Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Carnet Noir : Jamaine Carlotti, l'étoile montante du windsurf tricolore s'est éteinte…

[FFVoile]  - le 08/02/2021

[FFVoile]

C'est une terrible nouvelle que nous avons appris ce weekend. La jeune windsurfeuse Guadeloupéenne Jamaine Carlotti, est décédée tragiquement dans accident de la circulation aux alentours de Montpellier, à seulement 21 ans. De l'avis de tous ceux qui la côtoyaient, elle était la joie de vivre incarnée, en plus d'être l'un des plus grands espoirs tricolores du windsurf féminin. Passionnée de planche à voile depuis sa plus tendre enfance, Jamaine était promise à une belle carrière internationale, en témoigne son récent titre de Championne de France Espoirs de Slalom, remportée l'été dernier du côté de Narbonne. Toutes nos pensées accompagnent sa famille et ses amis dans cette terrible épreuve.

C'est loin de sa Guadeloupe que Jamaine avait découvert la passion de la planche à voile, quand, en vacances en Bretagne, sa maman l'avait inscrite (de force disait-elle !) à son premier cours, au Wishbone Club de Dinard. Une étincelle allumée et un talent qui s'est formé au fil des ans d'abord du côté du CN Basse-Terre puis au Windsurf Saint Anne Guadeloupe. Dès ses premières compétitions sur son ile puis en métropole, la jeune Jamaine brille et impressionne. En 2017 elle participe à son premier Championnat du Monde Senior, IFCA, avec une superbe 11e place finale à la clé. 2018 est l'année de la confirmation, avec ses titres de Championne du Monde Jeunes IFCA et de Championne de France Vagues, sa discipline préférée.

Cet été, pour sa dernière année chez les Jeunes, Jamaine avait remporté dans l'Aude le titre de Championne de France Espoirs de Slalom en s'appuyant notamment sur sa grande force mentale. Une victoire qui venait valider le travail effectué en Guadeloupe et qui ouvrait de belles perspectives. Jamaine avait commencé à s'entrainer avec l'équipe France de Slalom via le dispositif Bleuet encadré par les entraineurs Stephane Krause et Julien Magurno, et avait rejoint depuis cette année le CREPS de Montpellier pour continuer une ascension qui s'est arrêté dramatiquement ce samedi 6 février. Son sourire, sa gentillesse et sa passion nous manquerons à tous. 

 

Par : FFVoile


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :