Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

BRED/La Normandie et Côtes d'Armor Bretagne, prêts pour la Med !

[Collectif France Espoir Monotype]  - le 13/07/2011

[Collectif France Espoir Monotype]

La compétition en Manche et en Atlantique s'achève aujourd'hui pour les 15 équipages du Tour de France à la Voile. Après une vingtaine de jours de navigation, les bateaux ont été sortis de l'eau cet après-midi et les équipages s'apprêtent à prendre la route pour la grande bleue. Changement de décor et d'ambiance pour les M34 qui vont tirer leurs premiers bords en Méditerranée. Pour les équipages aussi, il va falloir s'adapter et vite… Ils restent 9 jours de course et toutes les manches seront importantes. Les cartes pourront être redistribuées. Et c'est bien ce qu'espèrent  les deux bateaux du Collectif France Espoir Monotype, Bred / La Normandie et Côtes d'Armor Bretagne !


Alors que les Normands tiennent pour l'instant leur objectif (être dans les 8 du classement général provisoire), il ne manque que cinq points aux  Costamoricains pour être en phase avec les espoirs  de leur entraineur, Stéphane Krause (ils sont 9ème au classement général provisoire au lieu de 8ème). A l'arrivée en Med, les deux équipages du collectif en veulent toujours plus !

Les deux tiers du Tour de France à la Voile ont été l'occasion pour les Normands et les Costamoricains de se confronter aux cadors du TFV. Dans ce contexte, l'équipage de Benoît Charon a réussi un superbe coup d'éclat. Bred / La Normandie a en effet remporté l'étape entre Dieppe et Saint Quay Portrieux laissant tous les leaders dans son tableau arrière ! Quant à l'équipage de Côtes d'Armor Bretagne, il a lui aussi obtenu plusieurs satisfactions même si pour l'instant, la victoire lui a échappé. Stéphane Krause saluait, à Vannes, la 8ème place des bretons qui ont su tenir le rythme durant trente heures autour de la Bretagne dans des conditions particulièrement difficiles (mer grosse, près, vent fort,…).
Pour l'un comme pour l'autre, la Manche et l'Atlantique semblent donc avoir été synonymes de compétition relevée et bien sûr d'apprentissage. Car il ne faut pas perdre de vue que la majorité des navigants sur ces deux bateaux est très jeunes et découvre le Tour de France à la Voile et le M34 ! Peu gâtés par les conditions météo (le soleil a très peu pointé son nez, le vent a fait des siennes), les équipiers ont du faire preuve de résistance sur les étapes nordiques et bretonnes.  Que ce soit à bord de Bred / La Normandie ou de Côtes d'Armor Bretagne, tous se souviendront longtemps du tour de la Bretagne et du ralliement entre Pornic et Saint Quay Portrieux, étape d'anthologie selon les « anciens » de l'épreuve !
Baptiste Choquenet (piano puis barreur à partir de Pornic sur Bred / La Normandie) participe pour la première fois au Tour de France à la Voile. Issu du dériveur, il nous confie au sujet de l'étape Pornic-Saint Quay Portrieux, qu'il n'avait jamais rencontré de telles conditions (vent jusque 35 nœuds et très variable), le tout de nuit ! N'oublions pas que même le leader du classement général Daniel Souben sur Courrier Dunkerque a été marqué par la rudesse de cette course. Pour Baptiste, cette régate a été l'occasion d'apprendre énormément. Une expérience inoubliable qui lui donne encore davantage le goût du large !  

Dans trois jours, alors que les bateaux auront de nouveau retrouvé leur élément à Gruissan, les règles du jeu vont évoluer sensiblement. Plus de coefficient 3, moins de ralliement (145 milles parcourus au total en Méditerranée), mais des parcours bananes comme s'il en pleuvait, du clapot et du vent instable… Tous les éléments seront réunis pour déjouer l'ordre du classement général actuel. Bred / La Normandie et Côtes d'Armor Bretagne s'y sont d'ailleurs bien préparés. Par exemple,  Benoît Charon (skipper du bateau Normand) avait décidé de revenir à « une base solide » en Méditerranée dès la conception de ses compositions d'équipage. Le bateau sera barré par Cédric Château (équipier expérimenté), déjà à bord en manche et le turn-over entre les marins sera limité (seul deux équipiers inter-changeront leur poste entre les étapes de ralliement et les bananes). Finesse de barre, et réactivité dans les manœuvres seront sans nul doute des points-clés que Benoît souhaitait anticiper. Pas question pour cet équipage de perdre le spi bleu clair ! En revanche, s'ils sont 8ème au classement général provisoire, les équipiers désormais entraînés en Manche et en Atlantique, tenteront de reprendre les huit petits points qui les séparent de leur concurrent direct (Ile de France). La compétition n'est pas terminée ! Et ce n'est pas les Costamoricains qui diront le contraire !  Leur mission ? « Dépasser Bred / La Normandie » nous confie Simon Trel tacticien. Car même si les deux équipages  s'entraînent toute l'année ensemble, en mer, ils restent de farouches adversaires !

Les deux teams du Collectif France Espoir Monotype devront patienter encore  trois jours à terre (entre démâtage, transit routier vers Gruissan, et re-mâtage, ils seront bien occupés) avant de relever le défi de la Méditerranée ! Dénouement le 24 juillet à la Seyne sur Mer.



Ils ont dit
:

Benoit Charon, skipper du bateau BRED / La Normandie
:
« Les résultats sur ces deux tiers du Tour de France à la Voile sont encourageants ! En Med, on va limiter le turn-over entre les équipiers. Nous allons très probablement progresser ! En tous les cas, nous allons tout faire pour… »



Baptiste Choquenet, piano puis barreur sur BRED / La Normandie :
« Ce qui m'a le plus marqué, c'est le tour de la Bretagne et le ralliement entre Pornic et Saint Quay. Sur le premier, cela a été vraiment dur physiquement… J'ai dû wincher le spi pendant de longues heures ! Psychologiquement, c'était aussi difficile… Nous avons été très rapidement détachés du paquet ce qui nous a fragilisés… Cela dit, l'ambiance et la cohésion à bord étaient vraiment top ! C'était la première fois que je faisais un Tour de France à la Voile, et je suis agréablement surpris de la tournure de la relation entre les équipiers. Nous nous soutenons quoiqu'il en soit ! Sur le ralliement, j'étais en mode survie… Je n'avais jamais connu cela avant ! Honnêtement je ne faisais pas le malin… Je crois que je garderai longtemps l'image du bateau qui file à 18 nœuds sous spi ! En Med, cela va être différent… Il y aura du clapot, les parcours bananes et du vent instable ! Cédric Château revient à la barre, on tournera moins entre nous, sauf que j'échangerai mon poste avec un équipier sur les ralliements… En fait, nous revenons à des bases solides ! J'ai beaucoup appris sur cette première phase du tour… J'ai même plongé pour nettoyer la coque pour la première fois ! (rires) »


Simon Troel, tacticien sur Côtes d'Armor Bretagne :

« Je pense que notre classement actuel reflète assez bien notre compétence.  C'est le 6ème tour que je fais et je n'ai jamais vécu une manche comme celle entre Pornic et Saint Quay ! Cela a été vraiment spectaculaire ! C'est la course la plus spectaculaire que j'ai jamais vécu ! J'ai beaucoup appris sur les différentes étapes en Manche et en Atlantique. Au départ, la nav et la tactique étaient nos deux points faibles… Et comme je suis tacticien, je peux dire que j'ai fait des progrès ! J'ai profité de ce début du tour pour m'entraîner. Pour la Med, cela change pas mal de ce que l'on a connu jusqu'à présent en termes de conditions météo et de plan d'eau…. Et si on dépasse Bred, ce sera vraiment cool ! (rires) »




Classement général provisoire du Tour de France à la Voile après 23 courses :

1     Courrier Dunkerque / Daniel Souben  : 88 pts
2     Sud de France / Languedoc Roussillon / Bertrand Pacé : 91 pts
3     Bretagne-Crédit Mutuel Elite / Nicolas Troussel  : 110 pts
4     Toulon Provence Méditerranée / Fabien Henry : 117 pts
5     BAE Systems / Cédric Pouligny : 118 pts  
6     Nantes Saint Nazaire E. Leclerc / Corentin Douguet : 183 pts
7     Ile de France / Jimmy Pahun : 191 pts
8     BRED - La Normandie / Benoît Charon : 205 pts
9     Côtes d'Armor Bretagne / Stéphane Letertre : 210 pts
10    Safran - Multiplast / Julien Villion : 211 pts
11    Batistyl Ville de Pornic / Cyrille Le Gloahec : 241 pts
12    Ile de la Réunion - Ville du Port / Frédéric Dalle : 266 pts
13    Iskareen / Soenke Bruhns : 308 pts
14    Région de Bruxelles-Capitale  -  Brussels Hoofdstedelijk Gewest / Pierre Casaux : 330 pts
15    Martinique - Centrale Paris - HEC / Mathieu Mourès : 335 pts 

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :