Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Pro Sailing Tour : Sam Goodchild (Leyton) confirme à La Rochelle

[Habitable]  - le 31/05/2021

[Habitable]

Beau temps, belle mer... et de l'air! Ce dimanche toutes les conditions sont réunies sur les eaux rochelaises que la flotte Ocean Fifty a rejoint dans la matinée, pour donner lieu à quatre courses in-shore de haute volée au plus près des côtes de la Charente-Maritime, entre Fort Boyard et le pont de l'île de Ré, en passant par Aix et Oléron. Quatre régates plus tard, la cohésion qui opère entre le skipper britannique, Sam Goodchild et son équipage mixte fonctionne toujours aussi bien. Déjà en tête du classement général hier, Leyton, d'une régularité digne d'un métronome aux meilleures places, a de nouveau le chic d'attraper les vents de la réussite dans ses voiles pour engranger des points au fil des manches sur le classement «à maxima» du Pro Sailing Tour. L'autre gagnant du jour sur la piste du pertuis d'Antioche pourtant difficile à lire, c'est Primonial (Sébastien Rogues),qui confirme son retour dans le match. Arkema 4 (Quentin Vlamynck) complète le podium de ce deuxième épisode sur un circuit dont l'intensité des régates se corse au fil des manches.


Sam Goodchild, skipper de Leyton* : « Sur le classement, ça paraît facile, mais sur l'eau, ça ne l'était pas. On a eu du mal à gagner le côtier de ce matin. C'était vraiment très disputé jusqu'à la fin. Avant de rejoindre Las Palmas pour le 3ème épisode, on va travailler un peu sur les départs et voir ce que l'on peut améliorer encore. Les autres vont de mieux en mieux ; donc c'est à nous de progresser, sinon on sera vite dépassés. Elodie Mettraux va nous rejoindre à Las Palmas de Gran Canaria, Marseille et Toulon. Elle remplacera sa soeur Laurane. C'est bien de partager notre sport avec des femmes, nous sommes cinq à bord, hommes ou femmes, cela ne change rien. Nous partons dans deux semaines pour deux mois. On va débriefer et faire un check complet du bateau car on a bien tiré dessus. »

Retour sur un côtier « coton » remporté sur le fil par... Leyton !
À 11h30 précises, c'est parti pour un côtier de mise en jambe dominicale de 19 milles au départ de la plage des Minimes devant La Rochelle qui envoie la flotte faire un petit détour vers l'île d'Aix et Fort Boyard, cet iconique édifice de Charente-Maritime. Sur l'eau, un flux de Nord de 7-8 nœuds donne le tempo. Ca démarre fort pour Groupe GCA-1001 Sourires qui part sur le bon bord et prend les commandes de la flotte, suivi de près par Arkema 4. Il s'efforce de tenir la cadence même si le vent se renforce par l'arrière et favorise un mano a mano dans les règles de l'art entre l'un des plus anciens bateaux et l'un des derniers nés qui donne une belle illustration de l'homogénéité de cette famille d'Ocean Fifty. Rien n'est joué, d'autant que ce côtier reste ouvert aux options et aux changements de leader. Un premier verdict tombe à une bouée mouillée à une jetée de mille du fort emblématique qu'enroule en tête Primonial, suivi par Solidaires En Peloton - ARSEP et Ciela Village. La course se poursuit entre les îles d'Aix et Oléron. C'est la foire d'empoigne avec d'incessants retournements de situation, qui animent cette première course de la journée jusque dans ses ultimes longueurs. Longtemps en retrait, Sam Goodchild et son équipage, crédités de la meilleure vitesse sur le dernier bord, font un retour en force sur ce côtier. Ils s'adjugent une victoire âprement disputée après 2h06 mn de navigation. Derrière, Erwan Le Roux, bien inspiré, parvient à voler la politesse à Primonial et Arkema 4 que seule une seconde parvient à départager sur la ligne d'arrivée de ce côtier où la bataille a fait rage à tous les étages.

Erwan Le Roux, skipper de Ciela Village : « On est vraiment content de terminer sur cette belle perf'. Cette deuxième place est méritée. Même si elle s'est jouée dans les derniers mètres, l'équipage a tout donné pour aller la chercher. Sur cette manche, on a pris un bien meilleur départ. Ce deuxième épisode de La Rochelle nous permet de bien progresser dans la découverte du bateau. »

Retour sur trois parcours construits : Primonial consolide sa remontée 
C'est reparti de plus belle en début d'après-midi. Visiblement bien lancé par sa première course remportée dans le dernier bord, Leyton fait cavalier seul sur le premier parcours à deux tours du jour de 4,8 milles dont il ne fait qu'une bouchée en 33 minutes. De quoi enfoncer le clou au classement général provisoire face à Arkema 4 et Primonial, qui pointent à égalité de points en deuxième et troisième positions après sept courses. C'est dire si la suite s'annonce serrée entre ces deux équipages. Mais Sébastien Rogues et les siens, qui signaient hier le début d'une belle « Remontada » ne vont pas tarder à prendre l'avantage. Ils s'adjugent la victoire sur cette troisième régate dominicale. A l'inverse, Quentin Vlamynck et sa bande, pourtant très réguliers depuis le début de la matinée, ferment la marche et terminent sur une contre-performance qui leur coûte cher. Voici Primonial en pôle position pour la deuxième place finale. Derrière les deux leaders, chaque place est fortement prisée comme l'illustre le match race opposant Groupe GCA-1001 Sourires et Ciela Village jusqu'à la ligne d'arrivée. Sur l'ultime manche de cet épisode, on prend les mêmes et on recommence. Leyton, désormais intouchable, prend de nouveau la poudre d'escampette et récidive seul en tête du parcours. Quentin Vlamynck et les siens terminent sur une meilleure note ce dernier parcours du jour, mais l'équipage du Baulois Sébastien Rogues qui lui emboîte le pas sur l'arrivée s'adjuge la deuxième place de ce podium rochelais.

Maxime Sorel, numéro 1 à bord de Groupe GCA-1001 Sourires : « L'exercice sur ce Pro Sailing Tour est très différent d'un tour du monde en solitaire. Mais c'est vraiment sympa de naviguer à plusieurs membres d'équipage. C'est un peu comme si on répétait une chorégraphie au fil des manches, sur lesquelles la moindre erreur se paye toujours très vite. J'apprends énormément de choses sur cet Ocean Fifty, dont j'aurai à cœur de tirer profit sur mon propre support sur le circuit IMOCA. »

Jean-François Fountaine, Président de la Communauté de l'Agglomération, Maire de La Rochelle : « C'était passionnant de vivre une régate à bord de Ciela Village, c'est vraiment très serré sur l'eau entre ces équipages de haut niveau à bord de bateaux qui restent très maniables et simples sur notre plan d'eau bien servi par les conditions de vent aujourd'hui. Je suis vraiment content que la flotte ait pu être accueillie au Bassin des Chalutiers, même si le passage de l'écluse reste un moment délicat. J'ai le seul regret que les contraintes que nous vivons dans la situation actuelle n'aient pas pu permettre au public rochais de s'approcher au plus près des bateaux et des équipages, mais je salue la qualité de l'organisation d'Upswing Prod. »

* L'équipage de Leyton autour du skipper Sam Goodchild : Aymeric Chappellier, François Morvan, Thomas Coville, Laurane Mettraux. 

Episode 2 - La Rochelle / Classement général à l'issue de 9 courses
1 - Leyton (Sam Goodchild) -  71 pts
2 - Primonial (Sébastien Rogues) - 59 pts
3 - Arkema 4 (Quentin Vlamynck) - 57 pts
4 - Ciela Village (Erwan Le Roux) - 44 pts
5 - Solidaires En Peloton - ARSEP (Thibaut Vauchel-Camus) - 37 pts
6 - Groupe GCA 1001 sourires (Gilles Lamiré) - 24 pts

Pro Sailing Tour / Classement général provisoire à l'issue de 2 épisodes1 - Leyton (Sam Goodchild) - 14 pts
2 - Arkema 4 (Quentin Vlamynck) - 11 pts
3 - Ciela Village (Erwan Le Roux) - 9 pts
4 - Primonial (Sébastien Rogues) - 8 pts
5 - Solidaires En Peloton - ARSEP (Thibaut Vauchel-Camus) - 6 pts
6 - Groupe GCA 1001 sourires (Gilles Lamiré) - 6 pts  

 

Par : Agence PLRP


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :