Menu Espace licencié Espace club Boutique clubs

Nous suivre

 

 

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

L'Agenda

En ce moment

Prochainement

> Actualités


Sail GP : Billy Besson et Marie Riou aux commandes du bateau Français

[FFVoile]  - le 23/10/2018

[FFVoile]

Billy Besson, quadruple champion du monde et représentant de la France aux JO en 2016, sera le barreur de l'Équipe Française de la ligue SailGP, qui débutera en février 2019 à Sydney. L'Équipe Française du SailGP s'appuiera donc sur le duo de l'Equipe de France Olympique, Billy Besson et Marie Riou - également quadruple champions du Monde en Nacra 17 et en lice pour les prochains JO de Tokyo 2020. Marie Riou sera la seule femme navigante de cette nouvelle ligue.

Elle comprend également 3 marins expérimentés qui ont participé aux précédentes America's Cup : Matthieu Vandame, Devan Le Bihan, Olivier Herledant, et en équipier de réserve Timothé Lapauw, la « nouvelle garde » qui figure parmi les jeunes marins les plus doués du pays.

Face aux « Frenchies », les 5 autres équipes viennent d'Australie, de Chine, de Grande-Bretagne, du Japon et des États-Unis. Elles s'affronteront à bord de catamarans F50 monotypes sur-vitaminés à aile rigide, capables de franchir la barre des 50 nœuds (100 km/h).

La première saison se conclura par l'étape de Marseille du 20 au 22 septembre 2019. Cette épreuve se clôturera par une troisième journée de compétition : un duel en match racing entre les deux meilleures équipes de la ligue, pour déterminer le champion de la saison SailGP, titre doté d'un prix d'1 million de dollars.

"L'Équipe Française sera certainement un concurrent de taille lors de cette première saison de SailGP et pourrait en surprendre plus d'un !" commente Russell Coutts, CEO de SailGP. "Billy et Marie ont déjà accompli de belles choses ! Avec à leurs côtés le renfort de trois marins talentueux qui ont couru sur l'AC50, ils alignent une équipe solide et expérimentée. Cette première saison s'annonce passionnante, avec le point culminant ici, à Marseille, où le mistral viendra challenger les meilleurs marins du monde en quête du prize money d'1 million de dollars."

Billy Besson
« C'est un super projet qui s'annonce. C'est surtout un double projet avec la préparation olympique. Mené de front avec Marie et avec la Fédération Française de Voile. Ce nouveau circuit professionnel, où chacun représente sa nation, va être d'autant plus mythique pour nous puisqu'on a l'habitude de représenter la France sur le circuit olympique. On a vraiment hâte d'en découdre face à des équipes de très haut niveau. L'équipage s'est fait naturellement. Je souhaitais un mélange d'expériences avec Matthieu Vandame, Devan Le Bihan et Olivier Herledant qui connaissent ce type de bateau, de jeunesse avec Timothé Lapauw et surtout de notre duo avec Marie en qui j'ai 100% confiance. Marie, je la vois en tant que marin, elle vient de gagner la Volvo Ocean Race, elle est nominée pour être Marin de l'Année par la Fédération Internationale… Et pour moi c'est la personne idéale à ce poste.
Ce qui est top avec ce bateau, c'est qu'on va continuer à faire du catamaran qui vole. Tout ce qu'on va apprendre avec Sail GP on va pouvoir l'exploiter sur le Nacra17 et toutes les sensations que l'on a avec le Nacra 17, on va pouvoir les utiliser sur le bateau Sail GP. Ce sont deux projets très complémentaires. 
Le programme s'annonce assez chargé. On part pour une semaine d'entrainement en Nacra 17 à la Grande Motte avec l'Equipe de France. Puis direction Londres pour faire une session de simulateur de vol sur le F50. C'est un simulateur comme ceux pour les avions, mais pour le bateau ! Puis on ré-enchaine avec les entrainements à la Grande Motte en novembre. Début décembre nous partirons en Nouvelle-Zélande pour nous entrainer sur les F50. Et en 2019, les épreuves Sail GP et Nacra 17 s'enchaineront. »

Marie Riou
« C'est un projet de dingue, un super circuit qui se met en place. Et une invitation qui ne se refuse pas ! J'ai suivi la dernière Coupe de l'America et vu ces bateaux naviguer, c'était hyper spectaculaire, impressionnant. Le F50 va ressembler à ce qui se faisait sur la Coupe. Je suis ravie, j'ai hâte de naviguer sur ces bateaux mais je suis un peu effrayée aussi. Ils annoncent des vitesses de 50 nœuds. En Nacra 17 on va à 25 nœuds, c'est déjà chaud ! On a fait du GC32 à Toulon avec l'équipe, on est monté à 35 nœuds, c'est mon maximum pour le moment en bateau. Et déjà whaaaa, c'est trop bien ! Ça va être super et on a une belle équipe. J'espère que je serai à la hauteur des attentes de l'équipage. Je vais tout donner ! On va engranger les heures de vol en F50 et Nacra 17. Ce qui est super c'est que chaque projet va apporter à l'autre projet. Le planning est fait, tout rentre dans les cases. On n'a pas beaucoup de jours prévus à la maison, jusqu'aux Jeux Olympiques ça va être à fond ! C'est une chance pour toute la voile française d'avoir une étape en France. A Marseille il y a un plan d'eau et des infrastructures exceptionnelles, et le public pourra suivre les régates à partir d'endroits magnifiques.  Je suis très fière de faire partie de l'Équipe Française, particulièrement avec Billy comme skipper. Il est extrêmement talentueux et j'ai totalement confiance en lui, » dit Marie Riou. Je suis très honorée d'être la première femme à bord des F50, et j'espère qu'il y en aura d'autres dans cette ligue très ouverte et en pleine évolution. Je suis avant tout une compétitrice et une navigante, et j'espère avoir l'opportunité de signer de belles performances pour cette équipe et pour notre pays. »

CALENDRIER 2019

La compétition SailGP Marseille se déroulera en Rade Nord, devant la digue du large à la sortie du Vieux Port et devant le Grand Port Maritime de Marseille.

Des moyens seront mis en œuvre pour accueillir le public sur la digue et sur le plan d'eau, afin de faire de cet événement une compétition de haut vol et un magnifique spectacle sur l'eau. L'événement se déroulera du vendredi au dimanche, avec des courses de 14h à 16h. Les entraînements officiels auront lieu les 18 et 19 septembre, suivis de trois courses en flotte le 20 septembre, de trois courses en flotte le 21 septembre, et enfin de deux autres courses en flotte et d'une finale en match-racing, duel entre les deux premiers du classement de la saison. Le 22 septembre, le vainqueur recevra le trophée de champion de la saison 2019 et remportera le prize money d'1 million de dollars

Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, Vice-Président Honoraire du Sénat, accueille l'événement avec enthousiasme : « La désignation de Marseille pour accueillir la grande finale de SailGP, du 20 au 22 septembre 2019, représente à la fois un privilège et une récompense pour la deuxième ville de France. Ce choix, aux côtés de Sydney, San Francisco, New York et Cowes confirme en effet la renommée internationale de Marseille et de sa rade dans le milieu de la voile. Mais il conforte aussi notre ville, Capitale européenne de la culture en 2013 et Capitale européenne du sport en 2017, dans sa politique ambitieuse qui lui a valu d'accueillir des événements sportifs d'envergure comme l'Euro 2016 ou le contre-la-montre du Tour de France en 2017. Cette nouvelle épreuve au rayonnement mondial servira de formidable support à la découverte par le plus grand nombre des conditions exceptionnelles de notre plan d'eau avant le grand rendez-vous des Jeux Olympiques 2024 lors desquels Marseille accueillera les épreuves de voile. »

Le site officiel du SailGP : https://sailgp.com

 

Par :


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :

 

Nous contacter par mail

Fédération Française de Voile
17 rue H. Bocquillon - 75015 Paris
Tel : 01 40 60 37 00
Fax : 01 40 60 37 37

Voir aussi

World Sailing Ministere des Sports