Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Bon début de saison pour les Français

[Equipe de France]  - le 29/01/2007

[Equipe de France]

Présentée comme une « épreuve de préparation » par Claire Fountaine, directrice des équipes de France, à l'orée d'une saison riche en événements majeurs, la Rolex OCR Regatta (connue aussi sous le nom de Semaine Olympique de Miami), disputée dans des conditions météos très variées, a été riche d'enseignements pour des français venus en nombre. Si cette première épreuve de Grade 1 de la saison (que l'on pourrait comparer aux tournois du Grand Chelem en tennis) a donc constitué avant tout une régate de travail, les résultats des français, opposés à une grande majorité des ténors du circuit mondial, offrent de sérieux espoirs pour l'année à venir. Quatorze équipages tricolores se sont ainsi qualifiés pour la Medal race, régate finale qui, rappelons-le, oppose les dix meilleurs et compte double en points. Soit des qualifications dans neuf des onze séries olympiques puisque seules les finales des 470 hommes et Finn se sont courues sans français (l'absence de Guillaume Florent, notre meilleur finniste, l'expliquant pour cette dernière série).
Dans ce résultat d'ensemble, on pointera plus particulièrement les quatre podiums glanés.
Honneur d'abord aux filles : l'air de Miami réussit bien à Ingrid Petitjean et Nadège Douroux qui, après s'être imposées ici en 2006 en 470, décrochent cette fois la 2ème place avec la bagatelle de trois victoires de manches sur douze disputées.
Deux des autres podiums sont particulièrement intéressants car obtenus dans des disciplines où nos équipages ont vécu une saison 2006 mitigée : le Yngling et le 49er. Mieux, dans ces deux séries il s'agit d'un saut qualitatif pour l'ensemble de l'équipe puisqu'elles ont vu la qualification de deux bateaux tricolores dans la Medal Race.
Là encore honneur aux dames avec le retour au premier plan en Yngling de l'équipage, 4ème des JO d'Athènes, formé par Anne le Helley, Marion Deplanque et Catherine Lepesant. Ce trio décroche sa 3ème place grâce à une medal race de haute volée (2ème) et remporte en sus trois des manches disputées ! Anne Claire Leberre, Alice Ponsar et Julie Gerecht ponctuent joliment la performance française en terminant 9ème.
En 49er, on notera avec plaisir le retour de Stéphane Christidis dont l'association avec son nouveau barreur, le jeune Morgan Lagravière (19 ans !), n'a pas tardé à faire parler la poudre : le duo termine troisième à un petit point des seconds et avec deux victoires de manches à son crédit ! L'émulation devrait jouer à plein dans le camp tricolore cette année comme en témoigne le bon résultat de Manu Dyen et Yann Rocherieux, 7ème et vainqueurs de la medal race.
En l'absence de Julien Bontemps, la France prouve la qualité de son réservoir en RS :X hommes puisque Samuel Launay affirme sa progression en signant le quatrième podium français, et que Nicolas Huguet termine mieux sa semaine qu'il ne l'avait débuté en finissant 6ème.
Absence de podium ne signifie pas forcément mauvaise performance. Pour preuve en Tornado où une fois de plus nos trois meilleurs équipages proposent un impressionnant tir groupé dans le Top Ten malgré des conditions de régate que leur entraîneur, Philippe Neiras (cf interview ci-après), a jugé parfois au-delà de la limite du praticable. La régularité au plus haut niveau des duos Xavier Revil/Christophe Espagnon, 4ème à seulement 5 points du 3ème, Olivier Backès/Paul-Ambroise Sevestre, 7ème et vainqueurs de la medal race et Yann Guichard/Alexandre Guyader, 8ème, malgré des soucis de voilure, annonce sans nul doute des résultats meilleurs encore et pas mal de suspens dans une série dont on connaîtra le sélectionné pour les Jeux dès cette année.
On relèvera enfin la 6ème place de Xavier Rohart et Pascal Rambeau en Star à 3 points du podium et avec deux manches dans leur besace ce qui n'est somme toute pas mal pour une régate annoncée avant tout de travail.
Les RS :X femmes et Laser Radial offrent, eux, au départ et à l'arrivée, des situations similaires : dans les deux cas, absence des deux meilleures françaises en 2006 (Faustine Merret et Charline Picon en planche, Sophie de Turckheim et Sarah Steyaert en Laser) et à l'arrivée un résultat intéressant pour Lise Vidal, 6ème en RS :X et Solenne Brain, 7ème (et 2ème de la Medal race).
Enfin, à l'orée d'une saison où il espère bien rivaliser de nouveau avec notre vice-champion du monde ISAF 2006, Thomas Lebreton, Félix Pruvot signe lui aussi une encourageante 9ème place en Laser hommes. A suivre.
En ce début d'année qui verra les qualifications des nations pour les Jeux de Pékin, il est intéressant de noter une relative dispersion des podiums puisque dix sept pays (sur les 48 représentés) se partagent les 33 podiums décernés à Miami dans les séries olympiques. Peu de surprises cependant dans les nations qui pointent en tête au nombre de médailles : on retrouve la Grande-Bretagne (5 médailles dont une d'or), l'Australie (4 dont une d'or), la France (4), les USA (trois mais deux d'or) et l'Espagne (trois dont une d'or).
Cette avant-saison nord-américaine n'est pas terminée pour tous les français puisque nos meilleurs équipages de Tornado, 49er et Yngling vont disputer dès la fin du mois les championnats nord américain de leur spécialité.

Interviews et récits

Claire Fountaine, directrice de l'équipe de France : « C'est un résultat intéressant si l'on veut bien retenir le niveau des concurrents ici. Dans beaucoup de séries, il ne manquait aucun des meilleurs mondiaux. En plus de ce résultat d'ensemble, on retiendra de grosses satisfactions. Je pense aux 49er dont la préparation hivernale a payé. Le nouvel équipage composé du jeune Morgan Lagravière et de Stéphane Christidis a fait preuve d'une sacrée détermination. C'est d'autant mieux qu'ils ont été chercher leur 3ème place dans la medal race. Et comme Manu Dyen et Yann Rocherieux ont également bien régaté, c'est un très bon signe pour la suite.
Même satisfaction en Yngling où les deux équipages ont fait montre d'une belle vitesse, surtout celui de Anne Le Helley qui a confirmé qu'il était vraiment adroit dans le petit temps en remportant trois manches dans la journée la moins ventée !
Sur le plan individuel, Samuel Launay confirme une évidente progression en allant lui aussi chercher son podium dans la medal race ce qui là encore confirme les progrès français dans cet exercice. On l'a également vu avec Ingrid Petitjean et Nadège Douroux en 470 qui ont été rapides, plus adroites sur les départs et qui ont défendu intelligemment leur 2ème place dans la finale. »

Marion Deplanque (3ème en Yngling):
« Pour nous, il s'agit de notre premier podium international, nous sommes donc très contentes d'accrocher la troisième place. De plus, c'était la première régate courue avec notre nouveau bateau, cela nous donne donc toute confiance quant à son potentiel. Nous retiendrons la journée de mercredi, où dans les petits airs, nous avons gagné les 3 manches du jour ! Il y a des fois comme cela, où tout réussit ! »

Ingrid Petitjean et Nadège Douroux :
« La Semaine Olympique de Miami vient de s'achever, à l'issue de 6 jours de régates dans des conditions de vent variées (…).
Après une 5ème journée à 3 manches dans un vent cisaillé, les points entre les adversaires s'étaient resserrés et 6 bateaux pouvaient jouer le podium. La Hollandaise étant 11 points devant, notre objectif était surtout d'assurer notre deuxième place dans la medal race. Le vent était assez instable ce qui a rendu le contrôle assez difficile. Après un début de medal race compliqué où les deux américaines se retrouvaient devant nous, nous nous sommes finalement rattrapées et terminons 6ème de la manche. Nous pouvons largement progresser sur la gestion de cette manche particulière. Vivement le stage medal race organisé fin février en France !
Cette régate était une étape importante du circuit hivernal, et une évaluation des différents axes de travail en cours. Notre vitesse au près était bonne dans toutes les conditions de vent, et nous sommes satisfaites des dernières évolutions faites sur notre matériel. Nous avons aussi bien progressé sur les départs. Cela nous a bien soulagé, et nous a permis de faire de beaux bords de près. Par contre, nous n'avons pas toujours bien géré la fin des bords de près, surtout quand le vent était assez instable. Nous devons encore améliorer les phases de transition, la navigation dans du vent cisaillé, notre vitesse au portant dans le 10-14 nds surtout ».

Philippe Neiras (entraîneur des Tornado) revient en détail sur le début de saison des trois équipages français :
« Les trois équipages français présents à Miami ont disputé la finale. Cette régate a été assez compliquée alternant du vent de sud très stable avec du vent de nord totalement instable (…)
Inutile de préciser que les 3 manches courues ce jour là ont fortement sollicité les équipages. Le fond de vent de 20 nœuds n'était pas très fort, mais les surventes à 25 nœuds ont été meurtrières: les risées tombaient brutalement sur les bateaux dont les barreurs n'avaient pas toujours le temps d'abattre : d'où plusieurs dessalages sur ce bateau très nerveux.
On dénombre de nombreux blessés chez les équipiers : côtes cassée pour l'américain Ogletree, côtes cassées avec perforation du poumon pour le Belge Godefroy, jambes cassée (tibia péroné) pour un autre américain lors d'un crash avec l'Allemand Polgar. Si la casse humaine a été importante, il en est de même pour le matériel : spi, GV, foc déchirés, safrans, tangons cassés à la pelle. Depuis l'introduction du mât carbone en 2005 à l'issue des JO d'Athènes, le premier mât a cassé ici en régate !
Ces conditions difficiles ont également mis en évidence l'incroyable légèreté, pour ne pas dire incompétence, des organisateurs. Aucun bateau de sécurité sur l'eau, aucune aide à terre (…)
Mais nous avons aussi régaté!
Xavier Revil et Christophe Espagnon prennent la 4ème place. Ils ont tout tenté pour monter sur le podium pendant cette medal race. Mais cette fois, les conditions de vent très tortueuses n'ont pas souri aux français. (…) Xavier et Christophe ont réalisé une belle régate, très appliqués ils ont méthodiquement abordés cette régate avec leur objectif de travail : l'essai d'une nouvelle grand voile qui s'est révélé positif.
Olivier Backès et Paul Ambroise Sevestre ont terminé cette régate sur une très bonne note en remportant cette medal race. Grâce à des options extrêmes et judicieusement placées, ils ont pu faire le break sur le 1er portant pour ne plus lâcher la tête de la flotte. Voila qui redore un peu le blason d'un équipage un peu en difficulté tout au long de la semaine. Les difficultés de vitesse au dessus de 10 nœuds ont fortement handicapé Olivier et Paulo. Quelques erreurs sur les choix des premiers bords ont aussi alourdi l'addition. Néanmoins Olivier et Paulo, très combatifs ne lâchaient rien et arrachent une superbe 7e place.
Yann Guichard et Alex Guyader terminent en 8ème position. Ils gagnent une place au général sur la medal race. Ce qui est très positif, tant cet exercice est difficile. Yann et Alex en essai de matériel ont également souffert un peu en vitesse, mais le problème est inverse à celui d'Olivier et Paulo. Yann et Alex sont plutôt à l'aise lorsque le vent dépasse les 15 nœuds et plutôt en souffrance lorsque le vent baisse. »


Tous les résultats sur :
http://www.rolexmiamiocr.org/

Classements

470 hommes (31 participants) :
1er Nick Rogers et Joe Glanfield (GBR) : 47 pts
(…)
13ème Nicolas Charbonnier / Olivier Bausset (YC Antibes / CN Sainte Maxime) : 118 pts
14ème Benjamin Bonnaud / Romain Bonnaud (SN Sablais / SN Sablais) : 127 pts

470 Femmes (18 participants) :
1ère : Marcelien De Koning et Lobke Berkhout (Ned) : 40 pts
2ème Ingrid Petitjean / Nadège Douroux (SN Marseille / SN Marseille) : 59 pts

49er (48 bateaux) :
1er Morgan Larson et Pete Spaulding (USA) : 81 pts
(…)
3ème Morgan Lagravière / Stéphane Christidis (CN Saint Paul / EV Cagnes sur Mer) : 88 pts
7ème Manu Dyen / Yann Rocherieux (CNV Aix les Bains / CN de Sciez) : 101 pts
32ème Alexandre Monteau / Damien Guillou (CN Lorient / CN Lorient) :

Laser (114 participants) :
1er Gustavo Lima (Portugal) : 80 pts
(…)
9ème Félix Pruvot (CN Fouesnant Cornouaille - Equipe de France militaire) : 121 pts
23ème Tomas Le Breton (SR Brest / Equipe de France militaire) : 198 pts
27ème Corentin Pruvot (CN Fouesnant Cornouaille)


Laser Radial (70 bateaux) :
1er Sari Multala (Finlande) : 46 pts
(…)
7ème Solenne Brain (La Pelle-Marseille.) : 108 pts

RS :X Hommes (44 participants) :
1er Przeymslaw Miarczynski (Pol) : 48 pts
(…)
3ème Samuel Launay (AS. Caledonienne PAV)
6ème Nicolas Huguet (La Pelle - Marseille) : 97 pts
15ème Nicolas Le Gal (BN Ile Grande) : 125 pts

RS :X Femmes (28 participantes) :
1ère Marina Alabau (Esp) : 45 pts
(…)
6ème Lise Vidal (YC Pointe Rouge) : 77 pts
14ème Pauline Perrin (CV Mayenne)
18ème Solenne Gourand

Star (68 bateaux) :
1er Fredrik Loof et Anders Ekstrom (Swe) : 32 pts
(…)
6ème Xavier Rohart / Pascal Rambeau (La Pelle Marseille / SR Rochelaises) : 55 pts

Tornado (43 bateaux) :
1er Darren Bundock et Glenn Ashby (Aust) : 43 pts
(…)
4ème Xavier Revil / Christophe Espagnon (SRV Annecy / SR Rochelaises - Equipe de France militaire) : 69 pts
7ème Olivier Backes / Paul Ambroise Sevestre (SN Marseille / La Pelle - Marseille) : 94 pts
8ème Yann Guichard / Alexandre Guyader (AN Ile aux Moines / CN Angoulin) : 101 pts

Yngling (18 bateaux) :
1er : Sally Barkow/Carrie Howe/Debbie Capozzi (USA) : 40 pts
(…)
3ème Anne Le Helley / Marion Deplanque / Catherine Lepesant (SRRochelaises / SNO Nantes - Equipe de France militaire / SR Rochelaises) : 61 pts
9ème Anne Claire Leberre / Julie Gerecht / Alice Ponsar (USAM Brest - Equipe de France militaire / CVB Erquy - Equipe de France militaire / SN Saint Quay Portrieux - Equipe de France militaire) : 96 pts



 

Par :

Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :