Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Victoire de Mads Ebler face au français François Morvan

[Habitable]  - le 01/08/2011

[Habitable]

La dixième édition des Internationaux de France de Match-Racing a offert un dénouement tout à fait exceptionnel, aujourd'hui à Pornichet. Dans des conditions idéales, avec du soleil et un vent de 10 à 15 nœuds, les quatre concurrents encore en course ont régalé le public venu en nombre. Et malgré une demi-finale et une finale très accrochées, contre les deux révélations du week-end, Mathieu Durand  et François Morvan, c'est Mads Ebler qui remporte le Trophée Manu Minard cette année. Une vraie consécration pour le danois, qui a navigué à la perfection du début à la fin de la compétition.

Mathieu Durand cale, François Morvan passe

En arrivant ce matin sur les pontons du port de Pornichet, Mads Ebler savait qu'il avait déjà fait le plus dur, hier, contre Mathieu Durand. Dans la soirée, il avait infligé au coureur local deux défaites au combien importantes. Mais même au pied du mur, le pornichétin a encore fait étalage de tout son talent dans le premier duel de la journée. Après un chassé-croisé très spectaculaire sur les deux tours du parcours, l'équipage de l'APCC Voile Sportive l'emporte finalement pour quelques centimètres. Mais sur le match suivant, le danois a rappelé à tout le monde l'écart qui le sépare du français au classement ISAF. Dominateur de bout en bout, il s'est envolé avec aisance jusqu'en final pour y rencontrer…un français. François Morvan, l'autre énorme surprise du dernier carré, a sorti le suisse Eric Monnin, pourtant classé 55 places devant lui.  Dos à dos hier soir avec une manche gagnée chacun, les deux équipages sont revenus aujourd'hui le couteau entre les dents. Mais le français a bien confirmé qu'il était encore sur son nuage. Deux matchs, deux victoires et une joie immense pour celui qui n'était même pas encore inscrit la veille de la compétition. Invité de dernière minute, le petit frère de Pierre-Antoine Morvan s'est hissé en final sans qu'il y ait de contestation possible.

1ère victoire en Grade 1 pour Ebler

Finale Ebler-Morvan, le 38ème mondial affronte le 75ème. Dans ce duel d'outsiders, les matchs ont été âprement disputés, pour le plus grand plaisir du public, amassé le long de la digue ouest du port de Pornichet. Et François Morvan est passé tout près d'un exploit historique. Vainqueur de la première manche, il laisse échapper la suivante pour moins d'une longueur au terme d'un combat somptueux. L'équipage français ne se relèvera pas de cette courte défaite. La vista de Mads Ebler faisant le reste, le danois fait parler son expérience et l'emporte 3 manches à 1. C'est la première victoire dans un Grade 1 pour lui. Mads Ebler et son équipage naviguait presque à domicile puisque c'était leur quatrième participation aux Internationaux de France de Match-Racing. Favoris après un round robin qu'ils ont maitrisé à la perfection, les danois ont su garder leur sang froid pour aller chercher la victoire finale.

Une édition marquée par les révélations françaises

Au-delà de la victoire de Mads Ebler, la dixième édition des Internationaux a surtout montré que le match-racing français avait de l'avenir. Les équipages de Mathieu Durand (4ème au final) et de François Morvan n'avaient jamais disputé de Grade 1 avant cette épreuve, et pour une première ils ont tout simplement été exceptionnels, tenant la dragée haute aux cadors de la discipline. Sans doute ont-ils gagné leur ticket pour revenir l'année prochaine !

Interview de François Morvan :

Quel est ton sentiment après ce week-end incroyable pour toi et ton équipage ?
C'est assez indescriptible. On est arrivé seulement jeudi, le jour où la compétition à commencé. On ne s'était pas entrainé mais on s'est juste dit : on donne tout et advienne que pourra. On gagne le premier match contre Pierre-Antoine et ça nous met bien en confiance et ensuite on enchaine les bonnes performances. Quand on perd des matchs c'est vraiment sur des erreurs bêtes. Donc on a vu qu'on pouvait jouer avec les meilleurs en étant à fond. Ca a été hyper serré contre Swinton, contre Monnin aussi et contre Ebler ça s'est arrêté mais c'est parce qu'il était vraiment un peu au dessus du lot.

Comment tu expliques ce résultat ?
On n'a pas un bon classement parce qu'on ne régate pas assez, mais quand on va régater à l'étranger on termine souvent dans les premières places. Et puis je pense qu'il y a une part d'irrationnel, avec l'euphorie et le fait de naviguer sans complexes.

Interview de Mads Ebler :
Ca a vraiment été un week-end génial pour nous. On a navigué presque à la perfection pendant ces quatre jours et au final on gagne notre premier grade 1. Je crois qu'on peut être fier de nous.  En plus c'était la première fois que je naviguais avec ces 3 équipiers car les personnes qui m'accompagnent normalement n'ont pas pu venir avec moi. Je pense que je vais beaucoup les chambrer la prochaine fois que je vais les voir !

Classement Général
12ème : Joachim Aschenbrenner
11ème : Simone Ferrarese
10ème : Laurie Jury
9ème : Pierre Antoine Morvan
8ème : William Tiller
7ème: David Chapman
6ème : Reuben Corbett
5ème : Keith Swinton
4ème : Mathieu Durand
3ème : Eric Monnin
2ème: François Morvan
1er : Mads Ebler

Pour en savoir plus, http://www.ifmr.fr

 

Par : IFMR


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :