Menu Espace licencié Espace club
Decouvrez les Ecoles de Sport de la Voile Fédération Francaise de Voile FFVoile.fr

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

L'Agenda

En ce moment

Prochainement

Dernièrement

  • Championnat de France de Match Racing Espoirs
    Du 16/11/2017 au 19/11/2017
    AMRA - ANTIBES [Web]

Publications Electroniques

Décisions règlementaires diffusées par voie électronique en application du deuxième alinéa de l'article R. 131-36, de l'article A. 131-2 du Code du Sport et de l'article 46 des Statuts de la FFVoile.

[Voir toutes les décisions]

MDS, Assureur de la FFVoile et de ses licencies

> Actualités


VOILE OLYMPIQUE : JEAN-BAPTISTE BERNAZ VICE-CHAMPION DU MONDE DE LASER !

[FFVoile]  - le 19/05/2016

[FFVoile] Le Championnat du monde de Laser 2016 lui tenait à cœur, il avait l'intention de performer et de marquer les esprits à moins de 80 jours des Jeux Olympiques… Et il l'a fait ! Hier soir, Jean-Baptiste Bernaz est entré dans l'histoire du Laser français en décrochant le titre de Vice-Champion du monde à Nuevo Vallarta au Mexique, derrière le britannique Nick Thompson qui s'est adjugé la compétition.

L'envie, la motivation, la concentration, l'obstination, la ténacité… Autant d'éléments qui ont guidé Jean-Baptiste Bernaz tout au long de ce Championnat du monde, qui s'est joué sur un format long et intensif (7 jours, à raison de 2 manches par jour) : « Le Championnat est finalement passé très vite, même si c'est long sept jours et que nous sommes tous fatigués.  Je suis arrivé motivé à fond pour ce mondial, mon objectif bien en tête. J'ai pris les manches jour après jour. Avec Anto (Antony Munos), nous nous sommes bien épaulés sur la tactique, savoir où cela passait, etc. Je suis très heureux de cette seconde place, je me suis donné à fond jusqu'au dernier jour. », se réjouissait Jean-Baptiste quelques minutes après avoir mis les pieds sur la terre ferme.

Et cette victoire, il peut en être fier, car il faut faire un saut dans le passé, pour trouver la dernière, et jusqu'à hier, unique, médaille glanée sur un mondial de Laser. C'est en effet Pascal Lacoste, le dernier lasériste à être monté sur un podium lors d'un Championnat du monde. C'était il y a 22 ans, en 1994, à Wakayama au Japon, il devenait à l'époque le premier médaillé Français en Laser. En 2016, à moins de trois mois des Jeux de Rio, Jean-Baptiste Bernaz égale l'exploit sportif en signant, comme son ainé, à l'époque, une très belle et méritée médaille d'argent.  

Retour sur un Championnat sous haute tension
« Le jour marquant du mondial est aujourd'hui (mercredi), car hier je ne fais vraiment pas une bonne journée (15e et 11e). Je limite quand même un peu la casse pour rester à la seconde place provisoire. Alors aujourd'hui, j'y vais avec la peur qu'ils viennent me matcher, le peu de sommeil de la nuit, car je n'ai pas tellement réussi à dormir… Et là, je sais que je n'ai qu'une chose à faire, c'est de faire une bonne journée, en réalisant de bonnes manches, pour finir en beauté. La première manche ne se passe pas bien au début, je galère à trouver le rythme, je passe dans les dix derniers à la bouée au vent pour ensuite remonter et saisir l'occasion qui s'est ouverte à moi et je finis 6e. De nouveau, les dés sont rejetés, je suis à 4 petits points de la victoire. Lors de la seconde et ultime manche, j'ai la manche en main, mais Nick Thompson arrive à prendre une petite opportunité qui le remet devant moi, la première place devient alors inatteignable. Je n'ai aucun regret, je me suis donné à fond jusqu'au dernier jour. Une médaille sur un mondial de laser, ce n'est pas tout le monde qui peut le faire, je suis très fier de cela. Aujourd'hui, je ne suis tourné que sur les Jeux dans un esprit de revanche ! », explique Jean-Baptiste, ému et satisfait de son travail.

Pascal Rambeau, le coach de Jean-Baptiste est lui aussi fier de son coureur : « C'est un super résultat, nous avions ciblé ce mondial comme une importante échéance sur le chemin des Jeux et c'était quelque chose que nous avions vraiment coché comme majeur. Cette deuxième place est une grosse satisfaction. JB a excellemment navigué, ce n'est pas aujourd'hui, c'est hier où il perd un peu trop de points sur l'anglais Nick Thompson. Aujourd'hui, il a fait une remontée phénoménale sur la première manche, où il passe de 40e à 6e et sur la deuxième manche il y avait un peu trop de bateaux à mettre entre lui et l'anglais pour gagner. Nous sommes très satisfaits. Cela le positionne dans une bonne situation pour les Jeux, il est dans la short list des gens qui peuvent avoir une médaille. », confiait-il avant de poursuivre : « Le concernant, c'était une grosse échéance d'arriver à naviguer sous pression toute la semaine et surtout le dernier jour, vraiment une expérience positive en vue des Jeux. Mais on ne va pas s'asseoir là-dessus, dans 15 jours il y a un stage dans le sud de la France avant d'aller s'entraîner à Rio, on a quelques bonnes pistes de travail pour relancer la machine et se remettre au boulot. »

Les résultats:

1. GBR. Nick Thompson
2. FRA. Jean-Baptiste Bernaz (CN Sainte-Maxime / Armée de Champions)
3. NED. Rutger Van Schaardenburg      
4. AUS. Matthew Wearn            
5. ITA. Marco Gallo        
6. AUS. Tom Burton      
7. CRO. Tonci Stipanovic              
8. GER. Philipp Buhl      
9. SWE. Jesper Stalheim              
10. BRA. Robert Scheidt

34. FRA. Antony Munos (YCPR)
56. FRA. Loïc Queyroux (BN Ile Grande)


 

Par : Havas SE


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :

 

Nous contacter par mail

Fédération Française de Voile
17 rue H. Bocquillon - 75015 Paris
Tel : 01 40 60 37 00
Fax : 01 40 60 37 37

Voir aussi

World Sailing Ministere des Sports