Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Sébastien SIMON remporte le Challenge Espoir Figaro !

[Habitable]  - le 27/11/2013

[Habitable]

Au bout du suspense, Sébastien Simon vient de remporter un Challenge Espoir Bretagne-Crédit Mutuel disputé comme jamais. A la toute dernière manche de la journée supplémentaire organisée ce lundi à Port-la-Forêt, il a finalement réussi à casser l'égalité parfaite qui a tenu pendant… douze régates ! Sébastien Simon devance donc d'un point les deux autres finalistes, Nedeleg Bigi et Hugo Kerhascoet. Il prendra la barre du Figaro Bretagne-Crédit Mutuel Espoir pour les deux prochaines saisons.

Le Sablais Sébastien Simon peut être heureux. A 23 ans, il vient de gagner la prestigieuse finale du Challenge Espoir Bretagne-Crédit Mutuel et va pouvoir vivre son rêve : préparer et courir (entre autres) La Solitaire du Figaro. « Une course que j'admire parce qu'on y navigue à armes égales et au contact, même après trois jours de mer. La victoire ne dépend pas seulement du bateau, mais aussi du marin et de sa préparation ».

Sébastien Simon succède ainsi à Corentin Horeau à la barre du Figaro Bretagne-Crédit Mutuel Espoir. Pendant deux saisons complètes, Sébastien va bénéficier de tous les avantages de la filière d'excellence Bretagne-Crédit Mutuel : formation professionnelle au sein de la fabrique de champions qu'est le Pôle Finistère Course au Large ; budget pour participer aux épreuves du calendrier Figaro dont évidemment celles comptant pour le Championnat de France de course au large ; préparateur technique partagé avec Corentin Horeau…

Le tout vous change une vie de marin. Ce ne sont pas Yann Eliès, Sébastien Josse, Armel Le Cléac'h ou Christopher Pratt - pour ne citer qu'eux - qui diront le contraire. Avant d'être les stars de la voile que l'on connaît, avant de gagner Vendée Globe, Route du Rhum et autre Volvo Ocean Race, ils sont passés par cette sélection…

La bio-express de Sébastien Simon

Sébastien Simon, 23 ans, réside aux Sables d'Olonne (85), licencié SNO Nantes
Cursus : voile légère, Optimist puis 420. Ensuite J80 et M34 sur le Tour de France Voile à bord de Région Ile de France, avec Jimmy Pahun… et Nedeleg Bigi. L'an passé a fait un retour remarqué en 420 : 3e au Mondial de Valence. Formation Ingénieur structures et composites à ENSCBP Bordeaux.

Christian Le Pape, Directeur du Pôle Finistère Course au Large :
« C'est la première fois que nous devons organiser une finale de la finale devant l'égalité parfaite des trois jeunes marins, pourtant très improbable à trois bateaux ! L'engagement des trois a été total de la première à la dernière manche ! Alors qu'ils sont jeunes -23 ans tous les trois- et en phase de découverte du bateau, ils ont eu droit à des conditions très toniques, voire musclées la semaine dernière : certaines manches ont été courues dans des vents supérieurs à 30 nœuds. On a même relevé un grain à plus de 45 nœuds !
Félicitations bien sûr à Sébastien qui parvient à l'emporter au bout du suspense ! Bravo également à Nedeleg et Hugo qui ont tout autant les capacités de poursuivre dans cette voie. Maintenant, il faut progresser vers l'excellence, c'est normal dans un processus de détection de jeunes talents et c'est le travail du Pôle au sein de la Filière d'Excellence Bretagne-Crédit Mutuel. Ils doivent notamment travailler pour apprendre à mieux anticiper et gérer les priorités, ce qui est une des choses les plus importantes de la navigation en solitaire et en Figaro. Je dirais qu'aujourd'hui le niveau de Simon, Hugo et Nedeleg se situe autour de la 20e ou 25e place du Championnat de France de course au large. Ce sont des marins en devenir qu'il faut encourager et aider. »

Bravo à tous les participants !

 

Par : Communication


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :