Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Pierre-Antoine Morvan frappe un grand coup - Damien Iehl et Mathieu Richard devront sortir le grand jeu aux Bermudes

[Equipe de France de Match Racing]  - le 04/09/2011

[Equipe de France de Match Racing]

Le samedi 3 septembre restera certainement gravé dans la mémoire de Pierre-Antoine Morvan dit PAM. Celui  qui aura 30 ans le 4 novembre prochain est considéré depuis des années comme l'un des plus grands espoirs du match racing français. Sauf que le vivier français en la matière - Mathieu Richard, Damien iehl, Sébastien Col pour ne pas citer Bertrand Pacé - a plus d'une fois bouché son horizon que ce soit pour l'équipe de France ou simplement les fameuses invitations à participer  à l'une des épreuves du WMRT. Après Marseille où il accédait déjà à la 5ème place - sa meilleure performance jusqu'alors dans la coupe du monde -, St Moritz lui donnait l'occasion de montrer l'étendue de son talent. La démonstration est quasi parfaite : hier, sur un nuage, il a tout simplement assommé par 3 à 0 le Suédois Johnie Bertsson en quart puis Ian Williams, double champion du monde, en demi ! Seules les conditions sont venues à bout de PAM en Suisse puisque faute de vent la finale contre l'Australien Tovar Mirsky n'a pu aujourd'hui se courir. Conséquence réglementaire : l'Australien ayant terminé les Round Robin devant le Français, il est déclaré vainqueur du St Moritz Match race. Classe jusqu'au bout, Pierre-Antoine admet parfaitement la situation : « il faut être fair play. Cela fait partie du jeu car la régate est un sport et les conditions aujourd'hui ne permettaient pas de la pratiquer normalement donc tout cela est normal ». Mais celui qui est « partenaire » de l'équipe de  France sait qu'il a frappé les esprits et peut espérer ainsi être davantage invité sur le circuit l'an prochain. Sûr que son talent le mérite.

Les deux teams de l'équipe de France ont eux été éliminés en quart de finale : Damien Iehl par Bjorn Hansen 3 à 0 et Mathieu Richard plus difficilement par le futur vainqueur de l'épreuve, Tovar Mirsky, 3 à 2. L'entraîneur des français, Marc Bouet estime le dernier match du quart de finale entaché d'une faute d'arbitrage qui coûte la demi-finale à Mathieu. Présent sur place, Philippe Gouard, Directeur technique national, a évidemment apprécié le résultat de Pierre-Antoine Morvan mais il refuse toute justification à ce qu'il considère comme un résultat décevant pour l'équipe de France. Au classement mondial la situation est en effet critique. Si mathématiquement le titre reste jouable, il est devenu « objectivement hors de portée » estime Marc Bouet. La 3ème place de Ian Williams lui permet d'accéder à la tête du classement général avec respectivement 1 et 2 points d'avance sur Bruni et Mirsky mais les français sont plus bien plus loin : Damien Iehl est 6ème à 21 points du britannique et Mathieu Richard, 7ème à 23  points. Reste le podium sur lequel, depuis 2007, a toujours accédé un français. Mais pour cela il est maintenant impératif de réussir une très grosse performance aux Bermudes en octobre, dernière épreuve du circuit avant la traditionnelle finale qu'est la Moonson Cup.

INTERVIEWS
Pierre-Antoine Morvan : « Je suis un peu déçu de ne pas avoir disputé la finale car on n'avait rien à perdre.  Il faut être fair play. Cela fait partie du jeu car la régate est un sport et les conditions aujourd'hui ne permettaient pas de la pratiquer normalement donc tout cela est normal. J'avais déjà battu mes adversaires de St Moritz mais pas tous en même temps. Hier (samedi) on a navigué sur un nuage. Battre 3 à 0 Bertsson et Williams 3 à 0 on ne s'y attendait pas : c'est un jour fantastique. C'est notre meilleure performance sur le circuit.  Nous sommes contents car nous sommes rarement invités sur une épreuve du WMRT, nous ne sommes pas en équipe de France et je crois que cela peut contribuer à nous faire prendre plus au sérieux. Oui nous sommes très fiers. On peut du coup espérer être accrédités l'an prochain. Déjà mercredi la nouvelle ranking list ISAF (classement des skippers, type ATP au Tennis, ndr) devrait nous classer premier français.»

Mathieu Richard : « Je ressors une fois de plus frustré d'une épreuve du WMRT. C'est la saison des frustrations et c'est dur à avaler car on dispose des cartes pour faire mieux que 7ème. Cela se joue à peu de choses. Maintenant on doit terminer en beauté aux Bermudes et à la Moonson Cup. Le titre c'est raté mais on peut encore atteindre le podium. Il faut qu'on revienne dans les cinq à l'issue des Bermudes pour espérer jouer le podium en Corée ».

Marc Bouet : « Je suis un petit peu surpris par la performance de Pierre-Antoine mais cela fait longtemps qu'on le sait très proche de Mathieu et Damien.  Il avait une occasion de prouver qu'il pouvait être le meilleur, il ne l'a pas raté. J'observe même qu'il est venu avec un tout nouvel équipier (Yann Château) et que cela a marché. Cela en dit long sur le vivier du match racing français. Dommage qu'il nous manque le petit plus qui permet d'accrocher le titre mondial. L'élimination de Mathieu et de Damien en quart ne procède pas de la même raison. Mathieu a été battu 3 à 2 par Mirsky en raison d'une faute d'arbitrage alors qu'il avait pris l'avantage sur la dernière manche. Depuis quelques temps, Mathieu navigue mieux et il manque d'un brin de réussite. L'an dernier le brin de réussite était avec lui et cela passait, cette année il est contre lui et cela échoue. Mais on ne peut pas dire qu'il n'était pas dans le coup. Pour Damien être battu 3 à 0 c'est une déception qui ne correspond pas à ses ambitions. Ce n'est pas évidemment pas facile mais après un bon début de saison, il faut qu'il trouve le moyen, d'être performant en quart. Il lui faut trouver le petit plus qui lui manque mais que l'on ne peut attribuer à la malchance. Mathématiquement le titre reste jouable mais objectivement il est devenu hors de portée des français. Il faut se mobiliser pour aller chercher le podium ».

Philippe Gouard, DTN : « Je suis bien sur content pour Pierre-Antoine Morvan que je félicite. Mais pour l'équipe de France c'est un résultat décevant. Il ne faut pas chercher d'excuses et ne surtout pas se satisfaire de la version « ils auraient du gagner, ils ont perdu ». il faut vraiment se ressaisir aux Bermudes ».

Classement St. Moritz Match Race 2011

Classement des quarts de finales:

Pierre- Antoine Morvan - Johnie Berntsson 3-0
Bjorn Hansen - Damien Iehl 3-0
Torvar Mirsky - Mathieu Richard 3-2
Ian Williams qualifié directement pour les demi-finales car premier du Round Robin.

Classement des demi-finales :

Pierre-Antoine Morvan - Ian Williams 3-0
Torvar Mirsky - Bjorn Hansen 3-1

Classement de l'épreuve
01. Tovar Mirsky (Australie)
02. Pierre-Antoine Morvan (SR Vannes) (avec Cédric et Yann Château (St Aubin les Elboeuf) et Mathieu Renault (SR Vannes)
03. Ian Williams (GBR)
04. Bjorn Hansen (Suède)
05. Johnie Berntsson (Danois)
06. Damien Iehl (APCC Voile Sportive) et son équipage Fred Guilmin (APCC Voile Sportive) / François Verdier (YC Grande Motte) / Devan Le Bihan (CN Lorient)
07. Mathieu Richard (APCC Voile sportive) et son équipage Olivier Herlédant (APCC Voile Sportive) / Greg Evrard (APCC Voile Sportive) / Gilles André (YC Grande Motte)
08. Francesco Bruni (Italie)
09. Phil Robertson (NZL)
10. Jesper Radich (Danemark)
11. Eric Monnin (Suisse)
12. Jérôme Clerc (Suisse)

Classement general du WMRT 
1 Ian Williams Team GAC Pindar  86 pts
2 Francesco Bruni Bruni Racing  85 pts
3 Torvar Mirsky The Wave Muscat 84 pts
4 Peter Gilmour YANMAR Racing  74 pts
5 Bjrn Hansen Mekonomen Sailing Team  69 pts
6 Damien Iehl Equipe de France   65 pts
7 Mathieu Richard Equipe de France 63 pts
8 Jesper Radich Adrian Lee & Partners 59 pts
9 Johnie Berntsson Berntsson Sailing Team 40 pts
10 Phil Robertson WAKA Racing Team 39 pts
11 Pierre-Antoine Morvan (FRA) 34 pts

 

Par : effets mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :