Menu Espace licencié Espace club Boutique clubs

Nous suivre

 

 

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

L'Agenda

En ce moment

Prochainement

Dernièrement

  • Jeux Olympiques de la Jeunesse
    Du 06/10/2018 au 18/10/2018
    ARGENTINE - BUENOS AIRES [Web]
  • GC32 TPM Med Cup
    Du 11/10/2018 au 14/10/2018
    SIRIUS EVENEMENTS - TOULON [Web]

> Actualités


Japan World Cup Series : Un podium pour Pierre Le Coq en RS:X, 3ème à Enoshima

[Equipe de France]  - le 15/09/2018

[Equipe de France]

Un vent de terre particulièrement instable a rythmé la dernière épreuve de la saison de voile olympique à Enoshima. Première étape de la coupe du monde 2019, la Japan World Cup Series regroupait les meilleurs coureurs mondiaux sur le plan d'eau des Jeux Olympiques de Tokyo. L'occasion pour l'Equipe de France de se confronter à la concurrence et d'enregistrer un maximum d'informations pour se préparer au mieux en vue des JO de 2020. 

En planches à voile RS:X hommes, Pierre Le Coq termine à la 3ème place au classement général après avoir terminé 5ème de la Medal Race. Louis Giard, 4ème de la grande finale, finit à la 8ème place au classement général. 

Puis c'était au tour des RS:X femmes de se lancer dans la Medal Race, grande finale, course aux médailles qui ne rassemble que les 10 premiers et dont les points comptent double. Le podium était à portée de main pour Charline Picon mais ce sera finalement une 8ème place sur la finale et une 7ème place au classement général pour la championne olympique, vice-championne du monde 2018.

En Nacra 17, Billy Besson et Marie Riou, 8èmes au classement général, ont réalisé une belle performance pour leur retour à la compétition après seulement 3 semaines d'entrainement et une longue pause suite aux Jeux de Rio (convalescence, projets Tour Voile et maxi-trimaran pour Billy, Volvo Ocean Race pour Marie). 

Les vice-champions du monde 2018 de 49er, Mathieu Frei et Noé Delpech ont manqué de régularité cette semaine mais ils réalisent une excellente journée hier qui leur permettait de jouer le podium. Ils se sont bien battus sur l'eau aujourd'hui durant la grande finale qu'ils terminent en 2ème position. La médaille ne leur échappe que d'un tout petit point… Kevin Fischer et Yann Jauvin terminent 17èmes.
 

Demain : finales (Medal Race) des 470 hommes et femmes, Laser hommes et femmes et Finn.

En 470, les champions du monde Kévin Péponnet et Jérémie Mion sont 8èmes, donc qualifiés pour la Medal Race. Les jeunes Hippolyte Machetti et Sidoine Dantès sont 14èmes. Camille Lecointre et Aloise Retornaz sont 9èmes et entrent également en Medal Race demain, tout comme Jean-Baptiste Bernaz, 9ème en Laser. Jonathan Lobert est 14ème en Finn. Mathilde de Kerangat est 28ème en Laser Radial.

Pierre Le Coq (CMV St Brieuc / Armée de Champions), 3ème en RS:X hommes (windsurf)

« C'était vraiment important de rebondir sur cette épreuve que j'avais ciblée comme un objectif hyper important de la saison. Comme le mondial à Aarhus qui a été une semaine infernale pour moi, avec une blessure qui m'a empêché d'être à 100% et des problèmes de matériel donc un déficit de vitesse. J'ai fait le maximum pour remettre les choses dans l'ordre avant d'arriver au Japon, aussi bien sur la préparation physique que sur la préparation du matériel. Même si ma blessure n'est pas encore totalement remise, j'ai pu me faire plaisir sur l'eau, j'ai retrouvé la vitesse et mes automatismes à naviguer sur le devant de la flotte. C'était vraiment beaucoup de plaisir. 

C'est un plan d'eau qui a une saveur particulière 
parce que les Jeux Olympiques vont se jouer là.
 

J'ai réussi à être un des plus réguliers malgré des conditions météo très tactiques et difficiles. Il y a encore des choses à améliorer pour aller chercher une médaille d'or ici à Enoshima, mais c'est déjà plein de bons enseignements. Il faudra peut-être prendre un peu plus de risques. Au niveau de la concurrence, il y a un Hollandais qui a fait une super belle semaine mais il n'était pas intouchable. Et puis avec un meilleur état de forme physique je pense que les choses peuvent être différentes. Je suis content de finir la saison sur cette performance après la douche froide à Aarhus. » 

Charline Picon, (SRRochelaises / Armée de Champions), 7ème en RS:X femmes (windsurf)

« C'est un peu difficile de finir sur une Medal Race loupée. Régater à l'arrière de la flotte, ça faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé ! Mais il y a un an j'aurais signé pour un podium mondial et des places dans le top 10 à chaque régate que j'ai faite. Et puis avec un peu de recul, j'étais bien dans le coup cette semaine. Globalement, on a eu des vents de terre, donc pas forcément les conditions attendues en été. C'était bien de prendre cette expérience là parce que ça peut arriver aux Jeux. J'ai découvert ce nouveau plan d'eau, contrairement à mes adversaires qui sont venues l'année dernière, et il peut me convenir donc c'est plutôt positif. Et puis c'est bien de rentrer à la maison énervée pour pouvoir se remobiliser rapidement.Il y a aussi pas mal de fatigue avec les petits, même si notre baby-sitter est au top. Quand tu rentres à la maison, la recup n'est pas la même ! C'est un paramètre à prendre en compte mais ça ne m'a pas empêchée d'être en bonne position à la veille de la Medal Race. Et la médaille était jouable ce matin donc je m'en veux un peu.  

Mes adversaires ont mieux navigué que moi et je les félicite. 

Il vaut mieux que ça arrive aujourd'hui. On va pourvoir analyser et ne pas reproduire les mêmes erreurs. Même si j'avais envie de vite partir après la Medal Race, il faut garder la tête haute parce qu'effectivement c'est une belle reprise. Maintenant, je sais ce que j'ai à faire, à travailler pour me remettre au meilleur niveau avec une bonne dose de préparation physique cet hiver puis du travail sur le matériel et les départs. »

Noé Delpech (YCPR Marseille), 4ème en 49er (dériveur double hautes performances) avec Mathieu Frei (SRCalédoniennes)  

« On fait la meilleure journée de la flotte hier, ce qui nous permet de remonter dans les 10 premiers. On s'est retrouvé 7ème à pouvoir jouer la 3ème marche du podium. Puis sur la Medal Race, on prend un très mauvais départ mais on est bien revenus pour finir 2ème. On loupe le podium à un point. J'étais un peu vert parce que ça s'est joué à rien du tout. Il fallait que les Néo-Zélandais fassent 9èmes. Et ils doublent les Autrichiens vraiment juste sur la ligne d'arrivée. Aujourd'hui, on avait tout à perdre. On aurait très bien pu finir 10ème donc 4ème ça reste très très bien. Si on arrive à être un peu plus régulier, à faire moins d'erreurs, on se rendra la vie un peu plus facile.C'est la première fois qu'on vient au Japon, on a beaucoup aimé le pays, la mentalité. C'est très agréable, les gens sont très polis, très accueillants, hyper sympas et gentils. Et pour le plan d'eau on a eu deux facettes. Un vent de terre oscillant très compliqué, avec aucune règle, aucune récurrence.

Le plan d'eau est très aléatoire. 

En revanche, la semaine dernière en entrainement, on a eu du vent du large avec des vagues énormes donc très difficile techniquement. Il faudra être polyvalent et s'attendre à tous types de conditions. » 
 

Billy Besson (YC La Grande Motte /Armée de Champions) et Marie Riou (VP 29 / Armée de Champions), 8èmes en Nacra 17 (catamaran mixte volant) 

Billy Besson : « Cette reprise avec Marie s'est super bien passée, comme d'habitude, comme si rien n'avait changé.  

Le bilan est super positif

On a que trois semaines d'entrainement derrière nous, tous seuls, donc faire une régate dans le top 10 c'est très très bien.C'était la première fois qu'on se confrontait aux adversaires. On a appris beaucoup en regardant les autres naviguer. Ca nous a permis de prendre le maximum d'informations pour progresser. On a beaucoup à faire techniquement, on est encore loin de leur façon de mener le bateau. »

Marie Riou : « J'étais bien contente de retrouver toute l'équipe et de faire connaissance avec les nouveaux.On a pu voir la vitesse qu'on a par rapport aux adversaires et il y a du boulot ! Il y a des points positifs, au portant ça va, au près un peu moins. Techniquement on est un cran en retard. On a pris des bons départs mais on n'a pas été très bons en tactique. On aurait pu mieux faire, donc il y a de la marge. On rentre quand même en Medal Race, pour une reprise, ça va. 

On est des compétiteurs donc on veut faire mieux. 

Nous avons de bons objectifs de travail pour l'hiver. On va essayer de naviguer avec les Italiens qui sont aux avant-postes, ce qui nous permettrait de progresser rapidement. » 

SITE DE L'EVENEMENT : wcs-enoshima.org

 

Par : FFVoile - Mille & Une Vagues


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :

 

Nous contacter par mail

Fédération Française de Voile
17 rue H. Bocquillon - 75015 Paris
Tel : 01 40 60 37 00
Fax : 01 40 60 37 37

Voir aussi

World Sailing Ministere des Sports