Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Début samedi du championnat du monde de Neil Pryde RS :X

[Equipe de France]  - le 20/09/2006

[Equipe de France] Le site internet annonce la couleur : « welcome to the windsurf paradise ». Il faut dire qu'avec un régime thermique réglé comme une horloge - du vent le matin dans un sens et l'après midi dans l'autre - le lac de Garde est une Mecque qui attire les planchistes de tous horizons. C'est peut être pour ça qu'ils sont si nombreux, environ 270, à avoir répondu présent pour ce championnat du monde dont les premières courses se dérouleront samedi.

Le mondial est aussi le premier officiel de cette nouvelle planche à voile olympique qu'est la RS :X. Il attire donc pas mal d'anonymes mais aussi quelques têtes d'affiche qui s'étaient faites discrètes suite au changement de support. La locale de l'étape, Alessandra Sensinin ainsi que l'Australienne Barbara Kendal, toutes deux championnes olympiques, viendront mettre leur grain de sel dans une hiérarchie qui se cherche encore. Elles retrouveront une autre médaillée d'or à Athènes : Faustine Merret qui vient de remporter la préolympique de Qingdao. Lise Vidal, Pauline Perrin et Charline Picon complètent cette délégation.

Chez les hommes, les retours sont moins nombreux mais on note tout de même la présence du Grec Nikolas Kaklamanakis, médaillé d'argent à Athènes ou de Gal Fridman, champion olympique en titre. Côté français, cela fait maintenant un an et demi que l'on expérimente ce support avec déjà des résultats comme la troisième place au championnat d'Europe de Nicolas Huguet ou le titre, officieux*, de champion du monde RS :X en 2005 pour le Nantais Julien Bontemps. En dehors de ces valeurs sûres, il faudra aussi surveiller la génération montante à l'image du jeune Julien Quentel qui vient de terminer deuxième du mondial d'un support proche : la Formula Windsurfing.

* En 2005, Julien avait remporté le championnat du monde Raceboard où les RS :X étaient très bien représentées.

Interview de Pascal Chaullet, entraîneur
« Avec autant d'engagés, il y a des risques de gros incidents de parcours individuels. Pour les meilleurs Français, avant de jouer le podium, il va falloir passer le stade de la medal race. Ce n'est pas comme une épreuve à 30, ici, il faudra être régulier et ne pas se prendre de grosses mauvaises manches, ce qui peut vite arriver. Ce championnat du monde sera le premier rendez-vous vraiment significatif pour la série puisque maintenant, tout le monde à environ 1 an et demi d'expérience sur cette planche. »

Interview de Françoise Lecourtois, entraîneur
« C'est le premier véritable championnat du monde de la série et il est open. Il y a donc énormément de participants. a va changer, notamment pour les filles puisqu'il y aura des sélections par poules, ce qui ne se fait jamais. Chez les garçons, les poules seront plus petites mais il y aura des coureurs de niveau hétérogène. Ca peut être un facteur de handicap, notamment sur les départs. »

Interview de Nicolas Huguet
« Le site est toujours aussi joli et il y a beaucoup de monde puisqu'il y a environ 270 inscrits. a risque d'être assez chaud pendant les qualifs car il y a des coureurs qui ne sont pas forcément très bons. Mon objectif, c'est le podium, mais je vais prendre le championnat manche après manche. »

Principaux Français engagés :
Faustine Merret (Crocos de l'Elorn)
Lise Vidal (YC Pointe Rouge)
Charline Picon (CN La Tremblade)
Pauline Perrin (CV Mayenne)

Julien Bontemps (ASPTT Nantes)
Nicolas Huguet (YC La Pelle - Marseille)
Fabrice Hassen (YC Pointe Rouge - Marseille)


Plus d'infos : http://www.circolosurftorbole.com/TRENTINO%2DRSXWorldChampionships/

 

Par :


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :