Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

La FFVoile, en route vers 2021

[Dveloppement]  - le 06/01/2021

[Dveloppement]

Tout au long de l'année 2020, la Fédération Française de Voile n'aura eu cesse de s'adapter, fédérer et innover pour accompagner ses clubs et permettre à ses licenciés de pratiquer la voile dans les meilleures conditions. Malgré des Jeux de Tokyo reportés, des régates de clubs annulées et l'interdiction de la pratique de la voile pendant plusieurs semaines, la FFVoile a su réagir et termine cette année avec un bilan encourageant. L'année 2021 en sera d'autant plus dynamique et constructive.

 

Un bilan positif dans un contexte difficile

 

Sportivement, l'année 2020 a été une année perturbée avec le report des Jeux de Tokyo et de très nombreuses épreuves. Mais la FFVoile a su fédérer et convaincre pour que des événements tels que la Solo Maître CoQ, la Vendée - Arctique - Les Sables d'Olonne et La Solitaire du Figaro puissent se dérouler en intégrant des conditions sanitaires strictes. Le départ du Vendée Globe dans un contexte Covid dégradé a aussi été une victoire pour l'ensemble du monde la voile. Lors du premier confinement, les athlètes ont su trouver la motivation pour continuer leur préparation physique et partager leur optimisme sur les réseaux. C'est ainsi que sur les quelques compétitions internationales qui ont pu se dérouler à partir de l'été, plusieurs sportifs Français ont réussi à performer. A l'image de Charline Picon, Hélène Noesmen, Marie Riou, Axel Mazella, Benjamin Schwartz, Nicolas Goyard, Quentin Delapierre et Manon Audinet.

Fort heureusement, tous les passionnés ont eux aussi pu naviguer dès l'été 2020 ; de belles sorties, des régates, des rallyes ont été organisés par des clubs engagés dans l'accompagnement de leurs adhérents. Les pratiquants de toutes formes de voile ont ainsi réussi à assouvir leur passion au meilleur moment de l'année et dans les meilleures conditions sanitaires.

Nicolas Hénard, Président de la FFVoile, confirme : « Pendant cette période, les équipes de la FFVoile ont montré leur implication, motivation et créativité. Chaque jour, un nouveau challenge arrivait. Nous étions comme en régate, à devoir réagir vite avec raison, à sentir le vent et trouver la bonne route pour que notre beau sport soit pratiqué dans le maximum de clubs. Je félicite bien évidemment tous spécialement les sportifs qui dans ce contexte instable ont porté haut les couleurs sur les podiums. »

 

Economiquement, la FFVoile a su réagir et adapter son budget afin qu'il participe pleinement à la reprise des activités. Ainsi dans un courrier envoyé le 16 décembre à l'ensemble des clubs, Nicolas Hénard, Président de la FFVoile, écrivait : « La Fédération Française de Voile n'aura pas ménagé ses efforts pour vous accompagner pendant cette période.La conjoncture n'était pas très optimiste, c'est pourquoi nous avons été très attentifs à toutes nos dépenses et nos engagements. Au même moment, vous réalisiez un formidable travail engagé et habile, notamment pendant la période estivale qui a permis à des centaines de milliers de vos membres ou de vos pratiquants de venir assouvir leurs #EnviedEmbruns. Ces gestions rigoureuses,combinées à notre dynamisme collectif permettent aujourd'hui à la Fédération de sortir de la saison avec un bilan meilleur que celui voté au printemps dernier. » 

C'est pour cette raison que la FFVoile a décidé, pour lancer au mieux la saison 2021, de soutenir ses clubs et de mettre en place un plan d'accompagnement territorial #MerciAuxClubs. Au total ce sont 300 000 euros qui ont été redistribués aux structures affiliées. Un montant  auquel s'ajoutent les 60 000 euros de dotations liées à la cérémonie des Tops Clubs et 40 000 euros qui vont être attribués aux Comité Départementaux et Territoriaux de Voile dès le début de l'année prochaine. Un engagement financier inédit pour la Fédération Française de Voile destiné à préparer aux mieux la nouvelle saison.

 

2021, une année intense

L'année à venir s'annonce intense et déterminante. Ainsi, la voile a prouvé, en cette année Covid, qu'elle était un sport réellement adapté à une pratique sous conditions sanitaires précises. Les clubs ont démontré tout leur engagement et détermination à respecter et appliquer les protocoles sanitaires.  Ainsi, en 2021, la FFVoile va continuer à accompagner ses structures affiliées et promouvoir les offres de ces dernières. L'objectif est d'attirer encore plus de pratiquants séduits par une pratique au grand air et permettre au plus grand nombre de découvrir les plaisirs de la navigation et de la glisse sur l'eau mais aussi de venir partager les solides valeurs de notre sport, responsabilité, liberté, solidarité, respect des autres, respect de l'environnement. « Avec les Jeux de Paris 2024, nous avons l'opportunité de développer notre discipline. Le sport scolaire est dans cet esprit un enjeu primordial. La FFVoile s'inscrit aussi entièrement dans une démarche sociétale depuis plusieurs années. Et pour aller encore plus loin dans notre volonté d'ouverture et d'inclusion, nous avons développé en 2019 et lancé cette année le projet « La Mer est à Vous » qui permet d'amener des personnes en dehors des « parcours classiques » de passer de « terrien » à « marin » pour progresser et se former à un métier du nautisme.» Explique Nicolas Hénard.

2021 est aussi une année sportive importante avec notamment les Jeux de Tokyo. L'équipe de France a pu reprendre les compétitions dès l'été dernier et les athlètes s'entrainent intensément pour être prêts en juillet 2021. La Semaine Olympique de Hyères, qui se déroulera du 17 au 24 avril, sera une édition exceptionnelle avec les 10 séries des Jeux de Tokyo et les nouvelles séries des Jeux de Paris 2024 dont la course au large double mixte. Malgré le report de la décision du CIO en mai, la FFVoile reste motivée et combative pour que cette série soit définitivement validée. En parallèle le calendrier sportif a retrouvé une intensité à la hauteur du dynamisme des clubs qui proposent pour cette nouvelle année de nombreux temps forts sportifs et conviviaux.

2021, sera également une année élective pour la Fédération Française de Voile le 27 mars prochain. A cette occasion le Conseil d'Administration de la Fédération sera renouvelé pour une olympiade très particulière puisque s'y dérouleront, en trois ans, deux éditions des Jeux Olympiques d'été.

Nicolas Hénard conclue : « La pandémie que nous connaissons a parfois impacté fortement nos vies de familles et nos activités professionnelles. Nous pensons, en tant que Fédération, avoir traversé l'année 2020 en bons marins, solidairement. Nous tenions d'ailleurs à y associer nos partenaires, notamment  Banque Populaire, Engie, la MAIF et la MDS qui ont démontré leur attachement à notre fédération, à notre réseau. Nous les remercions car ils nous offrent une base solide qui va nous permettre de débuter l'année 2021 remplis d'ambitions avec pour objectif 2024 et les Jeux Olympique en France, à Marseille. »

 

Par : FFVoile


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :