Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

5 médailles françaises dont deux en or

[Equipe de France]  - le 30/08/2006

[Equipe de France] La Préolympique de Qingdao, épreuve majeure de la saison 2006, vient de s'achever sur les brillants résultats de la délégation française qui découvrait le futur plan d'eau olympique. Les tornadistes Olivier Backes et Paul Ambroise Sevestre ainsi que la planchiste championne olympique Faustine Merret remportent l'or. Les autres médailles françaises sont en argent. Elles sont remportées par Xavier Revil et Christophe Espagnon en Tornado, Ingrid Petitjean et Nadège Douroux en 470 féminin ainsi que par Manu Dyen et Yann Rocherieux en 49er.

Comme c'est devenu une habitude, les régates se sont achevées par la medal race dont les points comptent double et qui ne réunit que les dix meilleurs du classement général. A ce jeu stressant, en particulier après une régate aussi longue -9 jours-, ce sont les Marseillais Olivier Backès et Paul Ambroise Sevestre qui réalisent la bonne opération du jour sous les yeux d'un public chinois venu en nombre. A un jet de pierre des tribunes, le duo est parvenu à s'extraire de l'emprise de Xavier Revil et Christophe Espagnon pour les destituer in extremis de la plus haute marche d'un podium complété par Roman Hagara et Hans Peter Steinacher.

La foule réunie sur les gradins a suivi avec encore plus d'attention la finale des planches à voile femmes où les Chinoises excellent. Il aurait cependant fallu un miracle pour que Limei Sun parvienne à combler le fossé qui la séparait de Faustine Merret. La championne olympique française ne lui a laissé aucune chance en remportant cette ultime course dans un vent faiblissant.

Ingrid Petitjean et Nadège Douroux en revanche n'ont pas réussi à garder la tête du classement général. Après un premier bord de près en demi-teinte, elles ne sont pas parvenues à reprendre l'avantage malgré une prise de risques audacieuse. Chez les hommes aussi, Nicolas Charbonnier et Olivier Bausset rétrogradent d'une place et perdent le podium. Ils réalisaient pourtant une medal race superbe. Dominant la flotte jusqu'au dernier bord, leur spinnaker s'est alors déchiré, les contraignant à laisser passer leurs concurrents.

En 49er, la performance de Manu Dyen et Yann Rocherieux est également à saluer. Le duo a dominé la série durant une bonne partie de la semaine alternant les places de premier et deuxième. Manu et Yann terminent 10ème de la Medal Race, une place qui ne vient en rien ternir leur médaille d'argent qui, quel que soit leur résultat, ne pouvait leur échapper.

Pour l'équipe de France, cette préolympique aura été riche en découverte. La première et pas des moindres est l'engagement des Chinois dans les Jeux. A plus de 700 jours de l'embrasement de la flamme olympique, c'est tout une ville qui est aux couleurs de l'olympisme et les avis sont unanimes : tout est prêt pour que les Jeux commencent demain.

Interview de Faustine Merret, vainqueur en RS:X :
« Il n'y avait plus de vent quand nous avons disputé notre Medal Race, c'était donc physique. J'avais suivi la manche des garçons avant la notre, ça m'a permis de partir du bon côté. Je devais quand même surveiller la Chinoise mais je l'ai obligé à virer au départ. Physiquement, j'étais dedans toute la semaine. C'est plutôt bon signe car je voulais me préserver pour le championnat du monde (fin septembre en Italie, ndlr). La préolympique est une longue régate et au-delà de ce qui se passe sur l'eau, c'est agréable de se sentir entourée par le reste de l'équipe. En matière de météo, il y a eu un travail énorme de fait. Nous n'avions qu'à nous servir, c'est du luxe. L'ambiance dans l'équipe ressemble un peu à celle qu'il y avait pendant les JO d'Athènes. »

Interview de Olivier Backes, vainqueur avec Paul Ambroise Sevestre en Tornado :
« C'est un super résultat. Sur la finale, nous n'avons pas été très brillants mais on a plutôt profité d'une erreur de nos concurrents. On est monté en puissance pendant toute la régate. C'était assez dur pour Paulo (Sevestre) qui ne connaissait pas le bateau dans ces conditions de vent mais on a réussi à assurer. Depuis Miami en janvier où nous avons fait deuxièmes, nous avons passé du temps à développer les voiles ce qui est assez frustrant car les résultats ne peuvent pas suivre. Le Tornado est un support à matériel, c'est donc un passage obligé. Depuis quelques temps, on sort la tête de l'eau. L'ambiance à Qingdao ressemble à celle des Jeux d'Athènes. Depuis que je suis dans la Marina, j'ai l'impression d'y être, que ce soit au niveau des concerts, des vestiaires, des badges et de l'organisation en général. Même les médias et la population se sont déjà pris aux Jeux. »

Interview de Christophe Espagnon, deuxième avec Xavier Revil en Tornado :
« La régate était belle, nous avons fait une petite erreur qui nous coûte la victoire mais nous sommes contents de notre course. Olivier et Paul-Ambroise étaient devant, nous sommes repassés devant et ils ont filé sur le deuxième bord de près. Roman Hagara n'a pas été bien depuis le début et ses chances de gagner étaient plus faibles. Maintenant, nous allons prendre du repos avant le championnat du monde en décembre. »

Interview de Ingrid Petitjean, deuxième avec Nadège Douroux en 470 :
« Pour nous, le bilan de cette préolympique est positif, nous avons perdu une place aujourd'hui sur la medal race mais nous sommes globalement contentes. Nous avions un objectif de vitesse dans le petit temps et ça marchait très bien de ce côté-là. Nous disputons le championnat du monde dans une semaine à Rizhao, ce sera un nouveau plan d'eau que nous allons découvrir. »

Interview de Philippe Gouard, directeur technique national :
« Deux Marseillaises et trois médailles d'argent c'est vraiment un bon résultat d'autant que dans le « match » qui nous oppose de plus en plus à la Grande-Bretagne pour le titre de meilleure nation, nous n'avions pas nos Staristes ni Finniste ici. En dehors des grands spécialistes qui ont tenu leur rang nous constatons déjà la montée en puissance des Chinois notamment en planche. Certes, comme prévu, les conditions ont été dominées par le petit temps (des journées à 2, 8, 10 noeuds) mais avec pas mal d'autres éléments complexes comme le courant, des résidus de houle. Et puis nous avons également eu une journée ventée preuve que nous ne pouvons l'exclure pour les JO. Au final, c'est un plan d'eau complexe et l'expérience sera un critère important comme le prouvent les bonnes places de la plupart des ténors des différentes séries. »

Interview de Claire Foutaine, directrice de l'Equipe de France :
« Avant les Medal races, nous pouvions espérer mieux encore, preuve que nous devons poursuivre le travail dans ce domaine. Mais sinon c'est vraiment très positif. Dommage pour Nicolas Charbonnier et Olivier Bausset qui étaient en tête de leur Medal race dans le dernier bord de portant et qui déchirent leur spi. Ils perdent leur médaille là-dessus ! Les conditions ont été plus variées que prévu et la journée ventée que nous avons eue démontre que nous ne pouvons pas tabler nos sélections uniquement sur le petit temps. Sur un plan d'eau aussi difficile il n'est finalement pas étonnant que l'on retrouve les têtes de série bien placées. Le résultat d'ensemble des français est bon avec 20 qualifiés pour les Medal races, nos premières places en planche féminine avec Faustine et en Tornado avec Olivier et Paul-Ambroise et nos très bons parcours en 470 hommes et femmes et bien sûr en 49er où Emmanuel et Yann ont vraiment bien régaté ! En planche homme, Julien et Nicolas ont un peu raté le coche hier et nous avons surtout vu l'armada chinoise à laquelle seule Faustine aura finalement résisté. Nous sommes également contents d'avoir emmené des jeunes comme Dreano/Le Floch en 470 hommes, Lecoîntre/ Lemaitre chez les filles et Bernaz en Laser car ils ont fait de belles choses. Seules les filles en Laser n'ont pas été à leur niveau mais il n'y a rien d'alarmant, elles sortaient de leur Mondial et d'une saison usante. »

Interview de Yann Amice et de Paul Iachkine sur les spécificités du plan d'eau :
« En juillet, nous avons essentiellement fait des observations sur le courant et les fonds marins. Nous avons également effectué des mesures de vent et une étude générale du plan d'eau. En août, nous avons poursuivi ces études et nous avons travaillé avec les coureurs. Nous avons effectué des mises à jour du site puis observer les phases de navigation. Le soir, nous réalisions un débriefing avec les coureurs et les coachs. Les échanges ont été très riches, très ouverts. En août, nous avons eu un fonctionnement nominal, relativement proche du schéma du fonctionnement pendant les jeux. Maintenant, nous allons chercher à optimiser les outils pour gagner du temps et se focaliser sur le travail avec le couple coach/coureur. Globalement, sur ce que nous avons pu observer, on colle au schéma statistique avec parfois des situations particulières. Contrairement à ce que nous pouvons avoir en Europe, on est ici sur des phénomènes de petite échelle avec des systèmes de brise régentés de manière différente en fonction du milieu urbain. Le plan d'eau est délimité dans son Est Nord-Est par un relief important puis par une grosse baie dans son cadrant Nord Ouest et un tissu urbain très important tout au long de la bordure côtière. Cela provoque parfois une instabilité avec des situations qui peuvent changer très brusquement. En plus de ces facteurs, il faut prendre en compte le courant. Il est parfois supérieur au vent. Il y a en moyenne entre 1 et 2 nœuds de courant pour un vent moyen de 4 à 6 nœuds. C'est un plan d'eau très délicat à gérer. Dès qu'il y a un peu de vent, la mer se lève franchement. Hier, nous avions entre 17 et 20 noeuds de vent opposé au courant et 2,50 à 3 mètres de creux. Dans ces conditions, chez nous, nous aurions plutôt eu 1,50 mètres de creux. A tous les niveaux, cette pré-olympique a été capitale dans l'approche du plan d'eau. Toutes les données que nous avons pu observer ont permis d'avoir une lecture critique par rapport à ce qui était donné par l'organisation. Notre objectif était de donner un cadre de lecture plus facile pour les coureurs et les coachs. »

Résultats définitifs :

Tornado :
1 FRA 302 Olivier BACKES Paul Ambroise SEVESTRE 45.0 (SN Marseille / La Pelle Marseille)
2 FRA 1 Xavier REVIL Christophe ESPAGNON 48.0 (SRV Annecy / SRR - Equipe de France Militaire)
3 AUT 3 Roman HAGARA Hans Peter STEINACHER 52.0
...
10 FRA 7 Yann GUICHARD Alexandre GUYADER 83.0 (Ile au Moines / CN Angoulins)

RS :X Femmes :
1 FRA 9 Faustine MERRET 19.0 (Crocos de l'Elorn)
2 CHN 12 Limei SUN 44.0
3 CHN 21 Jian YIN 48.0
...
14 FRA 81 Pauline PERRIN 145.0

49er :
1 GBR 1 Chris DRAPER Simon HISCOCKS 45.0
2 FRA 13 Emmanuel DYEN Yann ROCHERIEUX 54.0 (CNV Aix les Bains / CN Sciez)
3 UKR 9 Rodion LUKA Georgiy LEONCHUK 67.0
...
15 FRA 111 Alexandre MONTEAU Damien GUILLOU 150.0

470 Femmes :
1 SWE 323 Therese TORGERSSON Vendela ZACHRISSON 79.0
2 FRA 4 Ingrid PETITJEAN Nadege DOUROUX 83.0 (SN Marseille / SN Marseille)
3 GER 4978 Stefanie ROTHWEILER Vivien KUSSATZ 86.0
...
5 FRA 9 Camille LECOINTRE Gwendolyn LEMAITRE 108.0 (SR Brest / SR Brest)

470 Hommes :
1 GBR 817 Nick ROGERS Joe GLANFIELD 64.3
2 KOR 81 Daeyoung KIM Sungahn JUNG 89.0
3 GBR 828 Nic ASHER Elliot WILLIS 93.0
4 FRA 7 Nicolas CHARBONNIER Olivier BAUSSET 98.1 (YC Antibes / CN Sainte Maxime)
...
7 FRA 24 Ronan DREANO Ronan FLOCH 130.0 (YC Carnac / USAM Voile)

RS :X Hommes :
1 CHN 10 Zhennan FANG 57.0
2 CHN 5 Feng HE 62.0
3 HKG 12 King Yin CHAN 63.0
...
6 FRA 6 Julien BONTEMPS 76.0 (ASPTT Nantes)
7 FRA 8 Nicolas HUGUET 82.0 (La Pelle Marseille)

Laser :
1 GBR 186101 Paul GOODISON 81.0
2 NED 182110 Steven LE FEVRE 92.0
3 NZL 184682 Andrew MURDOCH 97.0
...
10 FRA 181111 Jean Baptiste BERNAZ 113.0 (COYC Hyères)

Laser Radial :
1 USA 183275 Paige RAILEY 54.0
2 NZL 177775 Jo ALEH 71.0
3 GBR 183526 Penny CLARK 73.0
...
13 FRA 185350 Sarah STEYAERT 189.0 (CV Chatellailon)
15 FRA 179778 Sophie DE TURCKHEIM 194.0 (YC Antibes - Equipe de France militaire)
20 FRA 181516 Solenne BRAIN 223.0 (SR Brest)

Yngling :
1 NED 1 Mandy MULDER Brechtje VAN DERWERF Janneke HIN 25.0
2 GBR 9 Helena LUCAS Annie LUSH Lucy MACGREGOR 32.0
3 CHN 1 Xiaqun SONG Xiaoni LI Chuanshuang ZHANG 43.0
...
11 FRA 6 Anne LE HELLEY Marion DEPLANQUE Catherine LE PESANT 114.0 (SRR / SNO Nantes - Equipe de France Militaire / SRR)
16 FRA 8 Anne Claire LE BERRE Julie GERECHT Alice PONSAR 132.0 (USAM Voile - Equipe de France Militaire / SN Saint Quay / CVB Erquy)

Finn :
1 GBR 3 Ben AINSLIE 12.0
2 GRE 7 Emilios PAPATHANASIOU 40.0
3 DEN 2 Jonas HOGH-CHRISTENSEN 49.0
Aucun représentant français dans cette série

Star :
1 USA 8156 Andrew HORTON J. Brad NICHOL 21.0
2 GBR 8261 Iain PERCY Steve MITCHELL 22.0
3 USA 8129 George SZABO Eric MONROE 28.0
Aucun représentant français dans cette série

Prochains rendez-vous pour l'équipe de France :
> Du 04/09/2006 au 13/09/2006
Championnat du Monde de 470 H & F | Rizhao | Chine

> Du 05/09/2006 au 09/09/2006
Nation Cup | Irlande

> Du 12/09/2006 au 20/09/2006
Championnat du Monde de Laser Standard | Corée

 

Par :


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :