Retour au site ffvoile.org

Informationle 22 août - Coup de projecteur sur les parcours des favoris...

 

>>version imprimable

 

En windsurf les circuits sont nombreux, petit résumé des possibilités de parcours pour les jeunes aujourd’hui :
On commence généralement par le Championnat de Ligue, place ensuite au Championnat de France, puis direction les épreuves internationales jeunes « Europe » et « Monde » divisées en deux catégorie : Formula windsurfing et funboard, en slalom.
Il y aussi Le « Classique Tour Funboard » au niveau national (communément appelé « circuit étapes AFF ») et puis les épreuves seniors de la (PWA) Professional Windsurf Association Championnat d’Europe et du Monde d’où revient Antoine Albeau une nouvelle fois vainqueur.
Dans la catégorie Bic 283, chez les Filles, Alice Arutkin l’incontournable jeune rideuse du nord est venue cette année défendre son titre.
3ème pour l’instant en Slalom et 7ème en vague sur le circuit PWA cette année, Championne du Monde en Formula Windsurfing,  7 fois Championne de France en Bic 283, Alice se régale et nous régale par son habileté et sa détermination sur l’eau !
« La dernière étape à Alacati (Turquie) c’était comment ? Prochaine étape l’Almanarre ! Tu te sens comment ?
Les conditions étaient light, tout plat, les parcours étaient courts donc c’était assez serré aux bouées, 45° c’était chaud ça ! On a couru les deux premiers jours puis plus d’air donc on a attendu ! Ce n’était pas mes conditions, vraiment pas ma meilleure perf on verra a l’Almanarre maintenant mais il y aura Valérie, ça va pas être facile !
Les dernières épreuves de la  PWA ont été plus cool pour moi, 3ème en Corée et 4ème à la Costa Brava, ça a bien marché !
7 titres de Championne de France, tu joues cette année le 8ème, un mot sur tes adversaires :
Attention, il y a Delphine Cousin, Morane Demont, Fanny Aubet, sans oublier Marion Mortefon, j’ai plus ou moins l’habitude de courir avec elles sur d’autres épreuves notamment la PWA donc je les connais bien et je sais qu’elles naviguent bien ! Certaines comme Fanny et Marion étaient en Turquie avec moi.
C’est la dernière année en BIC 283, que penses-tu du prochain passage à la Fire Race 120 ?
La Bic 283 c’est la monotypie, c’est sympa, nous sommes toutes sur le même pied d’égalité, même planche même ailerons… La Fire Race 120 je ne l’ai jamais testée mais elle est plus large et plus courte elle se rapproche bien du slalom, ça devrait être sympa en slalom pour les djibes ! Et puis ça change !
Tu es venu avec ton petit frère Arthur, il va suivre les pas de sa grande sœur ?
Arthur est tout jeune, il est surclassé, c’est une première pour lui ! Il va découvrir tout ça, faire des départs car il n’en a pas encore l’habitude. Je navigue un peu avec lui quand j’ai le temps, c’est sympa et il a un bon niveau déjà ! C’est bien aussi pour les jeunes qui arrivent que la Fire Race devienne le support officiel !

Coté garçons, Jules Denel revient cette année arracher le titre de Champion de France. Plusieurs fois Champion de France les années précédentes, il fait deuxième l’an dernier faute de vent, Confiant et surmotivé il nous explique ses objectifs :
L’objectif c’est clair : regagner le France ! Pour le club, pour moi et puis je fais les étapes de la Coupe du Monde cette année en slalom et vague, ça marche pas mal, donc le titre de Champion de France ce serait quand même bien ! Cette année en plus, Pierre Mortefon et Alexandre Cousin tous les deux supers rideurs ne sont plus dans la course, trop vieux ! Du coup je suis favori un peu sur l’épreuve! Dans la course il ya a toujours Valentin Brault par contre et j’ai remarqué aussi les coureurs Néo Calédoniens, enfin il y a du niveau, faut se battre ! Coté sessions cette année, j’ai pas trop mal marché sur la PWA avec une place de 17 en vague pour l’instant et 26 en slalom. Je n’ai pas été en Corée, c’est un sacré budget mais j’ai fait 17 à la Costa Brava, 33 à Fuerte et 35 à Alacati (en Turquie). Ça me classe 25ème au général mon objectif c’est le top 25 en Slalom donc c’est super et le Top 20 en vague, je m’entraine pour ça !
A coté de tout ça, je passe mon BPJEPS de voile, grâce à mon statut de coureur de haut niveau j’ai un emploi du temps aménagé qui me permet de bien rider et de me consacrer à ça depuis 3 ans je dirais ! C’est super, c’est mon truc ! 

Demain Zoom sur William Alikiagalelei, Vice Champion du Monde jeune et Champion d’Europe jeune en Slalom cette année et sur Pierre Mortefon, venu en tant entraineur qui va aussi coacher Marion sa petite sœur, coaching assuré !

 

 

 

 

 

Tous droits réservés. © Fédération Française de Voile. Usage strictement personnel.
L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance des Conditions générales d'utilisation du site et les avoir acceptées.