Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

L'Equipe de France en piste pour le Trophée Princesse Sofia

[Equipe de France]  - le 26/03/2015

[Equipe de France]

Du 28 mars au 4 avril, Palma de Majorque (Espagne), accueille le « Trophée Princesse Sofia ». Etape du circuit de Coupe d'Europe en 2015, l'épreuve espagnole reçoit comme à son habitude un plateau international de haut vol, avec sur les lignes de départ de chacune des séries olympiques, des concurrents de taille.
Si la compétition marque la première étape européenne, elle attribuera d'autre part, les places restantes pour l'étape de Coupe du monde de Hyères, qui aura lieu du 21 au 26 avril prochain.
Côté Equipe de France, il s'agit d'un point qui n'entre pas en ligne de compte, puisque tous ont d'ores et déjà obtenu leur qualification pour l'étape française. Palma de Majorque sera donc pour les équipages de l'Equipe de France présents l'occasion de peaufiner la préparation en vue de Hyères et de commencer à mettre en lumière le travail hivernal. 


Des enjeux de qualification à Palma…
Autrefois étape de Coupe du Monde, le Trophée Princesse Sofia fait désormais partie du circuit EUROSAF (circuit de Coupe d'Europe) et marque le début des compétitions de la saison en Europe.

Cette année, de nouvelles règles du jeu ayant été mises en place par l'ISAF (fédération internationale de voile) sur les étapes de Coupe du monde, seuls les 30 meilleurs du classement mondial (arrêté au lendemain de l'étape de Coupe du monde de Miami) sur chacune des séries prendront part à la compétition. La majorité des sélectionnés pour Hyères est donc déjà connue, les places restantes seront attribuées sur l'épreuve de Palma de Majorque.*

…mais pas pour l'Equipe de France !
Une certaine pression se fera sans doute ressentir sur le plan d'eau, mais elle ne concernera pas les 25 membres de l'Equipe de France, qui ont déjà gagné leur ticket d'entrée pour Hyères suite aux exceptionnels résultats de leur saison 2014. Guillaume Chiellino, directeur de l'Equipe de France confirme « les coureurs ont fait ce qu'il fallait en 2014 pour se retirer ce poids, leurs classements sur les compétitions majeures de la saison (Coupe du monde & Championnats du monde) leur ayant en effet permis de se qualifier d'office. L'épreuve de Palma est pour eux un premier test mondial, avec des objectifs de travail spécifiques à chaque équipage. La majorité de l'équipe de France sera présente, à l'exception de notre équipage de 470 hommes Sofian Bouvet & Jérémie Mion, des véliplanchistes Pierre Le Coq, Louis Giard et Thomas Goyard et de Stéphane Christidis, toujours convalescent suite à son opération au genou.»

Palma de Majorque : une étape pour se jauger
Vitesse, tactique, départs… chacun aura des axes de travail sur ce plan d'eau que l'équipe de France connait bien et sur lequel ils ont déjà signé de belles régates, à l'image de l'an dernier où Charline Picon (RSX), Pierre Le Coq (RSX), Billy Besson & Marie Riou (Nacra 17) ont raflé les médailles d'or ; Camille Lecointre & Hélène Defrance (470), Jean-Baptiste Bernaz (Laser Standard) et Thomas Le Breton (FINN) se sont octroyés la médaille d'argent, tandis que Jonathan Lobert (Finn) et Louis Giard (RSX) avaient décroché une troisième place.

 « L'étape de Palma va lancer la saison, il y aura du monde sur la ligne de départ, nous allons pouvoir nous jauger. J'ai évidemment à cœur de confirmer ma performance de l'an passé sur ce plan d'eau. », confie Charline Picon (RSX), qui tient à faire une belle régate en hommage aux sportifs décédés en Argentine : « Je vais donner le meilleur de moi-même pour eux, j'aurais une pensée particulière pour Camille Muffat, avec qui j'avais noué des liens. »

Tous les équipages français ont effectué un travail préparatoire conséquent pendant l'hiver, la régate de Palma va pouvoir mettre en lumière cela et permettre de faire des ajustements si nécessaire avant la prochaine compétition à Hyères. « Pour les Finn, rares sont ceux qui sont allés à Miami sur l'étape de Coupe du monde en janvier dernier, c'est donc à Palma que nous allons pouvoir observer les évolutions de chacun en termes sportifs, mais également au niveau matériel. Des nouveaux bateaux sont sur le marché depuis quelques mois, ce sera le moment de voir ce qu'ils donnent en condition de régate. », explique Jonathan Lobert, impatient de mettre à profit sa préparation hivernale sur l'eau et d'entrer dans le jeu d'observation de la concurrence. Julien Bontemps, unique représentant de l'équipe de France en planche à voile (RSX) présent à Palma avoue lui aussi être « heureux de régater de nouveau à l'échelle internationale et de le faire dans du petit temps » si l'on en croit les prévisions météo annoncées.

La première étape européenne sera également l'occasion pour les équipages d'éprouver leur nouveau matériel, à l'image du duo mixte de Nacra 17 Billy Besson & Marie Riou et de l'équipage féminin de 470 « Nous avons pas mal de nouveaux éléments à prendre en main cette année : un nouveau bateau, un nouveau mât, de nouvelles voiles… Palma sera l'occasion pour Hélène et moi de tester et valider cela. », témoigne Camille Lecointre (barreuse du 470). « Pour cette reprise de saison, nous avons pas mal d'essais matériel à effectuer, notamment sur les voiles », souligne Billy Besson (barreur du Nacra 17).

Mais au-delà de la reprise de la saison européenne, le Trophée Princesse Sofia est un vrai test pour les concurrents français, qui voient la compétition comme une répétition générale : « Je me suis beaucoup entraîné cet hiver, avec de nombreux stages à Rio, sur le plan d'eau des Jeux. Palma est un premier test avant Hyères, qui aura cette année un format se rapprochant de celui des JO. Mon ambition pour cette régate est d'être dans le match de suite, de réussir mes départs et de performer dès les premiers bords de près. », réagit Jean-Baptiste Bernaz (Laser standard).

Les premières manches seront lancées lundi 30 mars pour chacune des séries, la compétition s'achèvera cinq jours plus tard avec les fameuses Medal Race (grandes finales) où les Français ont bien l'intention de s'illustrer.

* cliquez sur ce lien pour consulter les places restantes par série

Quelques infos sur le circuit Eurosaf
Cinq grandes étapes composent le circuit de Coupe d'Europe, chacune d'elles accueillent l'ensemble des 10 séries olympiques :
28 mars au 4 avril : Trofeo Princesa Sofia (Palma de Majorque, Espagne)
6-10 mai : Garda Olympic Week (Garde, Italie)
26-30  mai : Delta Lloyd Regatta (Medemblik, Pays-Bas)
20-24 juin : Kieler Woche (Kiel, Allemagne)
5-10 octobre : Semaine Olympique Française (La Rochelle)

Site officiel de la course : http://www.trofeoprincesasofia.org/en/default/races/race

 

Par : Havas SE


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :