Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Kevin Peponnet et Julien Lebrun, vice-champions du monde de 470 Hommes

[FFVoile]  - le 29/07/2011

[FFVoile]

Les championnats du Monde Jeunes de 470 se sont déroulés du 21 au 28 juillet à Medemblick aux Pays-Bas. Dans des conditions météorologiques très changeantes, les Français ont su tirer leur épingle du jeu et signent des résultats très prometteurs à commencer par Kevin Peponnet et Julien Lebrun. Les Rochelais, réguliers tout au long de la semaine, décrochent une très belle seconde place et passent à deux doigts du titre puisqu'ils terminent à seulement deux petits points des vainqueurs, les Suédois Nicklas Dackhammar et Fredrik Bergstrm. Gabriel Skoczek et Achille Nebout,quatrièmes, ratent d'un cheveu le podium. Ex-quo en terme de points avec l'équipage composé de Philip Sparks et David Kohler, c'est finalement ce dernier qui, grâce à sa victoire sur la medal race, accède à la troisième marche du podium. Sacha Polisson et Nicolas Rossi conclut, quant à eux, ce championnat en beauté puisqu'ils terminent second de la medal race. Une belle performance ! Cette semaine à Medemblick aura donc été riche en émotion pour ces jeunes athlètes qui ont notamment pu profiter de la présence de Sofian Bouvet, champion du monde jeune de 470 en 2010. Prochain rendez-vous, le championnat d'Europe de 470 dans dix jours à Newport en Belgique.

Didier Bernard, Coach des 470 hommes :
« Je suis très content des résultats des Français qui sont dans la suite des années passées. Ce sont de bons coureurs. Kevin et Julien ont été au rendez-vous. Ils ont été assez homogènes et réguliers. Les conditions ont été très dures, c'était vraiment tout ou rien. Beaucoup de manches ont été annulées faute de vent. Du coup le championnat s'est décanté très facilement et les coureurs avec de l'expérience se sont retrouvés aux avant-postes très vite. C'était bien que Sofian soit là. Il a souhaité venir pour me donner un petit coup de main. Il a fait des retours très pertinents et m'a aidé à les coacher. »

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :