Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Le calme avant la tempête

[Equipe de France]  - le 04/06/2012

[Equipe de France]

Courra, courra pas ? La première journée de la Sail For Gold Regatta, organisée à Weymouth, sur le plan d'eau olympique a été marquée par l'indécision. Après une première partie de journée où les départs ont été annulés les uns après les autres, une brise inférieure à 10 nœuds a balayé la baie cet après midi. Les organisateurs ont parfois joué avec les limites du temps réglementaire, le coucher du soleil, mais des manches ont été lancées pour toutes les séries parfois tard à l'image des Lasers ou des 49er qui, à 20 heures, étaient encore en train de courir. Le meilleur début de compétition est signé par Julien Bontemps qui prend la tête en planche à voile. Le Nantais, champion du monde cette année dans la baston prouve qu'il est aussi dangereux dans la pétole. Il prend un petit point d'avance sur son poursuivant, l'Allemand Toni Whilhem mais creuse l'écart avec le troisième, le Britannique Nick Dempsey, qui a déjà 10 points de retard. Chez les filles, Camille Lecointre et Mathilde Géron prouvent qu'elles n'ont pas volé leur deuxième place sur le mondial et occupent, ce soir, la troisième place du général. « Elles font quelques petites erreurs, au départ, mais elles se sont rattrapées en faisant de bons trucs » explique le coach Gildas Philippe, très satisfait de ce début de course. Ces deux performances sont les plus belles de l'Equipe de France qui aurait pu rêver d'un meilleur départ. Demain, c'est un régime perturbé qui va s'installer sur Weymouth et changer la donne. La pluie va faire son arrivée et le vent prendre du coffre pour dépasser les 20 nœuds dans l'après midi. La journée de vendredi s'annonce la plus terrible de la semaine avec entre 25 nœuds et 40 nœuds au passage de la perturbation.

Classements provisoires :

RS :X H Homme : 

1. Julien Bontemps (ASPTT Nantes)

RS :X H Femme : 

14. Charline Picon (Palmyr atlantic voile - SNCF)

49er : 

25. Emmanuel Dyen / Stéphane Christidis (CNV Aix les Bains - Equipe de France Douane / EV Cagnes sur Mer - Equipe de France Militaire)

470 Homme : 

23. Pierre Leboucher / Vincent Garos (ASPTT Nantes / SNO Nantes)

470 Femme : 

3. Camille Lecointre / Mathilde Géron (SR Brest - Equipe de France militaire / CMVSB - Equipe de France militaire)

Laser : 

19. Jean-Baptiste Bernaz (CN Ste Maxime)

Finn : 

32. Jonathan Lobert (SNO Nantes - Equipe de France Militaire)

Laser Radial : 

27. Sarah Steyaert (CV Chatelaillon)

Star : 

19. Xavier Rohart / Pierre-Alexis Ponsot (YC La Pelle / SNO Nantes)

Match Racing : 

2 victoires / 2 défaites : Claire Leroy, Elodie Bertrand, Marie Riou et Claire Pruvot (SN St Quay Portrieux, CV Arcachon, USAM Voile, SR Courseulles)

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :