Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

Cousin, Albeau et Joyon parmi les nommés au titre de « Rolex Sailor of the Year 2019 ». Le vote du public est ouvert !

  - le 22/10/2019

La liste des nommés au « Rolex World Sailor of the Year 2019 » a été annoncée par World Sailing. Trois femmes et quatre hommes qui ont tous marqué le monde de la Voile au cours des 12 derniers mois, et parmi ces 7 noms pas moins de 3 Français ! Delphine Cousin succèdera-t-elle à Marie Riou pour le titre féminin ? Nos « vieux loups de mer » Antoine Albeau et Francis Joyon remporteront ils le trophée chez les Hommes ?  Le vote du public, qui comptera pour 50% du vote, s'est ouvert ce mardi 22 octobre. La cérémonie des World Sailing Awards aura, elle, lieu aux Bermudes le 29 octobre.

 Pour voter pour votre favori : https://www.sailing.org/news/2019RolexWSOYvote.php#.Xa77HUYzZPZ

Les nommées chez les Femmes :

Delphine Cousin Questel (FRA) - Championne du monde Slalom PWA World Tour 2018

Violeta del Reino (ESP) - Championnat du monde de voile Para en Hansa 303 2019

Anne-Marie Rindom (DEN) - Championne du Monde et d'Europe de Laser Radial 2019

 

Les nommés chez les Hommes :

Antoine Albeau (FRA) - Champion du monde de slalom PWA World Tour 2018

Mat Belcher et Will Ryan (AUS) - Champions du Monde de 470, Champions d'Europe de 470 et vainqueurs des Hempel World Cup Series

Marco Gradoni (ITA) - Champion du Monde d'Optimist en 2018 et 2019

Francis Joyon (FRA) - Vainqueur de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe

 

Les gagnants, homme et femme, seront annoncés lors de la cérémonie des World Sailing Awards qui aura lieu aux Bermudes, le 29 octobre 2019. Chaque vainqueur se verra remettre un trophée unique en marbre et argent représentant le monde, couronné de cinq spinnakers en argent représentant les continents, ainsi qu'une montre Rolex.

Le vote du public contribuera à 50% du décompte total, les 50% restants devant être décidés par les représentants des fédérations membres de World Sailing.

 

En savoir plus sur les nommées chez les Femmes :

 

Delphine Cousin Questel (FRA)

La perfection est devenue la norme pour la Française Delphine Cousin Questel qui, au cours des 12 derniers mois, a remporté pas moins de 7 étapes de la Coupe du Monde PWA, que ce soit en Slalom ou en Foil. Taulière du PWA World Tour depuis 2010, Cousin Questel a remporté toutes les étapes de slalom en 2018 pour lui offrir le titre de Championne du Monde avec pas moins de 400 points d'avance sur ses rivales les plus proches.

À ce jour, Delphine Cousin a remporté les étapes de slalom de la Coupe du monde PWA World Cup 2019 de Marignane et d'Ulsan, et a obtenu la deuxième place au Waterz Festival de Hvide Sande, au Danemark, et mène une nouvelle fois la danse pour devenir championne du monde encore une fois en 2019. Elle pourrait même faire le doublé cette année puisqu'elle est également en tête du classement mondial en Foil !

 

Violeta del Reino (ESP)

L'Espagnole Violeta del Reino est devenue une vedette des Championnats du monde de ParaVoile, en Hansa303. Elle a remporté le premier titre mondial féminin dans cette série, en 2017 à Kiel en Allemagne, avant de finir 3e lors de l'édition 2018 à Sheboygan aux Etats-Unis. Présente

Le pilote espagnol a remporté le titre inaugural à Kiel, en Allemagne, en 2017 avant de terminer troisième de l'édition 2018 à Sheboygan, dans le Wisconsin, aux États-Unis. Présente aux Jeux Paralympiques de Rio en 2016 en SKUD18, del Reino était de la partie aux Championnats du Monde de Voile 2019 à Cadix en Espagne en Juillet dernier, prête à reconquérir le titre qu'elle avait raté de peu en 2018.  A domicile elle a fait preuve d'un grand sang-froid pour s'imposer et s'offrir une nouvelle belle médaille d'or !

 

Anne-Marie Rindom (DEN)

Sur la route des Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo, difficile de faire plus régulier au plus haut niveau qu'Anne-Marie Rindom. Un véritable exploit pour la lasériste Danoise, dans une série dense et sans merci.  En juillet 2019, Rindom a remporté son deuxième titre mondial de Laser Radial à Sakaiminiati, au Japon, la plaçant tout en haut de la liste des favorites pour Tokyo 2020. Un titre de Championne du Monde qui est venu mettre un point d'exclamation en or à une saison 2019 couronnée de succès.

Avant de s'imposer au Japon pour le Championnat du monde 2019, Rindom a remporté l'or au Trofeo S.A.R. Princesa Sofia à Palma de Majorque, en Espagne. Elle a ensuite dominé le classement dans des conditions de vent faibles et difficiles lors de l'étape Italienne des Hempel World Cup Series à Gênes. Quelques semaines plus tard, elle a réussi le doublé en remportant le titre de champion d'Europe à Porto, au Portugal. Plus récemment, Rindom a terminé deuxième sur les eaux olympiques lors de l'étape des Hempel World Cup Series à Enoshima.

 

En savoir plus sur les nommés chez les Hommes :

Antoine Albeau (FRA)

L'athlète Français le plus titré de tous les temps, Antoine Albeau, âgé de 47 ans, a remporté son 25e titre mondial sur la coupe du Monde PWA de Slalom en 2018. Et il est encore dans la course cette année ! Antoine Albeau a commencé la planche à voile à l'âge de cinq ans et en 1992, il est devenu professionnel. Depuis lors, il a accumulé des titres nationaux et internationaux jusqu'à devenir l'un des plus grands windsurfeurs de tous les temps. Spécialiste des courses de slalom, du freestyle et des vagues, Albeau a résisté à la concurrence de 117 Slalomeurs en 2018 pour remporter le titre mondial de la Coupe du Monde PWA.. Il a également terminé troisième de la Coupe du Monde en Foil en 2018.

En 2019, Albeau est toujours à la recherche d'un 26e titre mondial et se classe pour l'instant 3e en Slalom après quatre épreuves. En plus de son succès au Championnat du monde, Albeau détient également la vitesse la plus rapide enregistrée sur une planche à voile, atteignant 53,27 nœuds en 2015.

Mat Belcher et Will Ryan (AUS)

Une constance remarquable, des performances exceptionnelles et des médailles d'or, voilà qui résume bien La belle année du tandem Australien en 470, Mat Belcher et Will Ryan. Le duo a dominé la série au niveau mondial au cours des 12 derniers mois. Tout au long de cette période, le tandem a gagné en étant présent au bon moment dans les grands rendez-vous. Ils ont remporté le titre européen en 470 à San Remo, en Italie, en mai - leur quatrième titre européen ensemble. Ils ont ensuite remporté la finale des Hempel World Cup Series à Marseille, en France, avant de se rendre à Enoshima, au Japon, lieu des futurs Jeux olympiques de Tokyo 2020, pour un enchainement de trois rendez-vous d'envergure ! D'abord avec un titre au Championnat du Monde de 470, leur 5e (!), puis avec une nouvelle médaille d'or sur le TEST EVENT avant de réaliser un incroyable triplé sur l'étape japonaise des Hempel World Cup Series ! Vous avez dit favoris pour les JO ?

 
Marco Gradoni (ITA)

Que dire de ce jeune Italien sinon que le mot « prodige » a vraisemblablement été inventé pour lui !

Considéré comme le marin le plus talentueux et le plus accompli de sa génération, les résultats de Marco Gradoni (ITA) tout au long des 12 derniers mois sont très impressionnants. Déjà double Champion du Monde d'Optimist en 2017 et 2018, le jeune Italien a réalisé un triplé hors du commun en s'imposant à Antigua pour la 3e fois d'affilé devant une flotte de plus de 250 marins venus de 65 nations différentes (un record !). Il a même ajouté un titre en Course par Equipe avec ses coéquipiers de la « Squadra Azzura ».

En dehors de son succès au Championnat du monde, Gradoni est tout simplement invaincu en Optimist depuis Septembre 2018, vainqueur de toutes les compétitions auxquelles il a participé depuis. Il a commencé sa période d'invincibilité en remportant le Championnat du monde Optimist 2018 à Chypre pour la deuxième fois, avec 9 victoires sur 10 courses. Au printemps, il a battu 940 jeunes marins pour remporter le titre au Garda Meeting pour la deuxième année consécutive, avant de remporter un nouveau titre mondial, son 3e. En 12 mois cela fait un total de 14 médailles d'or consécutives. Attention, future star !


Francis Joyon (FRA)

Après avoir effectué sa première Route du Rhum-Destination Guadeloupe en 1990, Francis Joyon n'a jamais perdu de vue la victoire dans la célèbre course transatlantique en solo. Il a terminé deuxième en 2010 et sixième en 2014, mais en 2018 sa 8e participation a été la bonne, au bout d'une édition mémorable ! Le vétéran français de la course au large a remporté la course du 40e anniversaire de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe en solitaire entre Saint Malo et Pointe-À-Pitre.

Dans la chaleur étouffante et les vents légers de la nuit des Caraibes, le marin âgé de 62 ans a coupé la ligne d'arrivée sur IDEC Sport à 23 h 21 min 7 s le 10 novembre en devançant de 7 petites minutes seulement François Gabart sur MACIF, au bout d'un finish haletant ! Avec son ULTIM Francis Joyon signait par la même occasion le record de l'épreuve, en sept jours, 14 heures et 21 minutes.

 

 

Par : FFVoile


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :