Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Dyen et Christidis, les experts à Miami

[Equipe de France]  - le 01/02/2010

[Equipe de France]

A retenir dans ce communiqué :

- Manu Dyen et Stéphane Christidis s'imposent en 49er sur la semaine de Miami
- 5 Français montent sur le podium de cette première étape de la Coupe du Monde
- Au total, ce sont 19 bleus qui accèdent à la medal race

 

Seulement trois semaines après leur quatrième place sur le championnat du monde de 49er, Manu Dyen et Stéphane Chris enfoncent le clou en remportant haut la main aujourd'hui, la Rolex Miami OCR, première étape de la Coupe du Monde de voile olympique. A l'issue de la compétition, les hommes de Guillaume Chiellino totalisent 17 points d'avance, une performance exceptionnelle pour un équipage formé depuis moins d'un an. Dans cette même série, Morgan Lagravière et Yann Rocherieux, grâce à une superbe medal race, terminent 7ème du classement général.

 

Ce résultat du skiff français est à l'image de l'excelent bilan global de l'équipe de France qui totalise 19 finalistes dont 5 podiums. Certains, à l'image de Jean-Baptiste Bernaz (2ème en Laser), ou de Julien Bontemps (3ème en planche à voile) ont été longtemps en embuscade avant de réaliser la medal race qu'il fallait pour grimper sur le podium. D'autres, comme l'équipage féminin Petitjean / Douroux en 470 ont pris les commandes dès le départ pour ne jamais les lâcher même si, là aussi, la concurrence a été rude et leurs compatriotes ne leur ont pas fait la vie facile. Ainsi, Emmanuelle Rol et Hélène Defrance terminent au pied du podium alors que Camille Lecointre et Mathilde Géron, après un excellent début de compétition, prennent la sixième place. Autre cas de figure, celui de Claire Leroy. La nouvelle recrue de l'équipe de France apporte sa contribution au collectif avec une troisième place en match racing féminin. La double championne du monde n'a pas perdu ses repères depuis que sa discipline est olympique. Après s'être fait sortir en finale par la Britannique Lucy MacGregor, elle s'est imposée, en petite finale, face à l'Australienne Nicky Souter. Seule (petite) déception aujourd'hui, la quatrième place de Charline Picon en planche à voile. Régulière depuis le début de l'épreuve parmi les trois premières, Charline a vu le podium lui glisser entre les doigts à l'issue de la medal race.

 

Sur place aux côtés du Président Jean-Pierre Champion, le Directeur Technique National Philippe Gouard salue ce résultat d'ensemble et en profite pour féliciter l'encadrement et notamment la nouvelle génération d'entraîneurs.

 

Interview de Philippe Gouard, Directeur Technique National :

« Il y avait 43 nations sur cette semaine de Miami et nous comptons 19 finalistes français. On doit être la première ou la deuxième nation, c'est un excellent résultat. Ce qui est bien, c'est qu'ils réussissent de belles medal race. On peut vraiment dire que la préparation olympique est lancée. Il y a la très belle victoire de Manu et Steph qui prouvent qu'ils sont vraiment au top niveau mondial. La seule petite déception vient du Laser Radial mais Sophie a mal aux cervicales alors que Sarah n'a pas eu le temps de s'entraîner à cause de ses examens. Elles ne sont pas à leur place mais elles reviendront vite au meilleur niveau. Je tiens à saluer le travail des entraîneurs et notamment de la nouvelle génération de trentenaires qui nous ravit. Nicolas Huguet qui s'est engagé en planche alors qu'il est maintenant entraîneur auprès des 49er fait plaisir à voir, c'est un bel exemple pour tous. »

 

Interview de Manu Dyen et Stéphane Christidis :

« Nous sommes contents car après le championnat du monde, nous avions le statut de leader et nous avons réussi à l'emporter. Le plan d'eau n'était pas facile avec du medium assez perturbé et il y a eu beaucoup de retournements de situation. a nous a permis d'attaquer la medal race aujourd'hui avec 11 points d'avance. C'est la première épreuve du World Tour que l'on gagne et on peut dire que 2010 débute sous les meilleurs auspices. »

 

Interview d'Ingrid Petitjean :

« On aurait pu gagner mais on termine deuxième, ça va. Nous sommes contentes de notre semaine, nous avons bien navigué car c'était hyper serré. Ce matin, nous étions ex-aequo avec les trois premières. C'était un peu comme ça toute la semaine, il fallait tout recommencer chaque jour et c'est ce qui a rendu la compétition intéressante. Nous allons maintenant faire un break de 15 jours avant de nous préparer pour la semaine de Palma en mars. »

 

Interview de Claire Leroy :

« Ca se termine bien. En demi-finale, la Britannique était un cran au dessus de nous au niveau technique mais aujourd'hui, en petite finale, nous réalisons un beau duel. C'est un excellent début à bord de l'Elliot (le support choisi pour le match race féminin, ndlr), nous avons appris des choses tous les jours. Le fait que le match race soit devenu olympique ne change pas tant que ça car nous rencontrons les mêmes équipages qu'avant. Ce qui change, c'est le format qui ne laisse pas de place à l'erreur puisqu'il y avait 24 bateaux au départ mais comme tout est bien organisé, ça se passe bien et il n'y a pas trop d'attente. Pour notre part, nous avons très bien commencé puisque nous avons gagné tous nos matchs lors des rounds robins. »

 

Interview de Jean-Baptiste Bernaz, deuxième en Laser

Je suis super content, c'est une belle concrétisation du travail fourni jusque là. Je suis depuis deux ans dans les clous que je m'étais fixé avec une progression susceptible d'obtenir une médaille aux JO. Je suis donc heureux mais il ne faut pas relâcher car ce n'est que le début de la saison !

 

Interview de Julien Bontemps, troisième en RS :X

2010 a débuté plutôt bien pour moi puisque je viens de décrocher mon premier podium de la saison à la Coupe du Monde de Miami qui s'est terminée samedi. Je suis très satisfait de ce résultat car je suis arrivé sur cette épreuve sans navigation depuis le mois de novembre (j'avais décidé de faire un break fin 2009) alors que la plupart des étrangers avaient déjà pas mal d'heures de pratiques dans les bras.

Je me suis vraiment fait plaisir sur cette épreuve même si je dois avouer que les premier jours de compétition ont été difficiles physiquement mais le corps a très bien pris le rythme au fur et à mesure de la semaine. Je me sentais d'ailleurs bien mieux en fin de semaine (je gagne les 2 dernières manches dont la medal race qui compte double).

L'autre bonne nouvelle c'est que je "renoue" avec les victoires de manches (3 victoires sur 9 plus une manche où je mène nettement pendant un tour mais je commets une grosse erreur sur le dernier tour et me classe finalement 16ème). C'est très bon pour le moral, le mien,........ et celui des adversaires bien sûr!!! Eh oui mener la medal race du début à la fin et gagner en duel final contre le champion du monde en titre (l'anglais Nick Dempsey) , ça marque, j'en suis sûr!! Et c'est du bonus pour la suite!!!

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :