Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Championnat de France Match Racing Open 2016

[Habitable]  - le 04/04/2016

[Habitable]

A trois jours des premières épreuves du Championnat de France Match Racing Open qui se tiendra à Saint Aubin Lès Elbeuf jusqu'au 10 avril prochain, les skippers de trois équipages parmi les 10 sélectionnés se confient sur leur préparation, leurs objectifs et leurs craintes sur cette édition 2016.

Cedric Château :

« Je connais bien ce championnat, j'y ai participé de nombreuses fois et d'ailleurs j'ai pu constater comme une malédiction sur mon équipage parce qu'en 8 participations, nous avons été 4 fois médaillés d'argent, je ne suis pas superstitieux mais cela commence à faire beaucoup quand même. Cette année nous allons bien entendu essayer de monter sur la première marche du podium, surtout que nous avons un adversaire de taille puisqu'avec Maxime Mesnil ce sera une sorte de Derby pour nous : on travaille dans le même bureau, mon frère est le tacticien de Maxime et sa femme est mon numéro 1, autant dire que la bataille va être rude entre nos deux bateaux. Surtout que notre équipage a besoin de prendre ses marques puisque nous sommes dans une toute nouvelle configuration. Nous aurons très peu de temps au début du championnat pour nous mettre dans le bain et pouvoir tout donner dans les finales si nous y accédons. L'objectif est de poser les nouvelles marques avec ce nouvel équipage et de construire quelque chose ensemble. Je suis très heureux que ce Championnat de France Match Racing Open 2016 se déroule dans mon club (Saint Aubin Lès Elbeufs) et j'espère que ce sera une belle épreuve ainsi qu'une belle fête pour tout le monde. »


Pauline Courtois :

« Notre équipage s'est entraîné au Pôle Espoir Inshore de Normandie tout l'hiver, on s'entraîne régulièrement avec Cédric Château, donc on connaît le niveau assez élevé de ce Championnat de France et l'on espère que notre entraînement portera ses fruits. C'est une épreuve qui nous permet une bonne continuité dans notre programme car nous nous préparons au World Match Racing Tour féminin et ce Championnat de France Match Racing Open nous donne l'occasion de pouvoir courir contre les hommes, ce qui nous arrive peu en compétition. Les hommes naviguent différemment des femmes, ils sont plus intensifs notamment au niveau des manœuvres mais c'est à nous de montrer notre niveau de jeu afin de rivaliser au mieux avec eux. Le Match Racing comme la voile en général est aussi une affaire d'expérience, et on sait que les équipages que nous allons affronter ont plusieurs années de compétition derrière eux mais après l'expérience ne fais pas tout et on va tout faire pour leur montrer que la nouveauté c'est aussi efficace. »

Maxime Mesnil :

« Ce championnat est clairement dans la continuité de notre programme, nous avons un équipage maintenant bien rodé composé de personnes avec lesquelles je navigue depuis longtemps que ce soit en Match Race ou sur d'autres supports, nous avons de l'expérience et maintenant notre but est de monter dans la Ranking List (classement mondial), nous avons déjà participé à plusieurs grosses épreuves fin 2015 et nous irons sur des championnats internationaux, notamment en Allemagne en mai prochain. L'objectif de notre saison c'est de pouvoir aller sur une ou plusieurs épreuves du World Match Racing Tour. On va rencontrer plusieurs obstacles lors de ce Championnat de France Match Racing Open, mais le plan d'eau risque d'être la plus grosse difficulté. C'est un lieu l'on connaît bien, on s'y entraîne souvent, mais comme beaucoup de plans d'eau intérieurs il est compliqué, les vents sont changeants. On sait que rien n'est jamais joué et que quoi qu'il arrive tout peut basculer même à quelques mètres de l'arrivée. On a également une sorte de challenge avec l'équipage de Cédric Château, comme il l'a expliqué, pour nous c'est un peu un derby familial, du coup nous sommes partagés car on veut gagner mais on ne veut pas les voir perdre non plus. L'idéal serait de se retrouver en finale contre eux car Cédric est un peu le Poulidor du Match Racing, il enchaîne les places de second, du coup si nous sommes en finale contre eux il y a de fortes chances que nous puissions gagner (rires) ! »

Retrouvez toutes les informations sur le Championnat de France Match Racing Open ici

 

Par : Communication


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :