Menu

Nos partenaires

Banque Populaire, Marine National - Partenaires de la FFVoile

Jonathan Lobert 5ème du Championnat du Monde de Finn

[Equipe de France]  - le 31/08/2013

[Equipe de France]

Le championnat du monde de Finn qui a eu lieu à Talin (Estonie) a été rendu difficile faute de vent. Les organisateurs ont du jouer avec des brises thermiques acceptant de se lever plus ou moins tard dans l'après-midi. Quand elles ne sont pas carrément restées brise morte comme ce fut le cas mercredi et jeudi, deux journées vierges de toute manche disputée ! Dans ces conditions, il fallait être costaud, éviter une erreur difficilement rattrapable du fait du peu de manches disputées et compter également sur une bonne pincée de réussite. A ce jeu, c'est le jeune brésilien Jorge Zarif qui a été le meilleur au point d'avoir quasi titre gagné dès vendredi soir à l'issue des sept manches courues en flotte. Derrière, par contre, le suspens aura régné jusqu'au bout puisque ce matin, avant la Medal Race, sept régatiers pouvaient encore prétendre au podium. Parmi eux notre médaillé de bronze à Londres, Jonathan Lobert, 3ème à ex quo de points avec le britannique Edward Wright, 2ème mais avec seulement quelques points d'avance sur ses plus proches poursuivants pour le podium. Situation ouverte donc et difficile puisqu'empêchant les uns et les autres de tabler sur le marquage pour faire la différence. 

La Medal race n'aura pas dérogé aux règles observées depuis le début : les dix finalistes n'ont pu démarrer avant 14 heures dans un vent faible de 6/7 nœuds des plus  variables. Une grande partie de la manche se joue donc sur le choix du premier bord. Jonathan Lobert opte pour la droite. Sa 10ème place à la première marque indique que ce n'était pas le bon choix. Le tricolore remonte certes quelques places au cours de la manche mais pas suffisamment pour sauver sa place sur le podium. Huitième, il voit le hollandais Jan Pieter Postma, vainqueur de la Medal race, lui ravir le bronze.

Au final Jonathan termine 5ème de ce drôle de championnat largement dominé par des vents faibles et variables. Il repart néanmoins dans un esprit positif tant ce championnat démontre ses progrès dans ce style de conditions : « avant je ne serai même pas rentré dans le top ten » commente-t-il. Toujours aux avant-postes et ne ratant un nouveau podium qu'à l'issue d'une finale compliquée, il a en effet prouvé qu'il n'avait rien perdu des qualités qui le placent haut dans la hiérarchie du Finn. C'est bon signe pour l'olympiade à venir. 

Les conditions de vent ayant été jugées insuffisantes, la dernière manche de classement a, elle, été annulée : le second français, Thomas Le Breton, garde donc sa 16ème place.

Réaction Jonathan Lobert : «  Cela pourrait évidemment être mieux mais cette dernière manche s'est disputée dans des conditions de vent très léger, très aléatoire. J'ai choisi la droite du plan d'eau au départ et cela n'a pas payé mais ensuite ça distribuait un coup à droite, un coup à gauche… C'est comme ça depuis le début mais c'est pareil pour tout le monde. Je tire surtout comme enseignement que j'ai énormément progressé dans ce type de conditions. Avant je ne serai même pas rentré dans le Top Ten. Je consolide par ce résultat ma place parmi le Top 5 des leaders mondiaux du Finn. C'est donc une expérience et un résultat positif pour la suite de l'olympiade. Le brésilien champion du monde est en effet jeune mais on sait aussi surtout qu'il est à l'aise dans ce genre de condition de vents légers donc ce n'est pas une surprise » 

Classement (86 coureurs classés)

1er Jorge Zarif (BRA) : 63 pts

2.Edward Wright (GBR) : 70 pts

3 .Pieter Jan Postma (NED) : 71 pts

4. Milan Vujasinovic (CRO) : 76 pts

5. Jonathan Lobert (SNO Nantes - Equipe de France Militaire) : 80 pts 

16 - Thomas Le Breton (SR Brest - Equipe de France Militaire)


 

Par : Effets Mer


[Retour aux actualités]

 


 

Recherche d'actualités
Par mot clef :