Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Championnats de France Jeunes 2020 : "Nous faisons tout pour que ces événements aient lieu !"

[Développement]  - le 06/04/2020

[Développement]

Comme pour beaucoup d'autres événements, des interrogations questions se posent sur l'impact du confinement et de l'arrêt des activités sportives sur les Championnats de France Jeunes de Voile et notamment ceux durant la période estivale.

La FFVoile et les structures organisatrices de ces évènements souhaitent maintenir ces évènements sportifs et festifs ! C'est l'objectif n° 1. Ce serait le signe que nous sommes sortis de la crise, que la période de confinement a été levée et que l'ensemble des Français ont retrouvé leur liberté de circulation.

Bien sûr des adaptations devront certainement être réalisées, elles seront étudiées au fur et à mesure de l'évolution de la situation.

Ce qui est impacté :

Les phases de qualification. Pour certaines ligues, elles ont commencé tôt, mais pour d'autres elles n'avaient pas débutées à l'annonce de l'arrêt des activités sportives. Par conséquent, les finales régionales si elles peuvent se tenir, joueront vraisemblablement un rôle primordial pour obtenir le ticket d'accès aux différents Championnats de l'été. A défaut, nous pouvons faire confiance au professionnalisme de nos entraineurs, cadres, clubs et ligues, et à l'ensemble des intervenants auprès de nos jeunes pour qu'une sélection des coureurs soit réalisée dans les meilleures conditions d'équité sportive.

Ce qui risque d'être impacté :

En premier lieu, le Championnat de France Minimes, organisé par le CDV 56 sur le plan d'eau de Quiberon dès le début du mois de juillet. L'Equipe de la FFVoile étudie tous les scénarii possibles, entre maintien ou report.

Il nous faudra prendre en compte dans les décisions à venir, toute la logistique et notamment les difficultés liées aux réservations d'hébergements et les problématiques financières suite à cette situation exceptionnelle.

Vous pouvez suivre toutes les informations sur le site fédéral, en lisant les newsletters transmises régulièrement à tous les licenciés et sur les minisites des Championnats mis à jour régulièrement. Nous vous tiendrons informés régulièrement sur les décisions prises et dans tous les cas nous reviendrons vers vous avant la mi-mai.

Bien que la volonté de la FFVoile soit de permettre aux jeunes qui ont démarré un cycle de formation dans les clubs de la FFVoile depuis le mois de septembre de se confronter lors de ces grandes fêtes de la voile que sont les championnats de France Jeunes, toutes les décisions seront prises en respect des consignes gouvernementales et fédérales, pour préserver la santé de tous.


Ils ont dit :

Corinne MIGRAINE, Vice-Présidente de la FFVoile : « Il nous semble primordial de tout faire pour maintenir ces Championnats de France Jeunes, points d'orgue de la saison pour nos plus jeunes compétiteurs, et événements phares pour nos structures, qui rythment une partie de leurs activités autour de ces moment incontournables. Evidemment les éditions cette année seront particulières mais elles auront un sens certain pour les clubs, les Ligues, les CDV et bien entendu pour les Jeunes sélectionnés. Plus largement nous devons plus que jamais nous mobiliser pour faire de cette reprise des compétitions un succès, pour soutenir nos jeunes, nos clubs et notre sport. »

Didier FLAMME, CTS en charge de l'organisation des Championnats de France Jeunes : « Dès le tout début du confinement j'ai contacté tous les organisateurs, que ce soit le CV Martigues, le CDV Morbihan et le CDV Aude, pour les rassurer sur notre volonté de tout faire pour maintenir aux dates prévues ces événements. Dès lors, avec eux on étudie tous les cas de figures pour envisager une organisation optimum de ces championnats malgré la situation qu'on est en train de vivre actuellement. On s'appelle tous les deux-trois jours pour travailler sur cet objectif-là, pour faire en sorte qu'on puisse organiser ces rendez-vous incontournables pour nos jeunes marins. Tous les scénarii sont étudiés, selon quelle sera la data de fin du confinement, selon les moyens techniques qu'on pourra avoir à disposition et selon les contraintes qu'ils pourraient y avoir également. Ce qui est sûr c'est que nous faisons tout pour que ces championnats aient lieu, parce que sportivement, en sortie de crise, ça serait je pense une belle récompense pour nos jeunes qui prennent leur mal en patience actuellement, loin de leurs plans d'eau. »

 

Par : FFVoile


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :