Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Arthur Herreman et son équipage remportent le championnat de France Espoirs Match Racing 2013

[Habitable]  - le 25/11/2013

[Habitable]

 Vainqueur en finale (3-1), face à Corentin Horeau, Arthur Herreman devient Champion de France Espoirs de Match Racing pour la deuxième fois consécutive. Guillaume Pirouelle prend la 3e place.

Une journée sous haute tension
Dans un vent de Nord-Est soufflant entre 6 et 12 nœuds, les équipages ont dû composer avec un plan d'eau capricieux et difficile à lire. Le « stade nautique Brestois » positionné devant le port du Château a mis à rude épreuve les nerfs des équipages. Il ne fallait pas seulement contrôler l'adversaire, mais trouver les bonnes risées et les adonnantes pour conserver l'avantage ou revenir au contact et si possible prendre la tête.
La matinée a commencé avec la suite des 1 /2 finales, débutées en fin de journée samedi. Mené 1-0, Pierre Rhimbault et Guillaume Pirouelle égalisaient dès le premier match. Pierre Rhimbault parvenait même à prendre l'avantage 2-1 lors du 3e match. Mais Arthur Herreman, sous pression, gagnait deux matchs de suite pour s'ouvrir les portes de la finale. De son côté, Guillaume Pirouelle parvenait à rester au contact de Corentin Horeau en revenant à 2 partout. Mais le cinquième match, décisif, revenait à Horeau et son équipage, qui se qualifiait pour la première fois en finale, pour sa 3e participation à ce championnat (3e en 2011 et 2012).

De l'importance de gagner le départ
En match racing, les 4 minutes qui précèdent le départ sont souvent déterminantes. Les deux équipages cherchent à prendre l'avantage pour obtenir le meilleur positionnement  sur la ligne de départ et, dans le meilleur des cas, à infliger une pénalité à leur adversaire. A ce petit jeu, lors des finales, Arthur Herreman et Guillaume Pirouelle, les deux sociétaires de la SNPH étaient les plus à l'aise. Guillaume Pirouelle remporte deux matchs d'affilés et gagne une place par rapport à l'an dernier, il termine 3e. Pierre Rhimbault, qui avait réalisé un beau parcours en mettant la pression au favori, termine 4e et gagne aussi une place par rapport à l'an dernier. Dans le match pour le titre, Herreman est meilleur sur les départs et prend par moment une avance confortable. Mais plusieurs fois, Horeau, le spécialiste de la course au large en Figaro, revient dans son tableau arrière, lui mettre la pression. Herreman tient le coup et remporte la finale 3-1. C'était la dernière participation à un championnat de France Espoirs pour Arthur Herreman. Une catégorie qu'il aura marqué de son empreinte avec deux titres en match racing et trois en course en flotte.

Une belle réussite au niveau de l'organisation
Organisateur depuis plusieurs années d'une compétition de sélection au championnat de France Open, le Club Nautique de la Marine à Brest a passé le cap avec brio de l'avis de tous. Des conditions idéales d'accueil au club, du matériel en bon état, une équipe efficace à terre et sur l'eau. Il n'y avait aucune excuse pour ne pas profiter des conditions de vent qui ont permis de lancer 86 départs !
Des équipages venus des trois façades maritimes, issus de différents supports (420, 470, Inshore, course au large), de beaux matchs sur un site d'exception pour le match racing, un organisateur  et des arbitres performants, un vainqueur incontestable, voilà la recette d'une édition 2013 pleinement réussie.

Le podium 2013
1-    Arthur HERREMAN (SNPH)
Romain BETHUNE (SRH)
Pierre LAOUENAN (APCC Voile Sportive)
Hubert SAVATIER (SRH)

2-    Corentin HOREAU (SN Trinité sur Mer)
Quentin DELAPIERRE (CN Lorient)
Josselin LEMOINE (YC Val André)
Matthieu SALOMON (SN Trinité sur Mer)

3-    Guillaume PIROUELLE (SNPH)
Mathieu CORRUBLE (SNPH)
Valentin SIPAN (SNPH)
Remy Thuillier (LS Vigneux)

Retrouvez le classement complet en cliquant ici 

 

 

Par : Communication


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :