Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Damien Iehl et Mathieu Richard en conquérants

[Equipe de France de Match Racing]  - le 29/08/2011

[Equipe de France de Match Racing]

Le St Moritz Match Race débute demain mardi 30 août pour s'achever le dimanche 4 septembre. Pour cette sixième étape du World Match Racing Tour, les meilleurs match-racers mondiaux s'affronteront à bord des Blu26 sur les eaux du lac de St Moritz en Suisse à 1768 mètres d'altitude. Damien Iehl et Mathieu Richard, comptent bien sur ce grand bol d'air pour revenir au sommet de ce championnat du monde.

Actuellement classés 7ème et 8ème, les deux sociétaires de l'APCC Nantes ont un objectif commun : l'ascension du classement général. Et si l'un et l'autre gardent à l'esprit que rien n'est encore joué- il reste trois épreuves -, ils savent néanmoins qu'il devient indispensable de glaner de précieux points pour repartir vers l'avant. Les tricolores arrivent donc en Suisse le « couteau entre les dents ». « Mathématiquement la plus haute marche du podium reste encore jouable » explique Damien qui accuse un retard de seulement 24 points sur Francesco Bruni, actuel leader du classement. 8ème avec 53 points, le vice champion du monde 2010 assume une ambition apparemment plus mesurée et graduée : « L'objectif est de faire des bons résultats sur ces derniers rendez-vous pour se rapprocher du podium ». Mais pour qui le connait bien, la "sagesse" de Mathieu Richard ne se dissocie jamais d'une formidable envie de vaincre. La suite des propos le prouve : « nous allons essayer de naviguer à notre meilleur niveau et d'aller le plus loin possible. Nous savons que nous avons le potentiel pour gagner cette épreuve». Pour Mathieu Richard qui, pour l'occasion naviguera avec Gilles André - Yannick Simon est en convalescence - comme pour Damien Iehl, la niaque ne manque donc pas. Les deux Français retrouveront sur leur chemin des adversaires tous plus combatifs les uns que les autres : Bruni, Williams, Mirsky, Hansen…sans oublier le troisième équipage français engagé sur l'épreuve skippé par Pierre-Antoine Morvan. Il est vrai qu'à trois tours du verdict final, l'orgueil n'est plus un péché puisque les candidats au titre suprême demeurent nombreux. Et Damien Iehl de conclure : « Il faudra être opportunistes et audacieux»

Interview de Damien Iehl, 7ème du classement général provisoire :

« Cet été nous avons fait une bonne pause et avons navigué sur différents supports. Nous avons toujours les mêmes ambitions. Mathématiquement la plus haute marche du podium est encore jouable. Il faut que nous fassions des bons résultats sur les trois épreuves qui arrivent. Nous ne nous mettons pas trop la pression et allons essayer de retrouver nos repères et d'accéder au moins aux demi-finales. Cela ne va pas être facile car ce sont des conditions de lac mais nous partons en Suisse le couteau entre les dents. Le vent va bouger très vite. Il faudra être opportunistes et audacieux, oublier l'adversaire."

Interview de Mathieu Richard, 8ème du classement général provisoire :

« Depuis la dernière épreuve qui s'est terminée mi-juillet, nous avons fait une petite trêve puis avons recommencé à naviguer en RC 44 avec Bertrand Pacé. Actuellement nous sommes en stage d'entraînement à Pornichet avec l'équipage de Damien (Iehl) pour  se préparer au St Moritz Match Race. Comme d'habitude, nous allons essayer de naviguer à notre meilleur niveau et d'aller le plus loin possible. Nous savons que nous avons le potentiel pour gagner cette épreuve. C'est vrai que nous ne sommes pas en position très favorable au classement provisoire du World Match Racing Tour mais il reste encore trois épreuves. L'objectif est donc de faire des bons résultats sur ces derniers rendez-vous pour se rapprocher du podium. Comme Yannick Simon est blessé, c'est Gilles André qui va le remplacer. Les conditions seront celles d'un lac de montagne. C'est un plan d'eau très tactique et très technique. Il va falloir être très réactifs au niveau des réglages."

Composition des équipages de l'Equipe de France :

Mathieu Richard (APCC Voile sportive) et son équipage Olivier Herlédant (APCC Voile Sportive) / Greg Evrard (APCC Voile Sportive) / Gilles André (YC Grande Motte)
Damien Iehl (APCC Voile Sportive) et son équipage Fred Guilmin (APCC Voile Sportive) / François Verdier (YC Grande Motte) / Devan Le Bihan (CN Lorient)

Composition de l'équipage de Pierre - Antoine Morvan:
Pierre-Antoine Morvan (S R Vannes), Steven Liorzou (S R Vannes) , Mathieu Renault (S R Vannes), Cédric Château (CVSAE)

Les inscrits au St Moritz Match Race:

Jesper Radich (DEN) - Adrian Lee & Partners
Torvar Mirsky (AUS) - The Wave Muscat
Damien Iehl (FRA) - French Match Racing Team
Mathieu Richard (FRA) - French Match Racing Team
Johnie Berntsson (SWE) - Berntsson Sailing Team
Ian Williams (GBR) - Team GAC Pindar
Francesco Bruni (ITA) - Bruni Racing Team
Phil Robertson (AUS) - Waka Racing Team
Bjorn Hansen ( SWE) - Hansen Global Team
Pierre-Antoine Morvan ( FRA) - Extreme Team Morbihan
Eric Monnin (SUI) - Swiss Match Race Team
Jérôme Clerc (SUI) - Team CER

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :