Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

VOILE OLYMPIQUE : LES FRAN«AIS SUR LE PONT POUR LES CHAMPIONNATS DU MONDE DE RS:X HOMMES ET FEMMES (ISR) ET 470 HOMMES ET FEMMES (ARG)

[Equipe de France]  - le 19/02/2016

[Equipe de France]

Après les 49er/49er FX et les Nacra 17- avec le titre mondial pour Billy Besson & Marie Riou-, c'est maintenant au tour des RS:X hommes et femmes et 470 hommes et femmes de disputer leurs Championnats du Monde. Du 22 au 27 février prochains, les véliplanchistes français seront en IsraŽl, à Eilat, tandis que les équipages tricolores, féminins et masculins de 470 seront en Argentine, à San Isidro. Les cadors des quatre séries olympiques seront présents, déterminés à marquer les esprits, parmi lesquels les Français qui comptent bien faire parler la poudre, aussi bien en RS : X, qu'en 470.

RS:X hommes et femmes : « Jamais deux sans trois » !

Les véliplanchistes hommes et femmes français ont mis le cap à Eilat, en IsraŽl, sur les bords de la Mer Rouge pour disputer à partir de lundi prochain et jusqu'au samedi 27 février les Championnats du Monde de RS :X. Sur un plan d'eau encaissé entre les montagnes et où le vent souffle de manière très irrégulière, il faudra être concentré et vigilant pour performer. Dernière grande échéance avec les Jeux Olympiques de cet été, les athlètes français sont déterminés à réussir ce rendez-vous.

En 2014 et en 2015, c'était un Français qui remportait le titre mondial (respectivement Julien Bontemps et Pierre Le Coq)… Les planchistes tricolores ne voudront pas faire mentir le dicton « Jamais deux sans trois ». En tête de liste donc, le Briochin Pierre Le Coq, Champion du Monde en titre et sélectionné pour les Jeux Olympiques de Rio cet été : « J'arrive sur ce Mondial dans la peau  du tenant du titre mondial ! J'ai fait un bon mois de préparation avec les autres membres de l'Equipe de France. Nous avons eu moins de temps pour préparer ce Mondial, notamment par rapport à celui de l'année dernière à Oman et les derniers mois ont été intenses avec la sélection olympique. J'ai clairement un objectif de performance mais il faudra être vigilant : en année olympique il y aura du beau monde sur place et le plan d'eau s'annonce compliqué à appréhender avec un vent très irrégulier. »

Le jeune Louis Giard - 8ème des derniers Championnats du Monde - qui ambitionne d'accrocher une belle performance, prend la température sur place : « Nous avons disputé nos premières manches d'entraînement avec les athlètes étrangers en début de semaine, tous les favoris sont là et sont affutés. Nous sommes en année olympique, le niveau sera très relevé, c'est vraiment motivant ! De mon côté, j'ai entamé ma préparation pour le Mondial depuis le mois de janvier avec de l'entraînement en France où nous avons eu des conditions très clémentes. Je me sens en forme et j'ai envie de continuer ma progression et d'aller chercher un bon résultat. Le plan d'eau est très tactique, cela me plait bien. »

Le Français aux quatre titres de Champion du Monde,  Julien Bontemps, sera également aligné sur ces Championnats du Monde, avec l'envie de performer, mais aussi de prendre du plaisir sur l'eau : « Ce Mondial s'annonce intéressant : le plan d'eau est aléatoire et compliqué aussi bien en termes d'intensité que de direction. C'est très différent de ce que nous avons connu sur les derniers Championnats du Monde à Oman en octobre dernier. Techniquement, il y a donc encore des ajustements à faire. Je me sens plutôt bien, les sensations sont bonnes donc on verra. »

La délégation française masculine est également composée de Thomas Goyard, Paul Rozier, Adrien Mestre, OŽl Pouliquen, Clément Bourgeois et Igor de l'Hermite.

Chez les femmes, la Trembladaise Charline Picon, sélectionnée pour les Jeux Olympiques et Championne du Monde 2014, est déterminée à parfaire sa préparation en vue de l'échéance de cet été : « J'ai fait mes premières navigations sur place avant-hier, nous avons de bonnes conditions mais cela reste un peu compliqué car le plan d'eau est encaissé entre les montagnes et le vent y est très instable. L'objectif cette année reste clairement la préparation pour les Jeux mais j'ai envie de performer sur ces Championnats du Monde.»

Eugénie Ricard, a quant à elle, également à cœur d'aller chercher un bon résultat, après sa 13ème place sur le dernier Mondial en octobre dernier: « La préparation a été un peu particulière car les Championnats du Monde arrivent très tôt dans la saison. Il était important d'arriver sur place avant pour s'acclimater : l'air est sec et il y a quelques degrés de plus qu'en France ! La compétition promet d'être intéressante d'un point de vue tactique et stratégie. Je me sens bien, j'ai de bonnes sensations sur l'eau et l'objectif sera de rentrer dans le top 10. »

Lucie Belbéoch, Jeanne Dantes, Hélène Noesmoen et Claire Tétard seront également alignées au départ de ces Championnats du Monde.

470 hommes et femmes : Les podiums dans le viseur !

Les équipages français de 470 hommes et femmes ont rendez-vous à San Isidro, ville de la province de Buenos-Aires en Argentine, pour disputer leurs Championnats du Monde, quatre mois seulement après leurs précédents Mondiaux. Les athlètes tricolores ont réalisé une session d'entraînement au mois de janvier sur le plan d'eau argentin, un plan d'eau qui a la spécificité d'être très peu salé.

Le tandem français composé de Camille Lecointre & Hélène Defrance, qui va disputer ses troisièmes Championnats du Monde ensemble, espère bien continuer sur sa lancée (4èmes en 2014 et 3èmes en 2015), comme l'assure Camille Lecointre : « Nous sommes là-bas depuis une petite semaine, nous sommes très contentes d'avoir remporté le Championnat Sud-Américain, cela nous met vraiment en confiance. On ne regrette pas d'être venues sur place plus tôt car c'est un site très particulier : d'abord c'est de l'eau peu salée et puis il y a peu de fond et c'est très plat. Nous sommes toujours en progression sur chaque régate, on espère donc continuer sur notre lancée et accrocher une meilleure performance. On se sent plutôt à l'aise sur ce plan d'eau, on attend maintenant que cela débute. » Hélène Defrance ajoute : « On s'est bien fait la main avec ce Championnat du Monde Sud-Américain. Nous avons pris nos marques, il va falloir le garder en tête pour réussir. »

Les Françaises Cassandre Blandin & Aloise Retornaz seront également de la partie en Argentine, pour défendre les chances tricolores.

Du côté des équipages masculins, Sofian Bouvet & Jérémie Mion se sont, à l'image des filles, entraînés sur place en janvier pour prendre leurs marques. Avec une deuxième place sur le Championnat Sud-Américain il y a quelques jours, le tandem a fait le plein de confiance pour les Mondiaux, comme le confirme Jérémie Mion : « Nous nous sentons bien, cette 2ème place sur le Championnat Sud-Américain, c'est une bonne chose mais le plus important c'est les Mondiaux qui arrivent. Nous sommes contents d'avoir pu passer du temps sur place car le plan d'eau est assez spéciale : comme on est sur de l'eau très peu salée, les sensations sont différentes de d'habitude et le bateau est plus lourd. Nous sommes concentrés sur notre objectif. Il va y avoir de l'intensité sur l'eau, tout le monde a travaillé et progressé, il faudra donc bien garder la tête sur les épaules. »

Côté hommes, on retrouvera également le tandem Guillaume Pirouelle & Valentin Sipan, celui d'Hyppolyte Machetti & Sidoine Dantes ainsi que celui de Pierre Leboucher & Vincent Garros.

Le programme :

RS :X hommes et femmes :
- Lundi 22, mardi 23, jeudi 25 et vendredi 26 février : courses
- Mercredi 24 février : jour de réserve
- Samedi 27 février : Medal Race

Pour suivre la compétition : http://www.rsxclass.com/worlds2016/

470 hommes et femmes :
- Lundi 22 et mardi 23 février : phases de qualifications
- Mercredi 24, jeudi 25 et vendredi 26 : phases finales
- Samedi 27 février : Medal Race

Pour suivre la compétition : http://2016worlds.470.org/

Les délégations françaises pour les Championnats du  Monde de 470 H et F et RS :X H et F : 

RS :X H
Pierre Le Coq (CMV St Brieuc / ENGIE)
Louis Giard (YC Carnac)
Julien Bontemps (ASPTT Nantes)
Thomas Goyard (A. Caledonienne PAV)
Paul Rozier (YC Mauguio Carnon)
Adrien Mestre (SR Rochelaises)
Oel Pouliquen (CN Lorient)
Clément Bourgeois (CV Mayenne)
Igor de l'Hermite (YC Mauguio Carnon)

RS :X F
Charline Picon (CN La Tremblade / Armée de Champions)
Eugénie Ricard (YC Mauguio Carnon)
Lucie Belbéoch (Crocodiles L'Elorn)
Jeanne Dantes (CN Croisette)
Hélène Noesmoen (SN Sablais)
Claire Tétard (SR Rochelaises)

470 H
Sofian Bouvet (SR Antibes / ENGIE) - Jérémie Mion (SR Havre)
Guillaume Pirouelle (SNPH) - Valentin Sipan (SNPH)
Hyppolyte Machetti (SR Antibes) - Sidoine Dantes (SR Antibes)
Pierre Leboucher (ASPTT Nantes) - Vincent Garos (SNO Nantes)

470 F
Camille Lecointre (SR Brest / Armée de Champions) - Hélène Defrance (ASPTT Marseille / ENGIE)
Cassandre Blandin (SNO Nantes) - Aloise Retornaz (EV Locquirec)

 

Par : Havas SE


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :