Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Manu Dyen et Stéphane Christidis : jamais les français n'avaient été aussi hauts en 49er

[Equipe de France]  - le 11/01/2010

[Equipe de France]

A retenir :

- Manu Dyen et Stéphane Christidis terminent 4èmes du championnat du monde
- C'est la meilleure performance de l'histoire du 49er français
- Ils sont à un cheveu du podium
- Sur le même site la France est championne du monde de 29er grâce à Kévin FISCHER-GUILLOU et Glenn GOURON

 

Manu Dyen et Stéphane Christidis ont réalisé hier aux Bahamas la meilleure performance française de tous les temps dans un championnat du monde de 49er. Ils terminent à un cheveu du podium - en tête aux de la Medal race disputée hier soir (heure française) ils n'ont du qu'à une risée imprévue de perdre cette Medal race et le podium - mais le camp français tout entier est satisfait.

Les deux hommes ont en effet été handicapés dans leur préparation par une blessure très profonde à la jambe de Stéphan Christidis. Autre satisfaction : cette association n'a qu'un an d'âge et sa progression constante est impressionnante. Troisièmes lors de la Pré-olympique de septembre dernier sur le site des JO, Manu et Stéphane poursuivent donc leur préparation olympique en fanfare. Certes la hiérarchie de cette série, qui réclame une cohésion parfaite de l'équipage, est dure à ébranler - les noms des équipages sur le podium dont les champions du monde espagnols Iker Martinez et Xabier Fernandez l'indiquent parfaitement - mais Manu Dyen et Stéphane Christidis ont les armes pour grimper prochainement sur les trois plus hautes marches.   

 

Manu Dyen

« Cette dernière journée a été très intense : deux manches le matin sous la pluie et un vent du nord assez fort de terre. On se classe 12 et 9 sur ces deux manches, un peu déçus de ne pas avoir sortie une très belle manche pour se placer en meilleur position sur la medal race. Nous partons 4ème sur la medal race avec l'équipage espagnol qui est déjà assuré du titre. Derrière il y a l'équipage australien deuxième avec un peu d'avance mais ensuite, du 3eme au 7eme le classement se joue sur le résultat de la Medal race.
C'est une manche intense à rebondissements : 4 tours courts proches de terre avec un vent moins fort que le matin.
Nous réalisons une bonne entame de manche où nous passons 2eme à la première marque et sommes virtuellement 2ème du classement général !
Nous passons ensuite en tête pendant plus d'un tour, avec l'australien et l'Italien qui ont recollé tout près.
Nous perdons après une risée folle sur le 3ème bord de spi le commandement ainsi que la troisième place du général (L'Italien étant repassé devant).
Nous passerons le dernier tour juste derrière ce dernier sans pouvoir le repasser et du coup sans médaille.
Mais c'est une très bonne performance.
Nous sommes très contents de ce championnat au vue de notre préparation écourtée par des blessures sur les derniers mois.
Nous réalisons ici la meilleure performance jamais réalisée par un français sur un mondial »

 

Yann Rocherieux :

« On termine 13ème à seulement 5 point du top ten et donc de la medal race. Le haut niveau c'est ça : plein de détails mis bout à bout. Alors comme nous avons fait de grosses erreurs (comme 3 dessalages en manches...) et subits pas mal de dysfonctionnements à bord, on est à la place que l'on mérite...

Les conditions étaient très complexes avec un vent de terre, mais il n'y a pas de grosses surprises dans le classement. On est beaucoup à pouvoir rentrer dans les 10, mais tous les jours il y a des "morts", et nous c'est le 2ème jour de finale qui nous coûte cher...

Je salut sincérement la perf de Manu et Steph, qui sont passés tout près du podium ! »

 

Tous les résultats, photos et videos sur : http://www.49erworlds.org/index.php?option=com_content&view=article&id=8&Itemid=12

 

Classement

1  Iker MARTINEZ DE LIZARDUY/Xabier FERNANDEZ : 57 points
2 Nathan Outteridge/Iain Jensen (Australie) : 84 points
3  Pietro Sibello/Gianfranco Sibello (ITALIE) 96 points
4 Manu Dyen / Stéphane Christidis (CNV Aix les Bains / EV Cagnes sur Mer - Equipe de France Militaire) : 102 points
13 Morgan Lagravière / Yann Rocherieux (YCPR / CN de Sciez)
29 : Julien d'Ortoli / Noé Delpech (YCPR / YCPR)
30 : Axel Silvy / Ulysse Hoffman (La Pelle Marseille / YC Mauguio Carnon)

 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :