Menu Espace licencié Espace club Boutique clubs

Nous suivre

 

 

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

L'Agenda

Dernièrement

  • Championnat de Ligue CHAMP Voile légère manche 2
    Le 16/12/2018
    CN Neptune - Plan d'eau de Mer - Baie de Fort-de-France [Web]

> Actualités


Tony Estanguet : « Rapprocher le sport du quotidien des Français, c'est ça notre défi. »

[FFVoile]  - le 20/11/2018

[FFVoile]

FFV : Un peu plus d'un an après l'attribution des Jeux à Paris 2024, et à encore 6 ans de l'échéance, quel est votre quotidien ?

Tony Estanguet, président du Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques d'été de 2024

Les Jeux Olympiques et Paralympiques d'été sont de retour en France après un siècle d'attente et ici au comité, nous avons l'impression que c'est déjà demain ! Dès le lendemain de l'attribution des Jeux à la France, nous nous sommes mis au travail. 2018 a été une année riche et utile pour poser des fondations solides : l'installation de la gouvernance, le recrutement des premières équipes, la revue des sites de compétition, la signature de notre premier partenaire, le groupe BPCE. Le travail avance vite et bien, et j'ai l'impression que le projet est plus fort qu'il y a un an. La France a une vraie expertise dans l'organisation de grands événements, je le ressens au quotidien.

Au-delà de l'organisation des compétitions, et ce n'est pas un petit enjeu - l'équivalent de 43 Coupes du monde à organiser en deux semaines, juste pour les Jeux Olympiques - mon ambition est de créer une dynamique autour des Jeux dans toute la France, dès maintenant et pour les six prochaines années. Les Jeux sont le plus grand événement jamais organisé par notre pays, l'événement du siècle et une opportunité qui ne se présentera pas deux fois.

Avec les Jeux, nous voulons mettre plus de sport dans le quotidien des Français. Le sport c'est une machine à solutions dans tous les domaines : pour fédérer, produire des émotions, pour le bien-être, l'éducation, pour construire une société plus inclusive, ... Et j'ai le sentiment que l'on utilise aujourd'hui que 10% de ses capacités. C'est un formidable défi collectif qui s'offre à nous et mon quotidien consiste à engager et rassembler tous les acteurs qui souhaitent apporter leur énergie et leur contribution à cette aventure, les athlètes et le mouvement sportif en priorité, comme ils l'ont fait pendant la candidature.


FFV : Quels sont les enjeux de l'année 2019 pour Paris 2024 ?

Tony Estanguet : 

Nous avons plusieurs défis qui nous attendent, mais le plus important est de lancer la mobilisation de tous les Français, où qu'ils habitent en France, autour de Paris 2024 ! Ces Jeux on les organise pour eux. Pour qu'ils vivent pendant 6 ans des émotions par le sport, qu'ils soient éblouis, qu'ils partagent des moments forts avec leurs familles, leurs amis, leurs collègues, qu'ils participent avec nous à la construction des Jeux, qu'ils découvrent de nouveaux sports et disciplines, qu'ils découvrent aussi les bienfaits du sport dans leur vie quotidienne. C'est ça le pouvoir du sport ! Le début de l'année 2019 sera par exemple consacré au lancement de la 3e édition de la Semaine Olympique et Paralympique (du 4 au 9 février 2019), une semaine à l'école pendant laquelle les enfants pouvoir découvrir les sports olympiques et paralympiques, rencontrer des athlètes, … Sortir le sport des stades et le rapprocher du quotidien des Français, c'est ça notre défi.


FFV : Les épreuves de voile auront lieu sur le plan d'eau de Marseille. Quelles sont les transformations majeures qui seront apportées d'ici 2024 sur le site ?

Tony Estanguet :

Nous avons la chance de pouvoir compter sur un site d'exception, le stade nautique du Roucas-Blanc. La ville de Marseille est reconnue pour son savoir-faire dans l'organisation d'événements nautiques internationaux. Nous avons encore pu l'apprécier lors la finale de la Coupe du Monde de voile en juin dernier où les meilleurs skippers se sont affrontés sur le plan d'eau de Marseille.

Le stade nautique du Roucas-Blanc constitue un magnifique terrain de jeu et les transformations sur le site seront guidées par la volonté de rendre l'expérience des athlètes et des spectateurs exceptionnelle.

La rénovation et l'optimisation du site vont notamment laisser un véritable héritage aux Marseillais et permettre le développement d'un ensemble d'activités nautiques et événementielles ouvertes au plus grand nombre. 

Sur la course au large

Il y a quelques semaines, la Fédération Internationale de Voile a voté la proposition d'intégrer la course au large au programme des Jeux pour Paris 2024. Nous nous félicitons de ce beau projet ! Il devra ensuite être soumis et validé définitivement par le CIO, comme tout le programme des Jeux, en décembre 2020.


FFV : Projetons-nous-en 2025, un an après les Jeux. Ils ont été réussis parce que … ? 

Tony Estanguet :

Dès l'origine du projet, si nous nous sommes lancés dans cette aventure collective, c'était avec la volonté d'organiser un événement inoubliable et de laisser un héritage durable. 

Au-delà des infrastructures nouvelles qui vont laisser un héritage tangible, il faut que les 6 ans qui nous séparent des Jeux nous permettent, avec la mobilisation de tous les acteurs qui peuvent jouer un rôle, de développer la pratique sportive pour tous mais également de donner plus de place au sport et aux athlètes dans notre société.

 

 

Par : FFVoile


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :

 

Nous contacter par mail

Fédération Française de Voile
17 rue H. Bocquillon - 75015 Paris
Tel : 01 40 60 37 00
Fax : 01 40 60 37 37

Voir aussi

World Sailing Ministere des Sports