Menu Espace licencié Espace club Boutique clubs
Decouvrez les Ecoles Francaises de Voile Ecole Francaise de Voile efvoile.fr

 

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

L'Agenda

En ce moment

Prochainement

Dernièrement

  • Mondial J80
    Du 07/07/2018 au 14/07/2018
    SNSablais - Baie des Sables d'Olonne [Web]
  • Championnat de France Laser/Internationaux France
    Du 12/07/2018 au 15/07/2018
    C V HOURTIN MEDOC - LAC D' HOURTIN [Web]
  • Championnat de France 505
    Du 13/07/2018 au 15/07/2018
    SR S.P. QUIBERON - BAIE DE QUIBERON [Web]

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

> Actualités


GIRAGLIA ROLEX : TANGO ET MOMO GRANDS VAINQUEURS

[Habitable]  - le 18/06/2018

[Habitable]

La 66e édition de la Rolex Giraglia, l'une des courses au large les plus anciennes et emblématiques disputées en Méditerranée, organisée conjointement entre la Société Nautique de Saint Tropez et le Yacht club italiano, a été remportée en temps réel par le Wally 100 Tango skippé par Ole Hansen. En IRC c'est le Maxi 72 Momo qui l'emporte. Le record de l'épreuve n'a pas été battu, la faute aux petits airs qui ont émaillé le parcours mais la bataille aux avant-postes a été belle jusqu'au bout !

C'est la belle silhouette noire du Wally 100 Tango qui est apparue la première à l'horizon pour couper en tête la ligne d'arrivée de la 66e édition de la Rolex Giraglia avec un temps réel de 23h48m55s. A sa barre c'est un duo français qui a amené le reste de la flotte dans son sillage, avec Marc Pajot et Thierry Peponnet. Prophète, ce dernier prédisait avant le départ du ponton : "Je pense que c'est une course qui durera environ 24 heures". Le Wally 100 s'est même permis de boucler les 241 milles du parcours entre St-Tropez et Gènes via Rocher de la Giraglia (au Nord-Est du Cap Corse) avec 12 minutes d'avances sur les estimations. "Je ne suis pas un grand fan des courses au large ", a déclaré Marc Pajot, vétéran de la Coupe de l'America et barreur à bord du  Maxi conçu par Mark Mills, " mais la Giraglia est toujours spéciale. J'y ai participé pas mal de fois mais c'est ma première victoire !". Et c'est au terme d'un match à trois haletant avec les deux autres Wally 100s, Galateia et Magic Carpet, que Tango a finalement fait la différence dans les derniers milles du parcours.

En temps compensé c'est le Maxi 72 Momo s'impose cette année. Le bateau de Dieter Shon, vainqueur en 2017 en temps réel dans une édition avec des conditions encore plus légères que cette année, reste tout en haut du classement, en temps compensé cette fois ci. Grace à l'aide précieuse de Francesco de Angelis, habitué aux joutes de la Coupe de l'America avec Luna Rossa, Momo a réussi à conserver la première place pour quelques minutes seulement devant quatre autres Maxi 72. 

Giraglia 2018

 

Par : FFVoile - T.Tiberghien


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :

 

Nous contacter par mail

Fédération Française de Voile
17 rue H. Bocquillon - 75015 Paris
Tel : 01 40 60 37 00
Fax : 01 40 60 37 37

Voir aussi

World Sailing Ministere des Sports