Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Moins de 30 minutes avant le grand départ de la Mini Transat îles de Guadeloupe 2015 !

[Habitable]  - le 16/09/2015

[Habitable]

7 500 kilomètres d'océan Atlantique en solo dans des coquilles de noix attendent les skippers de la Mini-Transat, dont le départ est donné cet après-midi, à 15h30, à Douarnenez dans le Finistère. La course a lieu tous les deux ans et, pour sa 20e édition, ce sont 72 marins - tous à bord de voiliers de seulement 6,50 m de long - qui mettront le cap sur Pointe-à-Pitre via les Canaries. A mi-chemin entre sport et aventure, la « Mini » a consacré quelques-uns des plus grands noms de la voile française et étrangère : Yves Parlier, Michel Desjoyeaux, Thomas Coville, Isabelle Autissier, le Suisse Yvan Bourgnon et la Britannique Ellen MacArthur. Entre autres.

Cette course unique au monde, née en 1977, reste une référence, presque un passage obligé pour tout coureur hauturier désireux d'attaquer la classe Figaro ou les luges océaniques du Vendée Globe.
Et, dans le milieu, le slogan « Passe ta Mini d'abord ! » est toujours d'actualité.

Trois semaines durant a minima, les Ministes vont vivre à bord de leur bateau partageant leur temps entre un cockpit régulièrement assailli par les embruns et une cellule de vie réduite à sa plus simple expression, dès lors qu'il s'agit de rentrer à l'abri.
Confort du bateau, philosophie du bonhomme ou critères de corpulence vont être déterminants dans la manière d'appréhender cette sorte de quadrature du cercle : comment trouver du repos et du confort dans un espace dédié avant tout au matossage.

Cette Mini Transat - îles de Guadeloupe 2015 s'annonce comme l'une des plus belles éditions, avec 33 coureurs étrangers soit 45 % des concurrents. Le plus jeune sera le Français Quentin Vlamynck (22 ans) et le doyen l'Espagnol Carlos Lizancos (56). Un regret seulement 4 femmes seront au départ.
La flotte se répartira entre prototypes (26) et bateaux de série (46).

Une fois partis de Douarnenez, les « Ministes » feront route vers Lanzarote, aux Canaries, une première manche de 1250 milles. Les premiers devraient y arriver le 26 octobre. Le départ de la seconde manche (2770 milles) sera donné le 31 octobre, avec une arrivée à Pointe-à-Pitre le 14 novembre pour les plus véloces.
Soit un total de 4 020 milles (environ 7 500 km) à parcourir dans des bateaux humides, inconfortables et où tout est sacrifié à la performance.

Sur une course aussi longue, sur des bateaux aussi petits et avec en préambule une traversée d'un golfe de Gascogne toujours fertile en émotions à l'automne, tout est possible !

Les favoris

En protos, Davy Beaudart fait figure d'épouvantail. Son voilier est un plan Raison, victorieux en 2011 et 2013, très rapide aux allures portantes. Dans les bateaux de série, les noms de Charly Fernbach, Benoît Hantzperg, Ian Lipinski, Julien Pulvé et Tanguy Le Turquais sont le plus souvent mentionnés. L'Atlantique jugera.

Les trophées

Parce qu'une course au large, ce n'est pas seulement un départ et une arrivée, plusieurs trophées intermédiaires mettront en valeur les performances des coureurs de la Mini Transat îles de Guadeloupe 2015

Prologue - Tout commence en Finistère
Une régate d'introduction pour reconnaître le parcours de départ, soutenue par le Conseil départemental du Finistère.

Le Trophée CCI Îles de Guadeloupe
Il récompensera le premier coureur à franchir le raz de Sein au départ de Douarnenez (alignement des phares de La Vieille et de La Plate)

Le Trophée CCI Cornouaille
Il récompensera le coureur le plus rapide entre la bouée de Saint-François et la ligne d'arrivée en Guadeloupe.

Le Trophée Eurovia / Cegelec des prototypes
Eurovia / Cegelec, parrains du classement Prototype. Le Trophée Eurovia Cegelec récompensera le prototype vainqueur de la Mini transat ÎLES DE GUADELOUPE.

Le Trophée Océan Bio-Actif des bateaux de série
Océan Bio-Actif, parrain du classement Série. Le Trophée Océan Bio- Actif récompensera le bateau de série vainqueur de la Mini transat ÎLES DE GUADELOUPE.

Le Trophée CLS de la combativité
Il récompensera le concurrent qui aura parcouru le plus de milles sur l'eau pour parvenir à Pointe-à-Pitre.

Le Trophée Air Carabes
Il récompensera la meilleure performance sur 24 heures.

Postlogue - Grand Prix de Pointe-à-Pitre - Cap Excellence
Une manière pour les coureurs de remercier les Guadeloupéens en embarquant des jeunes régatiers de l'île.

Comment suivre la course ?

Un départ de transat est toujours un moment fort, chargé d'émotions. C'est le point où tout bascule pour les coureurs : ils quittent les amis, la famille pour aller accomplir leur rêve, leurs seuls compagnons seront les voix entendues à la VHF, les rencontres impromptues jusqu'à Lanzarote, terme de la première étape.  Résumé des moments forts de la journée du 19 septembre.

Suivi médias
Départ à 15h30 locales pour le parcours côtier : Suivi du départ EN DIRECT sur France O à partir de 15h jusqu'à 16h30. Commentaires de Michel Desjoyeaux et Jean-Luc Van Den Heede.
EN DIRECT à partir de 15h00 : retransmission du départ sur le site internet de la course, www.minitransat-ilesdeguadeloupe.fr
Suivi du passage de raz de Sein sur la webcam du sémaphore de la pointe du Raz (environ trois - quatre heures après le départ). Pour rappel, le premier concurrent à passer le Raz de Sein remportera le Trophée CCI Guadeloupe. Un premier point sur la course avec le dernier classement de la journée à 20h.

Suivi sur les réseaux sociaux
Suivi du départ et du parcours côtier sur twitter : @MiniTransat2015

Crédit photo: François Van Malleghem

 

Par : Communication


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :