gouard au sujet des résultats d'hier. Car en dehors de Julien Bontemps, leader en planche à voile, et de Camille Lecointre et Mathilde Géron, sur le podium en 470 féminin, ses ouailles avaient bien mal débuté le championnat, à l'image de Manu Dyen et Stéphane Christidis, 25ème hier soir alors qu'ils font partie des tous meilleurs équipages mondiaux de 49er. Heureusement, les hommes de Guillaume Chiellino ont pris leur revanche aujourd'hui et sorti une journée inespérée (2, 3, 1) grâce à laquelle ils sont revenus aux avants postes. « On est contents après la journée d'hier » commente Stéphane, l'équipier qui sait que la journée de lundi sera leur épée de Damoclès pour tout le reste du championnat : « les points perdus, on ne va pas les rattraper » explique t'il, conscient que les vagues, qui vont creuser le plan d'eau chaque jour un peu plus vont rendre la navigation périlleuse en skiff. Cette réaction d'orgueil de la part de Manu et Stéphane est à l'image d'une Equipe de France qui tape du poing sur la table aujourd'hui et brille partout où elle passe. « Ce sont des conquérants ! » lance Gouard qui ne pouvait rêver d'une meilleure attitude de la part de ses athlètes. Ainsi, Pierre Leboucher et Vincent Garos signent deux manches parmi les 6 premiers et reviennent aux affaires même s'ils sont encore 16ème du général. « On aurait pu faire mieux mais on s'est fait plaisir » lâche Vincent, l'équipier, manifestement satisfait de cette journée froide et humide. Chez les filles, Camille Lecointre et Mathilde Géron prennent la deuxième place du général et ne cachent pas leur joie : « C'est top ! On voit qu'on a progressées » s'exclame Camille qui n'a plus qu'un rêve : faire la peau aux Anglaise Annah Mills et Saskia Clark encore en tête du général : « pour lui mettre la pression ! ».

Même cas de figure pour Jonathan Lobert qui fait oublier sa désastreuse 32ème place d'hier. En terminant 2ème, 7ème et 8ème aujourd'hui il réalise une progression spectaculaire de 23 places dans le classement général. Claire Leroy et son équipage, voient également l'avenir en rose ce soir puisqu'elles ont remporté cinq matchs sur six aujourd'hui ce qui les place en 4ème position des round-robins (un match reste à disputer dans les phases qualificatives). Enfin, Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot mettent leur avant dernière place d'hier aux oubliettes. « Dans la pluie et le brouillard, ce n'est pas facile de régater » explique Jean-Jacques Dubois, le coach, content de voir ses staristes gagner 11 places au général grâce à une manche de 4 et la suivante de 3. Pour terminer cette liste des remontées spectaculaires, on notera celle de Jean-Baptiste Bernaz qui s'empare de la première manche du jour avant de terminer 10ème sur la deuxième.

Interview de Philippe Gouard, DTN :« Ils ont eu une belle réaction de champions (à propos des 49er, ndlr). C'est une journée qui me ravit car ils n'étaient pas à leur place hier. Ils ont gagné (la troisième manche, ndlr) au milieu des Anglais dans une poule particulièrement relevée. Hier, j'avais beaucoup d'amertume. Il faut qu'on améliore les entrées de championnats. A leur décharge, la journée d'hier était très aléatoire mais il faut être plus percutant et plus incisif. On ne peut pas se permettre ça aux Jeux Olympiques. Ce qui est bien, c'est la réaction de plusieurs d'entre eux aujourd'hui qui reviennent aux affaires. »

Interview de Manu Dyen et Stéphane Christidis :« On est contents après la journée d'hier qui a été difficile. On n'avait pas très bien navigué mais on a pas été très bien payés pour ce qu'on avait fait non plus. On avait pas mal de frustrations et l'envie de se remettre dans le bon sens aujourd'hui. Les points perdus hier, on ne va pas les rattraper mais au moins, aujourd'hui, nous étions à notre niveau. »

Interview de Camille Lecointre (470 Féminin) :« C'est top pour l'instant ! On voit qu'on a progressées. L'année dernière, nous étions dans les 5-6 et cette année nous sommes plus souvent sur le podium. En plus, ici, on essaie du matériel, un nouveau bateau, un nouveau foc. Ce qui serait bien, c'est de battre l'Anglaise (Annah Mills, ndlr)pour lui mettre un petit coup de pression. Aujourd'hui, on ne voyait rien, on avait du brouillard, de la pluie, rien d'encourageant ! C'était assez technique. »

Interview de Vincent Garos (470 Homme) :« Ca a été par rapport à hier mais tout le monde avait froid sur l'eau. C'est un peu dur dans la tête mais ça ne nous a pas trop gêné. Nous avons fait une bonne journée, avec un bon départ sur la première manche et on a été rapides au vent arrière grâce à un gros investissement humain et à un bon feeling à la barre de la part de Pierre. On aurait pu faire mieux mais on s'est fait plaisir, c'est le principal. On re-rentre dans le match. »

Classements provisoires :

RS :X H Homme :

1. Julien Bontemps - 16 pts (ASPTT Nantes)

RS :X H Femme : 9. Charline Picon - 48 pts (Palmyr atlantic voile - SNCF)

49er : 5. Emmanuel Dyen / Stéphane Christidis - 23 pts (CNV Aix les Bains - Equipe de France Douane / EV Cagnes sur Mer - Equipe de France Militaire)

470 Homme : 16. Pierre Leboucher / Vincent Garos (ASPTT Nantes / SNO Nantes - Equipe de France Militaire)

470 Femme : 2. Camille Lecointre / Mathilde Géron (SR Brest - Equipe de France militaire / CMVSB - Equipe de France militaire)

Laser : 7. Jean-Baptiste Bernaz (CN Ste Maxime)

Finn : 9. Jonathan Lobert  - 49 pts (SNO Nantes - Equipe de France Militaire)

Laser Radial : 18. Sarah Steyaert (CV Chatelaillon)

Star : 9. Xavier Rohart / Pierre-Alexis Ponsot (YC La Pelle / SNO Nantes)

Match Racing : 8 victoires / 3 défaites (73 % de réussite) : Claire Leroy, Elodie Bertrand, Marie Riou et Claire Pruvot (SN St Quay Portrieux, CV Arcachon, USAM Voile, SR Courseulles)

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :