Menu

> Pratiquer la Voile > Voile Légère > Dériveur > Quelques séries


Le dériveur

Le dériveur est une embarcation munie d’une dérive (quille escamotable), pour Régater seul, à deux ou plus. Différents types de dériveurs peuvent être distingués :

- le dériveur solitaire équipé d’une seule voile. Les principaux bateaux de ce type diffusés en France, sont l’Optimist (moins de 15 ans), l’Europe (pour adolescent et adulte de moins de 75 kg), le laser radial ou standard...

- le dériveur double gréé d’une grand’voile, d’un foc et d’un spinnaker. Les principales séries diffusées en France sont l’Equipe, le Vaurien, le 420, le 470 (série Olympique), le Fireball, le 505, le Snipe.

- le dériveur collectif destiné à une navigation à plusieurs en promenade ou pour l’initiation. Le plus connu est la Caravelle. D’autres séries apparaissent ces dernières années telle que le Lookout, le Laser 16 ou bien des goëlettes construite en amateur notamment dans le cadre de projets d’insertion de jeunes.

Le Dériveur est une discipline très complète. Très technique suivant les trois paramètres essentiels - équilibre, direction, propulsion -, il vous permet d'acquérir une grande finesse que vous conserverez plus tard si vous pratiquez la régate ou lorsque vous Régaterez sur un voilier habitable.

Pour apprendre la voile, sentir en même temps l'équilibre, la conduite à la barre et le réglage des voiles, le Dériveur est idéal. Il réagit instantanément aux déplacements de votre poids, à votre action sur la barre, sur la tension des voiles. Avec de solides notions en Dériveur, vous avez les meilleures bases pour sentir la manoeuvre et faire marcher tout type de voilier.

Pour en savoir plus sur la navigation sur Dériveur, rendez-vous sur l'Espace Voile Légère et trouvez un stage de voile pour les prochaines vacances sur FaireDeLaVoile.fr.

Quelques séries dériveur

Laser standard et laser radial

Dériveur monotype simple et robuste, le Laser est une des séries les plus répandues en France et dans le Monde. Le laser se décline en deux gréements : le laser standard et le laser radial - tous deux séries olympiques (pour en savoir plus : voir le site Officiel de l'Equipe de France de Voile).

Le laser standard, physiquement exigeant est destiné aux gabarits de plus de 70 kg et considéré généralement - comme c'est le cas lors des Jeux Olympiques - comme une série masculine.

Le laser radial, disposant d'une voilure moins importante, est destiné aux moins de 70 kg - notamment les jeunes et les féminines.

Le laser standard et le laser radial sont deux séries très sportives présentes au niveau international, mais également national par sa présence aux Championnats de France Espoir et Senior.

Optimist

Créé en 1947 par l'architecte Clark Mills, l'Optimist est la série phare de la pratique jeune.

Sa coque simple à fond plat et sa voile unique en font une série légère, stable et facileà manoeuvrer, très utilisée pour l'apprentissage de la voile aux jeunes enfants.

C'est le premier bateau des enfants, en général à partir de 7 ans. On le trouve dans toutes les écoles. . C'est sur ces "caisses à savon" que des milliers de jeunes ont débuté et même la plupart des champions d'aujourd'hui

Présent dans toutes les écoles de voile, c'est tout naturellement qu'on rencontre l'Optimist dans les compétitions majeures en direction des jeunes, notamment :

C'est le premier bateau des enfants, en général à partir de 7 ans. On le trouve dans toutes les écoles. . C'est sur ces "caisses à savon" que des milliers de jeunes ont débuté et même la plupart des champions d'aujourd'hui.