Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

La Fédération Française de Voile fière du vivier des régatiers français

  - le 20/07/2015

Alors que la Solitaire du Figaro - Eric Bompard Cachemire, et la Volvo Ocean Race se sont achevées il y a quelques semaines ; ces deux événements auront été marqués, l'un par la présence de plusieurs marins français connus et reconnus, l'autre par une prise de pouvoir d'une nouvelle génération de coureurs. Le point commun entre ces marins ? Ils sont principalement issus des filières du haut niveau de formation du Pôle France Finistère Course au large et du Pôle Espoirs Course au Large La Grande Motte. Un vivier important duquel ne cessent d'émerger de nouveaux talents. Talents que l'on découvre aussi cette année sur le Tour de France à la Voile, où certains jeunes marins, et futurs grands noms de la voile de demain, sont en compétition.

Dongfeng, 3
de la Volvo Ocean Race
Les marins français confirment sur la Volvo. Après 9 mois de compétition acharnée, dans ce qui est sans doute la Course au Large en équipage la plus éprouvante au monde, le bateau franco-chinois est monté sur le podium, à l'issue de l'étape finale, entre Lorient et Gteborg. Dans le sillage tracé par la victoire de Franck Cammas lors de l'édition précédente, Charles Caudrelier et ses hommes ont une nouvelle fois prouvé que la formation française permet aux marins de faire de bons résultats quelles que soient les courses. Première Nation au départ d'Alicante, les français, dont plusieurs membres sont issus du Pôle Finistère de Course au Large, ont animé la course. Ainsi Eric Péron, Thomas Rouxel, Kevin Escoffier, Nicolas Lunven, Yann Riou, Sidney Gavignet, Sébastien Marsset, Jean-Luc Nélias, Pascal Bidégorry, Michel Desjoyeaux, Laurent Pagès ou encore Anthony Marchand ont démontré tout leur talent « Made in France », en espérant peut être un nouveau bateau français lors de la prochaine édition.?

La France officiellement de retour sur la Coupe de l'America !
L'annonce était attendue avec impatience par tous les fans de voile en France. Le Team France a réussi son premier défi : valider son inscription à la plus célèbre épreuve de voile au Monde, la Coupe de l'America. Le projet français veut se donner les moyens de ses ambitions. Désormais le prochain objectif pour Michel Desjoyeaux, Franck Cammas, Olivier de Kersauson et les autres membres du défi, est de démontrer que le savoir-faire tricolore en matière de multicoque volant et de formation de marins d'exception peut permettre de réaliser un exploit qui serait inédit : qu'un bateau français gagne la Coupe de l'America.

Jean-Pierre Champion, Président de la Fédération Française de Voile : « La Volvo Ocean Race n'est désormais plus chasse gardée des équipages anglo-saxons. Depuis 2 éditions nous avons prouvé que nos efforts, pour soutenir les centres d'entraînements à la Course au Large de Port la Forêt et de la Grande Motte et les dispositifs pour aider les jeunes marins à prendre le goût du large et de la compétition de très haut niveau, portent leurs fruits. Grâce à son efficacité le savoir-faire français a démontré toute son efficacité.  Désormais l'objectif est de continuer d'encourager les marins français à prendre part à ce qui est considéré, à juste titre, comme LA course en équipage la plus difficile au monde, pour pouvoir, pourquoi pas, y inscrire un équipage composé entièrement de talents issus de nos filières d'entraînements et de développements. C'est également en se servant de cette expérience dans la Volvo Ocean Race et du vivier de talents à disposition que Groupama Team France pourra aller se battre pour  conquérir l'un des trophées les plus mythiques du sport : La Coupe de l'America ! ».

La Solitaire du Figaro - Eric Bompard : La jeunesse au pouvoir !
Des talents de la voile, La Solitaire du Figaro en a fait émerger un très grand nombre. L'édition qui s'est achevée fin juin n'a une nouvelle fois pas failli à sa légende. Intensité, patience, et constance étaient les ingrédients pour jouer les premiers rôles lors de cette 46ème édition. Cette Solitaire a surtout été marquée par l'arrivée au premier plan d'une nouvelle génération de marins talentueux, qui a confirmé et illuminé les trois semaines de course, àcommencer par le second de l'édition, Charlie Dalin. A 29 ans, Charlie confirme sa très belle performance de l'année dernière (troisième) et se positionne maintenant en seulement 4 participations comme une des références de la Classe. Héros malheureux, Xavier Macaire, issu du pôle Espoirs Course au Large de la Grande Motte, finalement 3ème du classement prouve qu'il faudra compter sur lui désormais, après sa seconde place en 2013 lors de sa 3ème participation.  5ème Gwénolé Gahinet, deuxième participation, complète ce podium de la jeunesse sur lequel on aurait pu aussi retrouver Corentin Horeau (2ème en 2014), auteur d'une fin de Solitaire très solide.  A noter également la performance de Sébastien Simon qui a remporté une victoire en costaud sur la deuxième étape. En tête assez rapidement Sébastien a fait preuve de caractère en résistant à toute la flotte pendant 38 heures !

Le Tour de France à la Voile : La jeune génération fait le spectacle !
L'autre grand rendez-vous de l'été est incontestablement le Tour de France à la Voile, revenu dans une nouvelle configuration, qui fait la part belle au spectacle et offrant à nouveau la possibilité aux jeunes talents de la voile de se frotter aux cadors des régates inshore (on retrouve sur le Tour des références comme Franck Cammas, Billy Besson, Thomas Coville, Marie Riou, Pierre Leboucher, Mathieu Richard et bien d'autres encore). Parmi les jeunes talents qui bataillent contre eux, on pense, par exemple, à l'équipage de Quentin Delapierre, Matthieu Salomon et Kevin Peponnet, membre du dispositif France Jeunes Inshore et Course au Large, dont fait également parti Simon Moriceau, ou bien Arthur Herreman qui accompagne Jean-Baptiste Gellée. 3 équipages qui bénéficient notamment de l'accompagnement d'un entraîneur fédéral pendant toute la durée de l'épreuve. Et alors que le Tour de France à la Voile a rejoint la mer Méditerranée, ces équipages ont déjà prouvé que le talent n'attendait pas le nombre des années. Une réussite qui devrait compléter le palmarès  du Dispositif France Jeunes Inshore et Course au Large qui compte notamment, cette année, un titre de Champion du Monde SB20 acquis grâce à la très belle performance de l'équipage de Robin Follin il y a quelques jours en Italie. Une performance rarissime puisque le dernier titre français en Inshore remonte à Sébastien Col en Melges 24 en 2004.

Jean-Pierre Champion : « La dernière Solitaire du Figaro a mis en avant une nouvelle génération de marins talentueux, principalement issus des filières mises en place par la Fédération Française de Voile. Cela montre que la voile en France a un bel avenir devant elle grâce à un vivier de talents qui s'agrandit d'année en année. Tous ces marins, les plus expérimentés comme les plus jeunes ont également la chance, cet été, de pouvoir s'affronter sur le Tour de France à la Voile, qui offre cette année un spectacle formidable et crée avec sa nouvelle formule un engouement incroyable, aussi bien de la part des marins eux-mêmes, que pour le public. Au-delà de l'aspect spectaculaire des régates, qui permet d'offrir de superbes images à tous les fans de Voile, le Tour de France reste l'un des moyens pour découvrir les futurs grands noms de la Voile en France. ».

 

Par : Havas SE


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :