Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Belle ouverture de saison des tricolores à Miami

[Equipe de France]  - le 31/01/2011

[Equipe de France]

La Miami Rolex OCR constituait le premier rendez-vous de l'année 2011 pour l'équipe de France. Sa réussite en est d'autant plus marquante. Avec deux victoires, quatre podiums et quatre 4èmes places sur les 7 séries où ses représentants étaient engagés, elle aborde de la meilleure façon qui soit une année importante.

Car en cette année de sélection des nations et de l'équipe pour les JO, les performances obtenues à Miami cette semaine sous l'œil du Président de la FFVoile Jean-Pierre Champion, engagent l'équipe de France dans un cercle des plus vertueux : celui d'où découlent les podiums et les victoires. Ces deux dernières ont été décrochées à Miami par les féminines de l'équipe, les deux équipages lauréats de la Coupe du Monde ISAF 2010,  et de belle manière car la concurrence était rude. En match race, Claire Leroy, Marie Riou et Elodie Bertrand ont battu en finale l'équipage américain de la championne olympique 2008 de Laser Radial, Anna Tunniclife par trois manches à une au terme d'un ultime duel intense.
Ingrid Petitjean et Nadège Douroux ont, elles, su jouer de leur talent et de leur expérience pour conserver un point d'avance sur les britanniques Penny Clark et Katrina Hugue en 470. Série qui voit aussi les militaires Camille Lecointre et Mathilde Géron prendre une belle 4ème place ce qui confirme le haut niveau français dans cette discipline.
Toujours chez les filles, Sarah Steyaert prend la 2ème place en Laser radial derrière l'américaine Page Railey. Après un retour à la compétition en 2010 pour cause de concours, la jeune rochelaise, 4ème du championnat du monde 2010 juste derrière la même Railey, poursuit sa montée en régime.
Le 4ème podium français est à mettre au compte du planchiste Julien Bontemps. Julien, qui n'a repris la compétition qu'en décembre, s'est accroché après un début d'épreuve difficile pour revenir dans le match et monter sur le podium grâce à une jolie 2ème place en Medal Race. Plus que le résultat pur - on sait que Julien vise le haut des podiums - c'est la manière qui lui a plu «  J'ai montré une nouvelle fois que je ne suis jamais "mort" et que je peux rester dangereux jusqu'à la ligne d'arrivée de la medal race ».
Chez les filles, Charline Picon commence l'année 2011 de la même manière qu'en 2010 en échouant d'un cheveu pour le podium (4ème à 3 petits points de la 3ème !) dans une série dominée, là aussi comme en 2010, par l'espagnole Marina Alabau (6 victoires de manches sur les 9 disputées !) ! La championne du monde 2009 l'emporte devant la britannique Bryony Shaw. Encore une fois que du beau monde… Ce qui ne met que mieux en évidence le tir groupé des tricolores qui ont placé trois des leurs en medal race avec également Pauline Perrin (7ème) et Marine Rambaud (8ème). Quant à Charline parions que, comme l'an dernier, les podiums vont bientôt revenir après le tour de chauffe qu'a constitué cette semaine de Miami.
Pierre Leboucher et Vincent Garos finissent également à seulement quelques encablures du podium des 470 hommes dans une série tout aussi relevée comme en témoigne la victoire des britanniques Nic Asher et Elliot Willis devant les australiens Mathew Belcher et Malcom Page. Autre satisfaction : le duo tricolore a terminé en trombe sa première compétition de l'année en empochant la dernière manche en flotte et la Medal Race !
En star, on notera la belle 4ème place de Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot. Deuxième vendredi, l'équipage français ne termine qu'à deux points du podium dominé par le double champion olympique de Laser et vice-champion olympique de Star 2008, le brésilien Robert Scheidt associé à Bruno Prada. Philippe Gouard avait, avant Miami, souhaité indiquer à Xavier et Pierre-Alexis qu'il attendait « cette épreuve pour évaluer leur capacité à mener à bien un projet olympique ». Ce matin, les paroles du DTN indiquent clairement sa satisfaction : « c'est une réaction de très grands champions ! ». On ne peut mieux dire.
Pour finir, on n'oubliera pas les performances des « Paralympiques » dans les deux séries où ils étaient engagés : Damien Séguin ajoute une ligne à son palmarès en 2.4 et l'équipage Bruno Jourdren (CN Carantec) / Nicolas Vimont Vicary (PEC Voile Poitiers) /Eric Flageul (YC Carnac) termine 2ème en Sonar.

Interviews
 
Phlipppe Gouard, DTN : « Le résultat d'ensemble est très bien, excellent même ! On est dans la continuité de 2010. Il n'y a pas de coups d'arrêt et en plus on décroche deux titres. Ingrid Petitjean et Nadège Douroux poursuivent sur la lancée de Perth en novembre et en battant Tunnicliffe en finale l'équipage de Claire Leroy commence sa saison en fanfare. J'ai bien sûr une pensée particulière pour Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot qui ont eu une réaction de grands champions. Dès mon retour en France, j'aurais avec eux un debriefing de cette épreuve pour envisager la suite ».
 
Jean-Pierre Champion, Président de la FFvoile présent à Miami : « C'est un beau résultat pour l'équipe y compris en paralympique. En plus des quatre podiums, il y a les 4èmes places qui avec un tout petit peu de réussite auraient pu se transformer en places sur le podium. C'est significatif de la bonne marche de l'équipe en ce moment. Par exemple, les garçons en 470 ont montré qu'ils sont clairement au niveau. Avec un bateau prêté sur place, la 4ème place de Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot en Star est vraiment très bien. Ils ont réalisé sept premières manches superbes en ne sortant jamais des dix premiers. L'autre équipage de Guillaume Florent et Pascal Rambeau était dans le coup jusqu'à ce qu'ils cassent leur étai d'où deux manches « dans le sac » auxquelles il faut ajouter un OCS. Je veux aussi pointer la belle 2ème place de Sarah en Laser qui n'est revenue que l'an dernier à la régate après une longue interruption. Cela prouve son grand talent. La victoire de l'équipage de Claire Leroy en match race est d'autant plus marquante qu'il s'est fait sur la « reine de Miami », l'américaine Anna Tunnicliffe qui joue ici à domicile. En 470, Ingrid et Nadège nous ont fait une petite frayeur en medal race mais finalement elles s'imposent. C'est bien… Et Camille et Mathilde ratent d'un cheveu le podium puisque jusqu'à mi medal race elles y étaient mais leur dernier bord portant n'a pas été bon. Je note que tous les équipages ne se sont pas déplacés. C'est peut-être un effet de la crise. Il faudra voir cela sur les autres épreuves. Sinon il fait toujours aussi beau à Miami où les palmiers sont toujours à poste (rire) ».
 
  
Julien Bontemps : « Eh oui première épreuve en 2011 et un podium de plus!!! Gagné sur le fil.... Ce matin, avant la medal race je pointais seulement à la 5ème place avec 8 points de retard sur le 4 et 3ème. J'ai mis en place une nouvelle stratégie de préparation pour la medal race, et je me suis senti vraiment bien sur cette dernière manche. Après un départ moyen et un premier tour dans le groupe, je suis sorti un peu du lot sur le dernier tour et me suis rapproché au contact du brésilien Santos qui menait la manche. Je termine finalement second de cette ultime manche et monte par la même occasion, sur la 3ème marche du podium au classement général.
J'ai fini l'épreuve avec de belles manches, j'ai retrouvé le bon rythme qu'à partir de la 6ème manche. Cela s'explique essentiellement du fait que je reprends la navigation depuis le mois de décembre, la plupart de mes concurrents directs étaient déjà sur place depuis plus d'une semaine ou non pas vraiment cessé de naviguer cet hiver. Pour ma part, je suis arrivé aux USA quatre jours avant la première manche, c'était un choix volontaire de ma part pour pouvoir enchaîner ensuite sur un stage en Martinique. Cette régate devait me servir de repère et d'évaluation justement pour ce stage de Martinique qui suit.
Voilà, ce que je retiendrais de cette épreuve c'est que je me suis battu jusqu'au bout, ça s'était bien. J'ai montré une nouvelle fois que je ne suis jamais "mort" et que je peux rester dangereux jusqu'à la ligne d'arrivée de la medal race. C'est avant tout de cela que je suis satisfait car le résultat en lui même n'a rien d'exceptionnel
»
 
Pierre Leboucher : « Cette première épreuve de coupe du monde à Miami est très positive. Nous terminons la régate en force en gagnant la dernière manche et la Medal Race. Les conditions de vent n'ont pas été simples. Au milieu du championnat, nous avons eu une journée sans qui nous coute une des places sur le podium, mais nous sommes satisfaits du travail réalisé ».

Ingrid Petitjean et Nadège Douroux :
«  Nous sommes contentes de cette victoire à Miami. La régate s'est jouée dans du petit temps et du medium, avec des vents assez stables au début, et beaucoup moins sur la fin, donc c'était des conditions variées. Nous avons mené la régate du début à la fin, suivies de très près par nos adversaires, ce qui a créé du suspense tout du long. Depuis l'automne, nous avons repris l'entraînement de façon intensive (notre objectif était vraiment de marquer une PO en deux temps), et c'est très agréable de se sentir plus à l'aise dans le bateau, et de voir les progrès réalisés. Notre objectif aussi est de gagner à nouveau des régates, et d'être plus leader dans la flotte, tel que nous l'avons déjà été auparavant. Nous avons aussi fait un peu évoluer notre matériel, et ça commence à porter ses fruits. Ce résultat est de bonne augure, car cela montre que le travail effectué cette première partie d'hiver va dans la bonne direction. Miami est une étape dans la préparation hivernale et nous restons concentrées dans la continuité de nos axes de travail avant le début de la saison européenne."
 

Claire Leroy :
«  Nous avons couru à Miami depuis une semaine dans des conditions météo extrêmement changeantes.
Eole, tantôt  Brise tantôt Zéphyr  imprévisible a réservé des surprises pas toujours très agréables à tous les équipages mettant leurs nerfs à rude épreuve. A ce jeu, nous nous en sommes bien sorties puisque nous remportons la victoire finale.
Ces conditions difficiles nous  ont demandé beaucoup de vigilance, de réactivité et de métier. De ce point de vue, pas de surprises les équipages présents en finale  confirment  parfaitement la hiérarchie mondiale actuelle du Match Racing féminin Olympique.
Nous avons remporté la finale (contre Anna Tunnicliffe) à l'issue d'une 4ème manche de belle manière avec deux longueurs d'avance et en prime la victoire dans la finale de cette Rolex Miami OCR 2011 première régate du circuit mondial Olympique de l'année.
C'est du très beau travail. Benjamin Bonneau notre coach est aux anges et vient aux nouvelles. Il a eue quelques  difficultés à se remettre de ses émotions pour cause d'intensité du suspens.
Il nous a avoué que sur le dernier bord de portant,  lui et le coach américain d'Anna Tunnicliffe,  l'un et l'autre debout dans leur Zodiac,  ont préféré tourner le dos à la régate pour ne pas voir la fin du bord de portant tellement la lutte était intense et incertaine.
Pour nous, cette Rolex Miami OCR 2011 se clôture  par notre victoire et sur un super bilan. Tous les jours, nous avons pu tester de nouvelles approches et de nouvelles techniques dans des conditions très difficiles contre les meilleurs équipages mondiaux. Cela nous confirme aussi dans notre analyse de la hiérarchie mondiale. Nous avons gagné et de belle manière en gérant très bien chacune de nos manches. Nous sommes fières de notre Résultat
»

Vous pouvez retrouver tout le déroulé de la finale contre Anna Tunniclife sur http://mermaidsailingteam.blogspot.com/

Julie Bossard:La régate s'est déroulée dans des conditions de vents très variés. Après la première phase (poule de sélection), nous terminons 3ème sur notre groupe de 8, ce qui nous qualifie pour les repêchages. Nous avons réussi à bien appliquer le travail du début de l'hiver (départs et vent arrière).
Pendant les repêchages : phase de sélection pour déterminer les 2 derniers équipages allant en quart parmi les 3ème et 4ème des 3 poules, nous gagnons 2 des 3 matchs le premier jour, reste encore 2 matchs dont 1 contre l'américaine à gagner pour décrocher notre ticket pour les quarts. Malheureusement, nous n'arriverons pas franchir la ligne en tête malgré un match au contact.
Le travail effectué avec les coureurs du centre d'entrainement des Côtes d'Armor, nous a permis de gagner 10 départs sur 12. Le bilan de la régate est satisfaisant, même si nous sommes déçues de ne pas s'être qualifié en quart. Nous repartons en France avec un peu de soleil, et des axes de travail d'ici la prochaine compétition.


Le classement des français

470 hommes
1er Nic Asher et Willis Elliot (GBR)
4ème Pierre Leboucher / Vincent Garos (ASPTT Nantes / SNO Nantes)

470 Femme :

1er Ingrid Petitjean / Nadège Douroux (SN Marseille / SN Marseille)
4ème Camille Lecointre / Mathilde Géron (SR Brest - Equipe de France militaire / CN Plérin)

Laser radial :
1er Page Railey (USA)
2ème Sarah Steyaert (CV Chatelaillon)

RSX Homme
 1er Dorian Van Rijsselberge (Ned)
3ème Julien Bontemps (ASPTT Nantes) 
 
RSX Femme :
1ère Marian Alabau (Esp)
4ème Charline Picon (Palmyr atlantic voile)
7ème Pauline Perrin (CV Mayenne)
8ème Marine Rambaud (CNF Cornouaille)
11ème Eugénie Ricard (YC Mauguio Carnon)


Star :
1er Robert Scheidt et Bruno Prada (Bra)
4ème Xavier Rohart / Pierre-Alexis Ponsot (YC La Pelle / SNO Nantes)
28ème Guillaume Florent / Pascal Rambeau (Graveline GVLS / ASPTT La Rochelle)

Match Race Femme :
1ère Claire Leroy  (SN St Quay Portrieux), Marie Riou (USAM Voile), Elodie Bertrand (CV Arcachon)
10ème Julie Bossard (CMVSB)/Céline Devaux (CMV ST BRIEUC)/Pauline Challaux (CMV ST BRIEUC)
13ème Anne-Claire Le Berre  (SR Brest - Equipe de France Militaire)/Alice Ponsar  (CVB Erquy / Equipe de France Militaire)/Myrtille Ponge (APCC Voile Sportive)

2.4 mR :
1er Damien Seguin (SNO Nantes)

Sonar :
1er équipage de John Robertson
2ème Bruno Jourdren ( SN St Quay Portrieux )/Eric Flageul/Nicolas Vimont Vicary

Tous les résultats sur :

http://rmocr.ussailing.org/Rolex_Miami_OCR.htm

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :