LA PRATIQUE INTERSERIES HABITABLE

Le B - A > BA

L'organisation humaine

Les délégués de région, au contact des coureurs, observent l'évolution des besoins et des pratiques. Ils se réunissent pour faire évoluer les règlements (nouvelles technologies, prise en compte d'accessoires, nombre de voiles, répartition en groupes de classement ...).

Ils délibèrent et élaborent ensemble LA règle commune nationale, simple et transparente.

Ils sont ensuite chargés de la faire appliquer dans leur région. Ils sont aidés en cela par des jaugeurs.

L'organisation technique de base

Un système de repères...

Pour déterminer le potentiel de vitesse des différents bateaux, une échelle de vitesses est utilisée. Les différents barreaux portent le nom de « groupe de rating». A chaque barreau, un numéro, une vitesse de référence, et une valeur de rating. L'échelle permet de donner celles-ci en fonction de la durée de la course, ou en fonction de sa longueur. Deux approches équi-valentes aux vitesses les plus fréquentes, qui ont chacune leurs avantages.

Où l'on place chaque bateau ...

Les professionnels définissent le standard des bateaux. Ces modèles standards, placés sur les barreaux de l'échelle, donnent une table de référence. Les principales caractéristiques à respecter y sont rappelées.

Chaque propriétaire peut personnaliser son bateau en s'approchant du standard : éviter les malus prévus pour dépassement, obtenir des bonus pour certaines personnalisations. Le tout est consigné dans un contrat : le certificat de jauge.

Le coeur de la solution OSIRIS habitables est une jauge forfaitaire ou la transparence est la règle : chaque bateau accède facilement à son barème, et à celui appliqué à son voisin.

Dans un ensemble souvent revérifié ...

 Le socle de base est le constat des performances. Ce n'est pas un calcul d'aptitudes potentielles de bateaux selon des règles mathématiques publiques et complexes, ou simplistes et dissimulées.

Après chaque course, les résultats significatifs des différents modèles sont prélevés. Ils contribuent à donner « un avis pondéré » sur les apti-tudes de vitesse de ces modèles face à leurs voisins.

Chaque année une « grande révision » est ouverte pour vérifier la vitesse de centaines de modèles. Ceux-ci constituent le « système géodésique » de référence. Quelques retouches sont faites. La précision indispensable est garantie par le très grand nombre de points de mesures, sans cesse accrus. Reflet de l'ensemble des aptitudes des bateaux, capté lors de la mesure directe des vitesses.

Les perfectionnements

Le succès de la méthode a généré une forte demande pour assimiler les bateaux récents aux données statistiques indisponibles. Et des prototypes anciens dessinés en vue de jauges à formule.

Des passerelles sont mises en place pour obtenir une allégeance par le barème de référence commun OSIRIS. Avec les jauges les plus pertinentes : ORC pour les modernes et Classics pour les anciens. L'évaluation se fait comme pour un navire qui ferait le point sur différents amers aux positions connues.

Ces bateaux ont alors un rating d'entrée, confirmé ou révisé ultérieurement selon la mesure de son comportement réel.

De nombreux pays utilisent des méthodes comparables.

Conclusion : précision adaptée au besoin, efficacité de mise en oeuvre, économie.

L'apparente simplicité de mise en oeuvre cache la rigueur de méthode. Le résultat est à la mesure de l'enjeu : savoir apprécier à 0.7% près les performances d'un bateau pour le comparer à un autre représente une longueur par mille.

C'est un niveau suffisant car les « contre performances » humaines sont vite dix fois plus importantes. Les résultats des bons équipages mesurés en monotypie en témoignent.

Une montre affichant une minute incertaine n'a pas besoin de trotteuse. Afficher la précision d'un handicap à 1% près est fort utile, mais le 1 pour mille est un leurre. En observant les variations annuelles des meilleurs systèmes mon-diaux, on ne voit personne maîtriser réellement cet ordre de grandeur.

Avec la solution OSIRIS habitables, simplicité et économie vont de pair : l'ensemble des tables de rating est revérifié chaque année. Comme le besoin de réactualisation est faible, les contrats de jauge émis restent longtemps valides. La jauge est un service, pas un commerce.

Partenaires FFVoile

Fédération Française de Voile
Département Habitable
17 rue Henri Bocquillon - 75015 Paris
habitable@ffvoile.fr