Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Une belle première pour le Grand Prix de l'Ecole Navale Spécial Gliss'

[Voile lgre]  - le 14/06/2021

[Voile lgre]

A Roscanvel aujourd'hui, c'était un peu « Retour vers le futur » dans le monde de la planche à voile. Avec une voile triangulaire, un flotteur volumineux et de jolies couleurs fluos, la Windsurfer séduit par son côté rétro. 

Sur l'eau, ils étaient 22 participants de 30 à 71 ans venus pour régater mais surtout pour partager un moment de convivialité. Maud Herbert, quintuple championne du monde dans les années 90, renoue avec ses premiers amours après 25 ans sans compétition. « C'est le plaisir de régater sur une planche super sympa. J'ai fait beaucoup de régate et ça permet d'y revenir, et dans une bonne ambiance. c'est chouette de s'y retrouver dans un bon esprit, sans trop d'enjeu » sourit la championne. Malgré cette interruption d'un quart de siècle, elle a vite retrouvé ses réflexes, avec une tactique irréprochable, des départs bien placés et des manœuvres tout en fluidité. Elle monte ainsi sur la deuxième place du classement général derrière Jean-Philippe Delapierre alors que le podium est complété par Hervé Petitjean. Christian Chardon, l'un des doyens de la flotte termine 18ème mais - à 70 ans - le classement n'a pas beaucoup d'importance : « Je suis heureux de découvrir cette nouvelle forme de pratique avec du matériel très simple, des voiles faciles à gérer et je retrouve les copains » explique le Brestois, heureux de participer à ce retour en grâce de la planche à voile.

Ces deux jours de régate en Presqu'île de Crozon ont donc inauguré de la plus belle des manières le Grand Prix de l'École Navale Spécial Gliss', dédié uniquement aux pratiques individuelles telles que la Windsurfer ou le Wingfoil. Pour l'Amiral Philippe Coindreau, Président de l'AGPEN, cette première est un succès. « Nous sommes très heureux d'avoir maintenu ce Grand Prix de l'École Navale Spécial Gliss' même si on a décalé et modifié le format. Quand on voit le bonheur ou le sourire aux lèvres des concurrents et des bénévoles, on se dit que c'était bien de l'avoir fait » explique-t-il. 

L'année prochaine, le GPEN sera de nouveau ouverts aux nouvelles séries mais il retrouvera le format qui a fait sa réputation avec de larges flottes tels que les J80 ou les Diam 24OD. Les dates sont déjà posées, ça sera à nouveau sur le week-end de l'Ascension, du 26 au 29 mai 2022.


ILS ONT DIT

Amiral Philippe Coindreau, Président de l'AGPEN : 

Vous êtes satisfait de cette première édition du Grand Prix de l'Ecole Navale Spécial Gliss' ?
C'est une des premières épreuves de la saison si on regarde l'ensemble des régates qui ont été annulées jusqu'à présent. Nous sommes très heureux d'avoir maintenu ce Grand Prix de l'Ecole Navale Spécial Gliss' même si on a décalé et modifié le format. Mais c'était important pour nous de matérialiser le fait que nous existions encore et que, si cette année était spéciale, nous étions déjà dans la phase de préparation pour le Grand Prix de l'Ecole Navale de 2022 qui sera le 20ème anniversaire et qui aura un relief tout particulier. 

Il y avait des nouvelles disciplines cette année, est-ce que c'est amené à durer ?
Oui. Nous nous sommes fixés comme objectif d'introduire chaque année, ou tous les deux ans, une épreuve innovante car on s'intéresse aux nouvelles pratiques dans le domaine de la voile. Cette année, c'était tout particulièrement le wingfoil mais la classe Windsurfer est une classe qui renait de ses cendres comme le phénix et c'était intéressant également de l'avoir. 

Quels enseignements tirez-vous de ce Grand Prix ?
Nous avons choisi de maintenir le Grand Prix de l'Ecole Navale sur ces deux épreuves car c'était plus simple en matière d'organisation. Ca mobilise moins de personnel et c'était donc plus simple dans le contexte COVID. Ensuite, quand on voit le temps que la Bretagne nous a réservé, quand on voit le bonheur ou le sourire aux lèvres des concurrents et des bénévoles, on se dit que c'était bien de l'avoir fait.

Christian Cardon, concurrent : 
" Ca fait du bien de finir un cycle. La planche est née à la fin des années 1980. J'étais Brestois et je n'étais jamais allé sur l'eau. C'est la planche à voile qui m'a permis de découvrir mon pays. J'ai continué pendant quatre décennies. J'étais heureux de découvrir cette nouvelle forme de pratique avec du matériel très simple, des voiles faciles à gérer et j'ai retrouvé tous les copains. Je renoue un peu avec mes premiers amours et c'est une forme de boucle qui se termine. C'est sympa. On a annoncé la mort de la planche à voile depuis 30 ans, elle est toujours là et elle continuera. C'est évident." 

Maud Herbert, concurrente :  
"C'est le plaisir de régater sur une planche super sympa. Elle est très polyvalente, on peut en faire dans tous les types de temps. Avec une seule voile, on peut sortir dans tous les types de temps. On s'amuse tout le temps. J'ai fait beaucoup de régate et ça permet d'y revenir, et dans une bonne ambiance. L'accueil est plus agréable que dans l'olympisme. Je suis content d'avoir vécu ça, c'était génial mais il faut vivre autre chose. J'avais arrêté la planche à voile pendant 25 ans et c'est la Windsurfer qui m'a donné envie de m'y remettre. On est tout une équipe à s'y être remis et c'est chouette de s'y retrouver dans un bon esprit, sans trop d'enjeu. C'est sympa."


CLASSEMENT WINDSURFER : 

1. J. P. Delapierre (YC Carnac) 5 points;  
2. M. Herbert 8 pts;  
3. H. Petitjean (SNRK) 11 pts;  
4. B. Raphalen (SNO Nantes) 13 pts;  
5. V. Le Borgne (Brest Bretagne Nautique) 20 pts;  
6. P.-Y. de Damas (Brest Bretagne nautique) 21 pts;  
7. P. Dubois (OGS Voile) 29 pts;  
8. J.-M. Pautrec (SN Larmor Plage) 34 pts;  
9. M. Mille (CN Fouesnant) 36 pts;  
10. A. Thomas (YC Saint-Lunaire) 40 pts. 

 

Par : Sillages Communication


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :