Menu Espace licencié Espace club Boutique clubs
Decouvrez les Ecoles Francaises de Voile Ecole Francaise de Voile efvoile.fr

 

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

L'Agenda

En ce moment

Prochainement

Dernièrement

  • Mondial J80
    Du 07/07/2018 au 14/07/2018
    SNSablais - Baie des Sables d'Olonne [Web]
  • Championnat de France Laser/Internationaux France
    Du 12/07/2018 au 15/07/2018
    C V HOURTIN MEDOC - LAC D' HOURTIN [Web]
  • Championnat de France 505
    Du 13/07/2018 au 15/07/2018
    SR S.P. QUIBERON - BAIE DE QUIBERON [Web]

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

> Actualités


Départ du Championnat de France Elite de Course au Large !

  - le 13/03/2018

Le coup d'envoi du Championnat de France Elite de Course au Large 2018 sera donné demain aux Sables d'Olonne avec le lancement de la Solo Maître CoQ. Cette épreuve inscrite dans le calendrier 2018 de la classe Figaro Bénéteau est la première compétition comptant pour le Championnat de France Elite de Course au large.

 

Organisée par Les Sables d'Olonne Vendée Course au Large pour la troisième année consécutive, la Solo Maître CoQ est la première étape du Championnat de France Elite de Course au Large. Au total, vingt-quatre marins solitaires sont inscrits, tous bien décidés à entamer de la meilleure manière possible cette nouvelle saison, d'une part pour valider le travail réalisé cet hiver et, d'autre part, pour s'affirmer d'entrée de jeu comme concurrents sérieux pour la suite.

 

Des marins de tous horizons

 

Parmi les concurrents, il y a de grands habitués comme Anthony Marchand qui s'apprête à prendre part à la course pour la 7e fois (égalant ainsi le record de participation détenu jusqu'alors par Nicolas Lunven, le tenant du titre). « Pour moi, cette Solo Maître CoQ sera la course de lancement de mon nouveau projet avec le Groupe Royer. J'ai toutefois commencé à naviguer un peu tard par rapport aux autres (cette semaine, ndlr), alors je ne me mets pas trop de pression même s'il est vrai que j'apprécie particulièrement le format de la course et que je vais me battre pour essayer de réaliser le doublé », relate le skipper de Groupe Royer - Secours Populaire. Vainqueur de l'édition 2015, il y retrouvera un autre gagnant de la course, Gildas Mahé (premier en 2012). Le Finistérien, qui porte pour sa part depuis peu les couleurs de Breizh Cola, sera assurément lui aussi l'un des sérieux prétendants au titre cette année, mais il le sait, il aura fort à faire face à une concurrence des plus affûtées.

 

Jugez plutôt : Xavier Macaire (Groupe SNEF), sociétaire des Sables d'Olonne Vendée Course au Large, Pierre Leboucher (Guyot Environnement), Vincent Biarnès (Baie de St Brieuc), Pierre Quiroga (Skipper Espoir Méditerranée), Martin Le Pape (Skipper Macif 2017), Damien Cloarec (Saferail), Pierre Rhimbault (Bretagne - CMB Espoir), Éric Delamare (Région Normandie) ou encore Benjamin Dutreux (Sateco - Team Vendée Formation) font partie du casting. Idem pour Sébastien Simon (Bretagne - CMB Performance), le Sablais 2e de la Solo Maître CoQ en 2017 que l'on retrouvera au départ du prochain Vendée Globe à la barre d'un 60 pieds flambant neuf aux couleurs d'Arkéa-Paprec. Pareil pour Charlie Dalin (Skipper Macif 2015), le navigateur Havrais aux quatre podiums consécutifs sur la Solitaire du Figaro (2e en 2014, 2015 et 2016 puis 3e en 2017) qui tentera d'inscrire son nom pour la première fois au palmarès de la course (l'une des rares qui lui résiste encore) et qui sera lui aussi au départ du Vendée Globe 2020 avec un IMOCA 60 tout neuf aux couleurs d'Apivia, une mutuelle du groupe Macif. Même topo pour quelques skippers étrangers, à l'image des Britanniques Nick Cherry (Redshift) et Alan Roberts (Seacat Services) et de la Suissesse Justine Mettraux (Teamwork.net) qui apportera, certes, une touche féminine à l'épreuve, mais qui devrait aussi jouer aux avant-postes. Tous découvriront toutefois quelques nouvelles têtes sur le circuit, à commencer par celles de Loïs Berrehar (Concarneau Entreprendre) et de Thomas Cardrin (Team Vendée Formation), un des locaux de l'étape.

 

Une belle année de transition pour la classe Figaro

« Je suis assez content de cette année de transition »,nous annonce Yannig Livory, Président de la classe Figaro - Bénéteau. « Nous avons des anciens figaristes qui vont faire leur dernière saison en Figaro avant de passer sur des IMOCA 60. C'est hyper intéressant et cela montre bien que notre classe est une belle porte d'entrée de la course au large et qu'elle offre une excellente préparation pour aller vers d'autres projets.

C'est aussi la dernière année du Figaro 2. Nous gérons donc l'entre-deux afin que l'arrivée du Figaro 3 se déroule bien. Nous avons de plus en plus de jeunes qui arrivent du Mini 6,50 et qui se positionnent sur le Figaro 3 ».

 

« C'est sympa de commencer la saison sur un nouveau support à la maison, mais pour moi, ça va tout de même être la découverte, même si je m'entraîne sur le support depuis quelques semaines avec le Team Formation Vendée. J'essaie de ne pas me mettre la pression et je ne me fixe pas d'objectifs particuliers, si ce n'est celui de terminer premier bizuth. Y parvenir serait une belle manière de commencer l'année » indique Thomas Cardrin. Après avoir participé au Tour de France à la Voile en M34 et en Diam 24 et après une expérience Mini 6.50, Thomas se testera ainsi pour la première fois en Figaro 2, face aux plus fines lames de la course au large, sur des parcours construits, mais aussi sur une grande course de 320 milles. Spécialisé dans la stratification, Thomas a fait partie de Team New-Zealand lors de la dernière America's Cup.

 

La Transat AG2R LA MONDIALE entre dans le championnat

Depuis 2017, le Championnat Elite de Course au Large comprend des épreuves en solitaire et en double. L'an dernier, c'était le Tour de Bretagne qui était en double. Cette année, c'est la Transat AG2R LA MONDIALE qui s'intègre au circuit. « Un bon plateau, six belles épreuves avec l'entrée de la Transat AG2R LA MONDIALE en double au Championnat de France. Nous montons d'une marche », se réjouit Yannig Livory.

 

Liste des inscrits : http://www.solomaitrecoq.com/copie-de-2017-inscrits-entry-list

 

Les épreuves constituant le Championnat de France Elite de Course au Large :

 

Epreuves 2018 comptant pour le CFECL

Coefficients

Solo Maître Coq (12 au 18 mars)

1

Solo Concarneau (2 au 8 avril)

1

La Transat AG2R La Mondiale (14 avril au 13 mai)

4

Solo Le Havre (15 au 24 juin) (ex Le Havre All Mer Cup)

2

Solo Normandie (1 au 5 juillet)

1

La Solitaire URGO Le Figaro (20 aout au 16 septembre)

répartie comme suit :

Classement Général Solitaire URGO - Le Figaro

Etape 1 Solitaire URGO - Le Figaro

Etape 2 Solitaire URGO - Le Figaro

Etape 3 Solitaire URGO - Le Figaro

Etape 4 Solitaire URGO - Le Figaro

6

 

2

1

1

1

1

 

 

Les 5 derniers vainqueurs du Championnat Elite de Course au Large :

 

 

 

Par : Communication


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :

 

Nous contacter par mail

Fédération Française de Voile
17 rue H. Bocquillon - 75015 Paris
Tel : 01 40 60 37 00
Fax : 01 40 60 37 37

Voir aussi

World Sailing Ministere des Sports